Prairial (Q55)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Prairial
Image illustrative de l’article Prairial (Q55)
Type sous-marin
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Chantier naval Arsenal de Cherbourg
Commandé
Quille posée
Lancement
Statut Coule accidentellement le
Équipage
Équipage 2 officiers, 23 hommes d'équipage
Caractéristiques techniques
Longueur 51,12 m
Maître-bau 4,97 m
Tirant d'eau 3,04 m
Déplacement 398 t (surface), 550 t (plongée)
Propulsion vapeur et électrique
Puissance 2 × 360 ch (vapeur)
2 × 200 ch (électrique)
Vitesse 12 nœuds en surface
Caractéristiques militaires
Armement 7 torpilles de 457 mm
Rayon d'action 900 miles (en surface) - 12 miles (en plongée)
Carrière
Port d'attache Cherbourg
Indicatif Q55

Le Prairial est un sous-marin français du début du XXe siècle. Il fait partie de la classe Pluviôse. Il a pour numéro de quille le Q55. Il sombre le après avoir été percuté par un navire commercial anglais, le SMS Tropic. 19 hommes périrent dans l'accident.

Le navire[modifier | modifier le code]

Il est assemblé à Cherbourg et entre en service le . Vingt-cinq hommes d'équipage pouvaient prendre place à bord de ce sous-marin de pleine mer.

Missions[modifier | modifier le code]

En 1912, il intègre la 2e escadre légère. Le , il est envoyé à Portsmouth, avec cinq autres sous-marins, pour participer à la défense de ce port dans le cadre d'accords militaires franco-anglais. Il est aussi envoyé devant les ports du Havre et de Cherbourg pour en surveiller les accès. Après dissolution de la 2e escadre légère en 1916, le Prairial est affecté à l'escadrille de sous-marins de Normandie basée à Cherbourg[1].

Le naufrage[modifier | modifier le code]

Le il est éperonné par le navire anglais SMS Tropic au large du Havre et sombre rapidement, emportant avec lui 19 hommes d'équipage. Seuls 7 survivants sont repêchés.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]