Pratt & Whitney/Allison 578-DX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pratt & Whitney/Allison 578-DX
Constructeur Drapeau des États-Unis Pratt & Whitney
Drapeau des États-Unis Allison Engine Co.
Premier vol
Utilisation MD-80
Caractéristiques
Type Propfan
Composants
Chambre de combustion Annulaire
Performances
Poussée maximale à sec 88,96 kN

Le Pratt & Whitney/Allison 578-DX était un moteur d'avion expérimental, un hybride entre un turbofan et un turbopropulseur désigné « Propfan ».

Généralités[modifier | modifier le code]

Le 578-DX fut développé à la suite d'un accord commun entre les deux constructeurs américains Pratt & Whitney et Allison Engine Company. Contrairement à son concurrent direct, le GE36 de General Electric Aircraft Engines, le 578-DX était plutôt assez conventionnel, disposant d'une boîte à engrenages réducteurs entre la turbine basse-pression des les pales de la soufflante non-carénée.

Toutefois, les inquiétudes en raison de niveau sonore élevé en fonctionnement, en plus d'un prix du carburant en forte baisse à ce moment-là, menèrent à un arrêt de ce programme de développement financé par la NASA[1]. Le moteur eut tout de même le temps d'effectuer ses premiers essais au sol en 1986 et de prendre l'air accroché à un MD-80 modifié en 1989, alors doté de soufflantes de 3,54 m de diamètre.

Le moteur était constitué d'un cœur pris sur l'Allison modèle 571 (un turbomoteur pour les applications industrielles et marines) et le boîtier d'engrenages fut conçu par Allison. Le dessin des pales des deux soufflantes contrarotatives fut confié à Hamilton Standard[1]. Chacune était dotée de 6 pales, l'étage avant tournant dans le sens anti-horaire et l'étage arrière tournant dans le sens horaire[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Whatever happened to propfans ? », Flight Global, (consulté le 9 janvier 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]