Préventorium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Préventorium d'Andernos-les-Bains aux années 1900.

Un préventorium était une institution pour des patients, principalement des enfants et adolescents, infectés par le bacille de la tuberculose[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Un préventorium accueillait des personnes qui n'avaient pas encore la forme active de la tuberculose. Ils étaient nombreux au début du XXe siècle. Le préventorium était conçu pour isoler les patients aussi bien des individus non-infectés que des patients présentant des symptômes visibles.

Avec le recul de la maladie, ce type d'établissement a aujourd'hui disparu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Christine Boymond Lasserre, « Deux anciens preventorium à Chamonix : le Miremont et les Soldanelles », sur Histoire et patrimoine Chamonix (consulté le )