La Prépa des INP

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Prépa INP - CPP)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CPP et INP.
La Prépa des INP
Image illustrative de l'article La Prépa des INP
Devise Un autre style de Prépa
Informations
Fondation 1993 (Cycle Préparatoire Polytechnique)
Localisation
Ville Bordeaux
Grenoble
Nancy
Saint-Denis de la Réunion
Toulouse
Valence
Pays Drapeau de la France France
Chiffres clés
Niveau Bac+2
Divers
Affiliation Bordeaux INP, Grenoble INP, Lorraine INP, INP Toulouse
Site web la-prepa-des-inp.fr

La Prépa des INP, anciennement dénommée « Cycle Préparatoire Polytechnique » (CPP), est une formation d'enseignement supérieur post-bac d'une durée de deux ans créée en 1993, permettant d'entrer dans l'une des 32 écoles d'ingénieurs liées aux quatre instituts nationaux polytechniques : l'INP Grenoble, l'INP Toulouse, l'INP Lorraine et l'INP Bordeaux. L'évaluation s'effectue au moyen d'un contrôle continu tout au long des deux ans.

Admission[modifier | modifier le code]

La Prépa des INP recrute après le baccalauréat scientifique (éventuellement aussi STL ou STI2D) ou un diplôme équivalent pour les étudiants étrangers francophones. La sélection se fait sur dossier et un entretien au cours duquel le candidat doit faire la synthèse d'un article scientifique et exprimer ses motivations quant à son choix du métier d'ingénieur.

Elle offre en tout 405 places par an (en 2017), réparties ainsi[1] :

  • Bordeaux : environ 70
  • Grenoble : environ 120
  • Nancy : environ 70
  • Toulouse : environ 95
  • Saint-Denis de la Réunion : environ 20
  • Valence : environ 30

Formation[modifier | modifier le code]

La Prépa des INP se décline sur les mêmes programmes et suivant le même déroulement sur six sites : Nancy, Grenoble, Toulouse, Bordeaux, Saint-Denis de la Réunion et Valence.

Le programme est varié. Les enseignements de base sont les mathématiques, la physique et la chimie. On y apprend aussi les fondamentaux de la mécanique, de la biologie, de l'hydraulique, de l'électronique et de l'informatique. La pratique sportive est obligatoire et incluse dans l'emploi du temps des étudiants à raison de deux heures par semaine. Une place importante est cependant laissée à l'enseignement de la communication, de l'économie et des langues vivantes.

En deuxième année, les élèves doivent choisir deux thèmes afin de donner une légère coloration à leur formation. Certains thèmes sont obligatoires pour intégrer une certaine école par la suite. Ces thèmes permettent d'introduire des notions qui seront développées dans les écoles d'ingénieurs. En fin de deuxième année, la formation comporte un stage obligatoire de découverte et d'exécution de six semaines en milieu industriel.

Des statuts de sportif ou artiste de haut niveau sont aussi prévus dans la formation pour permettre à leurs bénéficiaires de profiter d'un cursus aménagé sur trois ans au lieu de deux.

Accès aux écoles d'ingénieurs[modifier | modifier le code]

En fin de 2e année, les élèves formulent des choix d'écoles. L'admission en école d'ingénieurs s'effectue en fonction d'un classement des élèves commun aux six sites de La Prépa des INP. Ce classement est établi sur la base d'un contrôle continu, d'après les résultats obtenus tout au long des deux années de la scolarité ; il n'y a donc ni examen final ni concours d'entrée. Les 32 écoles d'ingénieurs des quatre INP (ou possédant un accord avec ces instituts) peuvent être intégrées, quel que soit le site dans lesquels les étudiants ont fait les 2 années de La Prépa des INP.

Le nombre de places par école est variable selon les années. Mais, le nombre total de places proposées dans ces 32 écoles correspondant au nombre d'élèves en 2e année, tous les étudiants de La Prépa des INP peuvent intégrer une école. Au moins 90 % des élèves intègrent d'ailleurs une école figurant dans l'un de leurs 3 premiers vœux.

L'ensemble des écoles accessibles couvre des domaines variés tels que l'aéronautique, l'électronique, la mécanique, l'agronomie, le génie industriel, l'informatique, la physique, la chimie, les télécommunications, la papeterie, etc. Toutes ces écoles recrutent par ailleurs majoritairement des élèves venant des classes préparatoires scientifiques « classiques » par concours, principalement les Concours communs polytechniques (CCP).

Liste des écoles accessibles[modifier | modifier le code]

INP École Nom complet Site Places[2]
Grenoble INP[3] Ense3 École nationale supérieure de l'énergie, l'eau et l'environnement Grenoble 33
Ensimag École nationale supérieure d'informatique et de mathématiques appliquées Saint-Martin-d'Hères 23
Esisar École nationale supérieure en systèmes avancés et réseaux Valence 5
Génie industriel École nationale supérieure de génie industriel Grenoble 23
Pagora École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux Saint-Martin-d'Hères 10
Phelma École nationale supérieure de physique, électronique, matériaux Grenoble 38
Lorraine INP[4] EEIGM École européenne d'ingénieurs en génie des matériaux Nancy 3
ENSAIA École nationale supérieure d'agronomie et des industries alimentaires Vandœuvre-lès-Nancy 16
ENSEM École nationale supérieure d'électricité et de mécanique Vandœuvre-lès-Nancy 12
ENSG École nationale supérieure de géologie Vandœuvre-lès-Nancy 10
ENSGSI École nationale supérieure en génie des systèmes et de l'innovation Nancy 7
ENSIC École nationale supérieure des industries chimiques Nancy 6
Mines Nancy École nationale supérieure des mines de Nancy Nancy 5
Polytech Nancy École polytechnique de l'université de Lorraine Vandœuvre-lès-Nancy  ?
Télécom Nancy Télécom Nancy Villers-lès-Nancy 6
ENSTIB École nationale supérieure des technologies et industries du bois Épinal 5
Bordeaux INP[5] ENSC École nationale supérieure de cognitique Talence 9
ENSCBP École nationale supérieure de chimie, de biologie et de physique Pessac 13
ENSEIRB-MATMECA École nationale supérieure d'électronique, informatique, télécommunications, mathématiques et mécanique de Bordeaux Talence 16
ENSTBB École nationale supérieure de technologie des biomolécules de Bordeaux Bordeaux  ?
ENSEGID École nationale supérieure en environnement, géoressources et ingénierie du développement durable Pessac 5
ENSGTI (*) École nationale supérieure en génie des technologies industrielles Pau  ?
ISA BTP (*) Institut supérieur aquitain du bâtiment et des travaux publics Anglet 3
INP Toulouse[6] ENSAT École nationale supérieure agronomique de Toulouse Castanet-Tolosan 20
ENSEEIHT École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications Toulouse 38
ENSIACET École nationale supérieure des ingénieurs en arts chimiques et technologiques Toulouse 26
ENIT École nationale d'ingénieurs de Tarbes Tarbes  ?
PURPAN École d'ingénieurs de Purpan Toulouse  ?
ENM École nationale de la météorologie Toulouse  ?
ENAC (**) École nationale de l'aviation civile Toulouse 3
ISAE-Supaero (**) Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace Toulouse 2
UA (**) Université des Antilles Guadeloupe, Martinique 4
Total 400 environ

(*) : école partenaire de Bordeaux INP
(**) : école possédant un accord global de partenariat avec l’INP Toulouse

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Données sur le site la-prepa-des-inp.fr
  2. Données indicatives pour 2017. Le nombre est variable chaque année.
  3. [PDF] Ecoles d’ingénieurs de Grenoble INP
  4. [PDF] Ecoles d’ingénieurs de Lorraine INP
  5. [PDF] Ecoles d’ingénieurs de Bordeaux INP
  6. [PDF] Ecoles d’ingénieurs de l'INP Toulouse

Lien externe[modifier | modifier le code]