Président du Reich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le président du Reich (Reichspräsident) était le chef d’État de l’Allemagne sous la république de Weimar. Il était élu au suffrage universel direct pour un mandat de sept ans rééligible.

La constitution de Weimar lui confiait des pouvoirs importants pour déséquilibrer ceux du Reichstag, à tel point qu’on l’a qualifié de « substitut d’empereur » (Kaiserersatz)[1]. Il nommait et révoquait le chancelier du Reich et le Gouvernement du Reich, nommait les juges et les fonctionnaires, représentait le Reich à l’étranger et était le chef suprême des forces armées du Reich. Son pouvoir de nomination du Chancelier est très large en l'absence de confiance formelle de la part du Reichstag ; il peut ainsi confier la chancellerie à une personnalité civile dans le cadre d'un gouvernement minoritaire en l'absence de majorité stable au Reichstag[2]. Sa position était encore renforcée par le droit de dissoudre le Reichstag, et l’article 48 de la Constitution, qui lui permettait, en cas d’urgence, de suspendre l’application de certains droits fondamentaux et de prendre toutes les mesures qu’il estimait nécessaires au rétablissement de la sécurité et de l’ordre.

La fonction eut deux titulaires pendant la période républicaine, Friedrich Ebert et Paul von Hindenburg. En 1934, après la mort d’Hindenburg, elle fut réunie à celle de chancelier du Reich au profit d’Adolf Hitler, qui prit le titre de « Führer et chancelier du Reich ». Après le suicide de ce dernier le , les deux fonctions seront de nouveau dissociées pendant quelques jours (avec Karl Dönitz à la présidence) et disparaîtront lors de la capture du Gouvernement de Flensbourg le .

Le Palais présidentiel du Reich (Reichspräsidentenpalais) à la Wilhelmstraße à Berlin.
# Image Nom du président
(Né-Mort)
Début de mandat Fin de mandat Parti
1 Friedrich Ebert.jpg Friedrich Ebert
(1871-1925)
11 février 1919 28 février 1925
(Meurt au cours de son mandat)
SPD
- Bundesarchiv Bild 146-1969-008A-07, Hans Luther.jpg Hans Luther
(1879-1962)
28 février 12 mars 1925
Président du Reich par intérim
sans
- Bundesarchiv Bild 102-12279, Walter Simons.jpg Walter Simons
(1861-1937)
12 mars 12 mai 1925
Président du Reich par intérim
sans
2 Bundesarchiv Bild 183-C06886, Paul v. Hindenburg.jpg Paul von Hindenburg
(1847-1934)
12 mai 1925 2 août 1934
(Meurt au cours de son mandat)
sans
3 Bundesarchiv Bild 183-S62600, Adolf Hitler.jpg Adolf Hitler
(1889-1945)[3]
(Führer et Chancelier du Reich)
2 août 1934 30 avril 1945
(Se suicide au cours de son mandat)
NSDAP
4 Karl Dönitz.jpg Karl Dönitz
(1891-1980)
30 avril 1945 23 mai 1945
(Arrêté, puis jugé ; le titre disparaît
par la suite)
NSDAP

Étendard[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L’expression a été employée par Hermann Molkenbuhr le 25 février 1919 lors d’une réunion du groupe SPD de l’Assemblée nationale constituante allemande.
  2. Christian Baechler, L'Allemagne de Weimar 1919-1923, Fayard 2007, p. 87
  3. Gesetz über das Staatsoberhaupt des Deutschen Reichs, 1. August 1934