Prévinquières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Prévinquières
Prévinquières
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement Villefranche-de-Rouergue
Canton Aveyron et Tarn
Intercommunalité Communauté de communes Aveyron Bas Ségala Viaur
Maire
Mandat
Christian Lacombe
2014-2020
Code postal 12350
Code commune 12190
Démographie
Gentilé Prévinquiérois(e)
Population
municipale
306 hab. (2016 en augmentation de 0,99 % par rapport à 2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 22′ 30″ nord, 2° 13′ 49″ est
Altitude Min. 366 m
Max. 712 m
Superficie 20,86 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte administrative de l'Aveyron
City locator 14.svg
Prévinquières

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte topographique de l'Aveyron
City locator 14.svg
Prévinquières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Prévinquières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Prévinquières

Prévinquières est une commune française située dans le département de l'Aveyron en région Occitanie. Il ne faut pas confondre le hameau de Recoules de la commune de Prévinquières avec le village de Recoules-Prévinquières.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Privezac Anglars-Saint-Félix Rignac Rose des vents
Compolibat N Colombiès
O    Prévinquières    E
S
La Capelle-Bleys Rieupeyroux Castanet

Site[modifier | modifier le code]

Le bourg de Prévinquières, à 400 m d'altitude, est installé à proximité de la rivière Aveyron, 25 m au-dessus[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Prévinquières en occitan : Pervinquièiras, ce qui signifie "pays des pervenches". Les fortifications de Prévinquières furent édifiées au XVe siècle, pour se défendre des routiers et des grandes compagnies. En 1376 le 23 mars, jean d'Armagnac ordonna la levée de 20 000 francs or, sur la sénéchaussée du Rouergue aux fins de concourir à l'évacuation de plusieurs châteaux dont celui de Prévinquières

Seigneurie des Cardaillac au XVe siècle, puis des Caylus de Privezac du XVe siècle au XVIIIe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Denis Trouche    
mars 2008 En cours Christian Lacombe DVG Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 306 habitants[Note 1], en augmentation de 0,99 % par rapport à 2011 (Aveyron : +1,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7047171 1981 3038229709699991 005
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9399229669529951 013986964903
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
819791845640648635618552535
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
504455434395329290281301302
2016 - - - - - - - -
306--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Relais de Poste - Auberge
  • Le calvaire de la porte haute (monument aux morts).
  • La forge.
  • Le portail haut.
  • Le quartier de la fon.
  • Le couffinou et son calvaire (dit de cardelle).
  • Place de la mairie et de l'ancien château.
  • L'Église St Martin de Prévinquières.
  • Le tinal.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (oc + fr) Christian-Pierre Bedel (préf. Pierre Marty), Riu-Peirós : La Bastida-de-l'Evesque, La Capèla-Bleis, Previnquièiras, Sent-Sauvador, Vabre-Tisac / Christian-Pierre Bedel e los estatjants del canton de Riu-Peiros, Rodez, Mission départementale de la culture, coll. « Al canton », , 304 p., ill., couv. ill. ; 28 cm (ISBN 2-907279-42-4, ISSN 1151-8375, notice BnF no FRBNF37078683)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir les archives municipales ?
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.