Préfecture de Metz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Préfecture de la région Lorraine
Conseil general Metz.jpg

Entrée principale, place de la Préfecture

Présentation
Type
Destination initiale
Hôtel de l’Intendance
Destination actuelle
Préfecture de région
Style
Architecte
Jacques Oger
Barthélémy Bourdet
Construction
1738-1743
Propriétaire
État
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Lorraine
voir sur la carte de Lorraine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Moselle
voir sur la carte de Moselle
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Metz
voir sur la carte de Metz
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La préfecture située à Metz, ancien hôtel de l’Intendance ou hôtel de l’Intendant du roi, héberge la plupart des services déconcentrés de la préfecture de la région Lorraine, de la préfecture de la Moselle et de la sous-préfecture de l’arrondissement de Metz.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Le maréchal Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle, gouverneur de Metz acquis aux idées des Lumières, décide de repenser l’urbanisme de la cité messine dès 1728. Après avoir planifié la construction d’un nouvel Hôtel des spectacles sur l’îlot marécageux du Petit-Saulcy, le gouverneur suggère à la ville de construire un nouveau bâtiment pour l’Intendance, à côté du futur opéra. Si le palais de l’Intendance est beaucoup moins somptueux que le palais du gouverneur militaire royal, actuel palais de Justice, il se situe néanmoins sur la première place moderne de Metz. Cette disparité de traitement reflète simplement la hiérarchie des pouvoirs à Metz, où le gouverneur a plus d’importance que l’intendant, contrairement aux autres provinces du royaume[1].

Construction et aménagements[modifier | modifier le code]

La préfecture avec en arrière-plan le Temple Neuf

S’inscrivant dans un programme urbanistique particulièrement novateur, l’hôtel de l’Intendance de la généralité de Metz est édifié entre 1738 et 1743 en même temps que l’hôtel des Spectacles, par les architectes Jacques Oger de la ville de Metz et Barthélémy Bourdet de l’intendance militaire. Il est le premier édifice de ce type élevé en France. Les entrepreneurs Pierre Cotte[2] et Pierre Jaunez sont sélectionnés pour réaliser le projet. Les sculpteurs Jean-Baptiste Leprince et Georges Symard travailleront plus tard aux sculptures. L’hôtel, qui a un plan en U, s’organise autour d’une cour centrale. Cette cour d’honneur est fermée par un corps de porche concave. Les bâtiments des anciennes dépendances comportent deux étages. L’ensemble des bâtiments est surmonté d’une toiture pentue en ardoise, percée de lucarnes. Les façades sont en maçonnerie, la pierre de taille relevant les chaînages d’angles et les encadrements des baies. Sobre, la composition de l’édifice est classiquement symétrique.

Sous Napoléon III, Charles Pêtre sculpta les deux aigles qui encadrent le portail et orna le fronton des blasons des quatre principales villes de Moselle de l’époque : Metz, Sarreguemines, Thionville et Briey[3]. Une galerie vitrée à l’étage de droite est construite en 1880 et démolie en 1957[1].

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Le bâtiment, en partie ruiné par un incendie en 1803, est reconstruit en 1806 à la demande de Napoléon Ier pour accueillir la préfecture du département de la Moselle, une décision symbolique consacrant la permanence de l’État à travers les régimes successifs[4]. Les anciennes archives de l’hôtel de gouvernement, ecclésiastiques et civiles, celles des directoires du département et du district de Metz y sont transférées[5] ; un premier bâtiment spécifique pour les archives sera construit en 1881[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard Sauer, « Notice sur l’hôtel de la Préfecture (ancien hôtel de l’Intendance) portant sur la période 1738-1815 », Jahrbuch der Gesellschaft für lothringische Geschichte und Altertumskunde, 1902, p. 461-464.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Miroir du temps de Metz — Carte postale de la préfecture vers 1895 à côté d’une photographie de décembre 2008.
  2. Pierre Cotte s’enfuira plus tard avec la caisse destinée à la construction de l’hôtel des Spectacles, ce qui ralentira encore les travaux de cet édifice.
  3. Briey a été rattaché à la Meurthe-et-Moselle en 1871
  4. Journées européennes du patrimoine 19 et 20 septembre 2009 — 23. Préfecture de région / Hôtel de l’Intendance, dans Metz Magazine, hors série no 3, 2009, p. 7.
  5. Archives départementales de la Moselle — De 1796 à 1880. Création des archives départementales.
  6. Archives départementales de la Moselle — De 1880 à nos jours. Les différents bâtiments.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]