Prairial (frégate)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prairial (homonymie).
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant la mer
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et la mer.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Prairial
Image illustrative de l'article Prairial (frégate)

Type Frégate, classe Floréal
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Chantier naval Chantiers de l'Atlantique, St Nazaire, France
Quille posée
Lancement
Armé
Statut En service
Équipage
Équipage 86 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 93,51 m
Maître-bau 13,99 m
Tirant d'eau 4,40 m
Tirant d'air 33,40 m
Déplacement 2 600 - 2 950 t
Propulsion 4 diesels SEMT Pielstick 6-PA6-L280, 2 hélices
Puissance 6 500 kW
Vitesse 20 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 missiles MM 38 Exocet
1 x 100 mm AA Mle 68
2 x 20 mm AA F 2
2 affûts lance-missiles Simbad ou 2 lance-leurres Dagaie
Rayon d'action 10 000 milles à 15 nœuds
Aéronefs 1 Alouette III
Carrière
Port d'attache Papeete, Polynésie française.
Indicatif F731

Le Prairial (numéro de coque F731) est une frégate française de la classe Floréal. Il est basé à Papeete en Polynésie française, territoire d'outre-mer dans l'océan Pacifique.

Équipement[modifier | modifier le code]

Armement[modifier | modifier le code]

2 (2*1) Aérospatiale MM.38 Exocet
1 Matra Simbad1 DCN mod.68 CADAM de 100/55 mm
2 (2*1) GIAT 20.F2 de 20 mm
1 hélicoptère Alouette III

Électronique[modifier | modifier le code]

1 radar de veille combiné Thomson CSF Mars (DRBV.21A)
2 radars de navigation Racal Decca 1229 (DRBN.34A)
1 contrôle d'armes CSEE Najir
1 système Syracuse 2
1 (1*10) lance leurres CSEE Dagaie Mk.2
1 détecteur radar Thomson CSF ARBR.17

Missions[modifier | modifier le code]

Le Prairial est un navire de surveillance de la marine nationale en poste à Papeete et chargé, entre autres, de contrôler la zone d'influence et la zone économique exclusive des îles françaises de l'océan Pacifique.

Au 13 novembre 2013, le navire se trouvait en préparation opérationnelle pour des opérations de surveillance maritime dans l'océan Pacifique[1] en compagnie du patrouilleur La Glorieuse alors en opération de surveillance maritime dans la même zone.

Dans le cadre de l'opération « Haura » de lutte contre les trafics, la frégate – sur la base d'une surveillance aérienne et satellitaire menée par plusieurs services de l'État – a arraisonné le 13 février 2016 dans la zone des îles Gambier un voilier battant pavillon panaméen, en provenance de l'Équateur et en route pour l'Australie, avec à son bord 680 kg de cocaïne, ce qui constitue un record en Polynésie[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cols bleus, le magazine de la Marine Nationale no 3023 du 23 novembre 2013 pages 4 et 5
  2. La frégate de surveillance Prairial a saisi au moins de 680 kg de drogue en Polynésie par Laurent Lagneau sur le site www.opex360.com le 16 février 2016.
  3. 680 kilos de cocaïne saisis sur un voilier au large de Mangareva sur le site www.tahiti-infos.com le 16 février 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :