Preigney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Preigney
Preigney
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Jussey
Intercommunalité CC des Hauts du val de Saône
Maire
Mandat
Gabriel Péchiné
2014-2020
Code postal 70120
Code commune 70423
Démographie
Population
municipale
109 hab. (2015 en diminution de 8,4 % par rapport à 2010)
Densité 8,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 45′ 49″ nord, 5° 46′ 35″ est
Altitude Min. 268 m
Max. 372 m
Superficie 12,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Preigney

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Preigney

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Preigney

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Preigney

Preigney est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants sont nommés les Preignolot(e)s.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Chauvirey-le-Vieil Montigny-lès-Cherlieu Rose des vents
N
O    Preigney    E
S
Cintrey Malvillers Melin

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse de Preigney dépendait de l'évêché de Langres puis fut réunie en 1533 au chapitre de Champlitte[1]. L'église est consacrée à saint Fortunat.


Politique et administration[modifier | modifier le code]

Carte départementale représentant en rouge la communauté de communes des Hauts du val de Saône.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

La commune faisait partie depuis 1801 du canton de Vitrey-sur-Mance[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton de Jussey.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de la communauté de communes des Hauts du val de Saône, intercommunalité créée fin 2013 par la fusion de trois petites communautés de communes.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
vers 1837   Humbert Roussez   Sous-lieutenant retraité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours Gabriel Péchiné   Réélu pour le mandat 2014-2020[4]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2015, la commune comptait 109 habitants[Note 1], en diminution de 8,4 % par rapport à 2010 (Haute-Saône : -0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
747696704665775743711670687
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
608579583540517477460431415
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
373350336293363291266267224
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
199180148101103103132119109
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture[modifier | modifier le code]

La Cure d’Art, aménagée en 2010 dans l'ancien presbytère par François Koenig, reçoit des artistes en résidence[8]. L'établissement comprend 3 chambres d'hôtes[9].

Économie[modifier | modifier le code]

La commune comprend un camping de près de 2 hectares, rouvert en 2015[10].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Preigney.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :
D’azur billeté d’or, au coq hardi brochant du même crêté, becqué langué et membré de gueules.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L. Suchaux, La Haute-Saône: dictionnaire historique, topographique et statistique des communes du département La Haute-Saône, p. 177, éd. A. Suchaux, 1866
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. « Les maires de Preigney », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 19 novembre 2016).
  4. « Liste des maires de la Haute-Saône » [PDF], Liste des maires de la Haute-Saône et des présidents de communautés de communes, Préfecture de la Haute-Saône, (consulté le 19 novembre 2016).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Des cours d’art à la Cure d’Art », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  9. « La Cure d’Arts joue la carte du tourisme », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « Après le succès rencontré dès sa création en 2010, la Cure d’Arts a connu une période bien moins faste, allant jusqu’à envisager sa fermeture. François Koenig a confié depuis le début mai la gestion à Valérie Borde tout droit venue d’Alsace ».
  10. « La vie reprend au camping du lac », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).