Prés salés du Mont-Saint-Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Prés-salés du Mont-Saint-Michel
Image illustrative de l’article Prés salés du Mont-Saint-Michel
Moutons de race suffolk élevés pour alimenter la filière prés-salés du Mont-Saint-Michel
Image illustrative de l’article Prés salés du Mont-Saint-Michel
Logo

Lieu d’origine Baie du Mont-Saint-Michel
Utilisation Alimentation humaine
Type de produit Carcasse ovine
Classification Appellation d'origine contrôlée (A.O.C.)
Appellation d'origine protégée (A.O.P.)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Prés-salés du Mont-Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : Manche

(Voir situation sur carte : Manche)
Prés-salés du Mont-Saint-Michel

Prés-salés du Mont-Saint-Michel est une appellation d'origine préservée par une AOP désignant une carcasse bouchère d'agneau broutard. C'est un produit agricole d'élevage ovin français dont la particularité est d'être obtenu par l'exploitation herbagère des prés salés grâce à une conduite pastorale.

Terroir[modifier | modifier le code]

Moutons pâturant un pré-salé autour du Mont Saint-Michel

La zone de pâturage est constituée de prairies régulièrement recouvertes par la mer, les marais salés. Cet élevage permet de maintenir de vastes étendues de prairies. De plus le substrat de ce type de marais est « la tangue qui est composée de vases et de sables très fins, riches en calcaire (environ 50 % de carbonate) ». Ces prés salés sont quadrillés par des chenaux, appelés localement « criches », qui génèrent autant d'obstacles au cheminement des ovins[1].

Bétail[modifier | modifier le code]

Pâturage spécifique des ovins destinés à alimenter la filière prés-salés du Mont-Saint-Michel : conditions climatiques rigoureuses, risque d'enlisement, marche prolongée, végétation halophile[1].

Les agneaux sont issus de parents sélectionnés parmi les races suivantes : suffolk, roussin de la Hague, rouge de l'Ouest, vendéen, cotentin, avranchin et charollais[1].

La sélection des femelles reproductrices est faite sur la base de la prolificité, des qualités maternelles, et de l'aptitude à la marche dans ce milieu[1].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Broutard au Mont-Saint-Michel

La végétation adaptée à la salinité du sol est dite halophytes. Parmi ces espèces, la puccinellie (Puccinellia maritima), forme l'essentiel de l'alimentation des ovins.« Les marais salés constituent aussi un territoire à haute valeur naturelle. Ils sont le siège d'une très forte production biologique, formant des habitats protégés par le programme européen Natura 2000 et générant des ressources alimentaires pour de nombreuses populations sauvages ainsi que pour les productions conchylicoles. »[1].

Abattage[modifier | modifier le code]

Les ateliers d'abattage sont chargés du respect de la traçabilité et des durées minimales des différentes opérations. Ces données sont vérifiées par les agents de l'INAO pendant une durée de deux ans. Le cahier des charges précise : « Les déclarations sont exigées aux dates et dans des délais permettant aux services de contrôle d'effectuer un suivi et des vérifications éventuelles. Les formulaires des déclarations sont établis selon un modèle validé par le directeur de l'INAO. »[1].

Consommation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]