Président de la Polynésie française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Président de la Polynésie française
(ty) Peretīteni no te Porīnetia farani
Image illustrative de l'article Président de la Polynésie française
Emblème de la Polynésie française

Image illustrative de l'article Président de la Polynésie française
Titulaire actuel
Édouard Fritch
depuis le

Création
Mandant Assemblée de la Polynésie française
Durée du mandat 5 ans, renouvelable
Premier titulaire Gaston Flosse
Résidence officielle Présidence de la Polynésie française, Papeete
Rémunération 378 100 XPF par mois[1]
Site internet http://www.presidence.pf/

Le président de la Polynésie française représente et conduit la politique de la Polynésie française. Ses attributions sont régies par la section 1 du chapitre Ier, titre IV de la loi organique n° 2004-192 modifiée, du 27 février 2004, relatif au statut d'autonomie de cette collectivité d'outre-mer. Il est élu par la majorité de l’Assemblée de la Polynésie française, à la suite du renouvellement de cette dernière ou à la suite du vote d’une motion de défiance ou de renvoi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le statut de 1977 accorde au territoire l'autonomie de gestion ; à la suite des nouvelles lois Defferre de 1982, il est modifié en 1984 et on peut dès lors parler d'autonomie interne[2]. C'est en particulier le moment où le Conseil de gouvernement, formé de conseillers, devient un gouvernement formé de ministres, dont le principal porte le titre de président du gouvernement de la Polynésie française.

À partir de 2004, l'autonomie de la Polynésie franchit un nouveau palier avec la possibilité qui lui est accordée de négocier des accords directs avec des États étrangers ou des organismes internationaux, pas seulement ceux de la zone Pacifique. A ce titre, le président du gouvernement de la Polynésie française devient « président de la Polynésie française » et il est choisi dans les rangs de l'Assemblée de la Polynésie française, selon l'Article 69 du statut.

De 2004 à 2014, 13 gouvernements se succèdent en raison d'une grande instabilité politique qui touche la Polynésie française. Le poste est disputé entre trois hommes dirigeant la scène politique locale : Gaston Flosse du Tahoera'a Huiraatira, Gaston Tong Sang du To tatou Ai'a et Oscar Temaru du Tavini Huiraatira. Aucun d'eux n'arrive à assurer un mandat complet et de nombreuses motions de défiance sont appliquées par l'Assemblée de la Polynésie française en fonction de la majorité des sièges des partis politiques. Pour remédier à cette instabilité chronique, la loi organique n° 2011-918 du 1er août 2011 instaurée dans le but d'assurer une stabilité institutionnelle, définit une prime majoritaire accordée à la liste arrivée en tête. Le parti de Gaston Flosse obtient grâce à cela 38 des 57 sièges à pourvoir à l'Assemblée de la Polynésie française, ce qui lui permet d'être réélu président de la Polynésie française le 17 mai 2013 à l'issue des élections territoriales de 2013.

Cependant, le , il perd l'ensemble de ses mandats locaux, le président de la République française ayant refusé de le gracier dans une affaire d'emplois fictifs pour laquelle il a notamment été condamné à une peine de trois ans d'inéligibilité[3]. Il fait donc élire président de la Polynésie française, le , Édouard Fritch, par 46 voix contre 10. Cette décision de justice avait été prévue dès 2013 : Édouard Fritch, son ancien gendre et « dauphin », devait lui succéder en cas d'inéligibilité ultérieure.

Pourtant, une lutte de pouvoir s'installe rapidement entre Gaston Flosse et son ancien gendre et successeur. Ce dernier quitte le Tahoera'a Huiraatira et fonde son propre parti politique, le Tapura Huiraatira, le 20 février 2016, faisant basculer la majorité à l'Assemblée en sa faveur, sans toutefois parvenir à établir une majorité absolue.

Attributions[modifier | modifier le code]

Il dirige l’action du gouvernement de la Polynésie française, qui pour sa part est l’exécutif du Pays dont il conduit la politique, disposant également de l’administration et est porté responsable devant l’Assemblée territoriale.

Le président est chef de l’administration, promulgue les lois du Pays et les délibérations de l’Assemblée de la Polynésie française et s'assure de la publication au Journal officiel de la Polynésie française de tous actes des institutions. Il est ordonnateur du budget et nomme à tous emplois publics, à l’exception de ceux nommés par le président de l’Assemblée. Il réunit et préside le Conseil des ministres pour entreprendre et discuter des projets.

Il choisit et nomme son vice-président et ses ministres et a le pouvoir de déléguer une partie de ses fonctions. Toutefois, il est le seul a pouvoir signer les conventions entre l'État et la collectivité. Aussi, il peut également signer des accords internationaux intervenant dans les compétences de la Polynésie française, essentiellement dans le domaine économique. Le président de la Polynésie peut être impliqué par le haut-commissaire de la République dans les missions du maintien de l'ordre si cela est nécessaire.

Résidence[modifier | modifier le code]

Ancienne caserne Broche, devenue, en 2000, la présidence de la Polynésie française.

En 1996, Gaston Flosse lance la restauration et le réaménagement de l'ancienne caserne Broche, située avenue Bruat à Papeete. Les bureaux et locaux de la présidence de la Polynésie française y sont installés le .

Le bâtiment avait été construit par l'administration coloniale entre 1885 et 1890 pour servir de caserne militaire. Il remplit cette fonction jusqu'en 1905 et de 1921 à 1996, sous le nom de caserne Broche, en l'honneur du lieutenant-colonel Félix Broche, premier chef du bataillon du Pacifique tué à Bir Hakeim en 1942[4].

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Voici la liste des « présidents du gouvernement de la Polynésie française » (1984 - 2004) puis la liste des « présidents de la Polynésie française » (à compter de février 2004).

Présidents du gouvernement de la Polynésie française
Président Mandat Parti
Gaston Flosse 14 septembre 1984 – 12 février 1987 Tahoera'a Huiraatira
Jacques Teuira 12 février 1987 – 9 décembre 1987 Tahoera'a Huiraatira
Alexandre Léontieff 9 décembre 1987 – 4 avril 1991 Te Tiarama
Gaston Flosse 4 avril 1991 – 27 février 2004 Tahoera'a Huiraatira
Présidents de la Polynésie française
Gaston Flosse 27 février 2004 – 14 juin 2004 Tahoera'a Huiraatira
Oscar Temaru 14 juin 2004 – 23 octobre 2004 Tavini Huiraatira
Gaston Flosse 23 octobre 2004 – 3 mars 2005 Tahoera'a Huiraatira
Oscar Temaru 3 mars 2005 – 26 décembre 2006 Tavini Huiraatira
Gaston Tong Sang 26 décembre 2006 – 13 septembre 2007 Tahoera'a Huiraatira
Oscar Temaru 13 septembre 2007 – 23 février 2008 Tavini Huiraatira
Gaston Flosse 23 février 2008 – 15 avril 2008 Tahoera'a Huiraatira
Gaston Tong Sang 15 avril 2008 – 12 février 2009 O Porinetia To Tatou Ai'a
Oscar Temaru 12 février 2009 – 25 novembre 2009 Tavini Huiraatira
Gaston Tong Sang 25 novembre 2009 – 1 avril 2011 O Porinetia To Tatou Ai'a
Oscar Temaru 1 avril 2011 – 17 mai 2013 Tavini Huiraatira
Gaston Flosse 17 mai 2013 – 5 septembre 2014 Tahoera'a Huiraatira
Nuihau Laurey 5 septembre 2014 – 12 septembre 2014 Tahoera'a Huiraatira
Édouard Fritch depuis le 12 septembre 2014 Tapura Huiraatira

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]