Président de la république de Trinité-et-Tobago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Président de la république
de Trinité-et-Tobago
(en) President of the
Republic of Trinidad and Tobago
Image illustrative de l’article Président de la république de Trinité-et-Tobago
Armoiries de Trinité-et-Tobago.

Image illustrative de l’article Président de la république de Trinité-et-Tobago
Drapeau du président de Trinité-et-Tobago.

Image illustrative de l’article Président de la république de Trinité-et-Tobago
Titulaire actuelle
Paula-Mae Weekes
depuis le
(4 ans, 10 mois et 10 jours)

Création
Titre Son Excellence
Mandant Parlement
Durée du mandat 5 ans, renouvelable
Premier titulaire Ellis Clarke
Résidence officielle Maison du président (Port-d'Espagne)
Rémunération 64 270 $TT par mois (en 2013)[1]
Site internet otp.tt

Liste des présidents de Trinité-et-Tobago

Le président de la république de Trinité-et-Tobago (en anglais : President of the Republic of Trinidad and Tobago) est le chef de l'État de Trinité-et-Tobago.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le poste de président de la république de Trinité-et-Tobago est établi lors de la proclamation de la République, le . Sir Ellis Clarke, dernier gouverneur général de l'époque monarchique —  lorsqu'Élisabeth II était chef de l'État en tant que reine de Trinité-et-Tobago —, est nommé président à compter du par une disposition transitoire de la Constitution, jusqu'à la formation du collège électoral prévu par celle-ci. Une fois les deux chambres du Parlement établies et pourvues, Ellis Clarke est élu au poste de président le . Ce jour est désormais fêté sous le nom de Jour de la république (Republic Day).

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

La Constitution de 1976 attribue au poste de président un rôle largement cérémoniel. Il nomme le Premier ministre, généralement le chef du parti ayant le plus grand groupe parlementaire, dans les mains duquel se situe le pouvoir effectif. Le président nomme aussi des sénateurs sur proposition du Premier ministre et du chef de l'opposition.

Élection[modifier | modifier le code]

Le président de Trinité-et-Tobago est élu pour cinq ans au suffrage indirect et secret par un collège électoral composé des membres du Parlement. Ce dernier est formé en 2018 des 41 membres de la Chambre des représentants et des 31 membres du Sénat, auxquels s'ajoutent les présidents de chacune des deux chambres s'ils n'en sont pas issus, pour un total de 74 grands électeurs.

Est élu le candidat qui recueille la majorité relative du total des voix du collège. En cas d'égalité des voix entre deux candidats, le vote est départagé par celle du président de la Chambre des représentants. Si un seul candidat est en lice, ce qui arrive le plus souvent dans le cadre de scrutins de consensus, le candidat est considéré élu sans qu'un vote n'ait formellement lieu[2]. La réunion du collège électoral intervient sur convocation du président de la Chambre, et est soumise à un quorum de participation : le scrutin n'est valide que si le président de la Chambre ainsi qu'au moins douze représentants et dix sénateurs sont présents. L'élection a lieu entre le trentième jour précédant la fin du mandat du président sortant et le soixantième jour suivant cette fin de mandat. Dans le cas d'une vacance en cours de mandat, le scrutin a lieu dans les quatre vingt dix jours suivant la date de la vacance. L'intérim est assuré par le président du Sénat ou, à défaut, celui de la Chambre des représentants. Le président élu à cette occasion ne l'est cependant que pour la durée restante du mandat de son prédécesseur[2].

Sont candidats les individus ayant déposés les signatures de nomination d'au moins douze membres de la Chambre des représentants, au moins sept jours avant le scrutin[2].

La Constitution dispose que le président de la République doit posséder la citoyenneté trinidadienne, être âgé d'au moins trente-cinq ans, et résider sur le territoire national depuis au moins dix ans au moment de sa nomination. Les motifs de disqualification aux élections législatives s'appliquent également aux candidats à la présidence. Si un président possède un mandat de représentant ou de sénateur au moment de son élection, ce dernier devient automatiquement vacant[2].

Liste des titulaires[modifier | modifier le code]

No  Portrait Nom Élection Mandat
Début Fin
1 Sir Ellis Clarke (cropped 2).jpg Ellis Clarke 1976
1982
2 Sin foto.svg Noor Mohammed Hassanali 1987
1992
3 A. N. R. Robinson (cropped).jpg Arthur N. R. Robinson 1997
4 Professor George Maxwell Richards 1 (cropped 2).jpg George Maxwell Richards 2003
2008
5 Anthony Carmona.jpg Anthony Carmona 2013
6 Paula-Mae Weekes 2019.jpg Paula-Mae Weekes 2018 en cours
7 The Hon Christine Kangaloo.jpg Christine Kangaloo 2023 en attente d'investiture
prévue le

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gouvernement de Trinité-et-Tobago, « Ninety-Eighth Report of the Salaries Review Commission of The Republic of Trinidad and Tobago » [PDF], sur cpo.gov.tt, (consulté le )
  2. a b c et d « Constitution », sur www.oas.org (consulté le ).