Préfecture d'Oujda-Angad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Préfecture d'Oujda-Angad
Blason de Préfecture d'Oujda-Angad
Héraldique
Drapeau de Préfecture d'Oujda-Angad
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Oriental
Municipalité(s) Bni Drar, Naima et Oujda
Chef-lieu Oujda
Gouverneur Mouaad Jamai
Démographie
Population 477 100 hab. (2004[1])
Densité 278 hab./km2
Population urbaine 410 808 hab. (2004[1])
Population rurale 66 292 hab. (2004[1])
Géographie
Superficie 171 400 ha = 1 714 km2 [2]
Divers
Festival(s) Festival de la musique gharnatie à Oujda
Localisation
Localisation de Préfecture d'Oujda-Angad
Liens
Site web Conseil préfectoral

La préfecture d'Oujda-Angad est une subdivision à dominante urbaine de la région marocaine de l'Oriental. Son chef-lieu est Oujda.

Géographie[modifier | modifier le code]

Urbanisation[modifier | modifier le code]

La préfecture d'Oujda-Angad comporte trois villes qui sont toutes des municipalités : Oujda, Bni Drar et Naïma.

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

Selon la liste des cercles, caïdats et communes de 2008[3], telle que modifiée en 2011[4], la préfecture d'Oujda-Angad est composée de onze communes dont :

Gouverneurs[modifier | modifier le code]

Le gouverneur de la préfecture d'Oujda-Angad est aussi le wali de la région de l'Oriental.

  • Mohamed Mhidia : depuis mai 2012[5]
  • Abdelfettah El Houmam : avril 2010-mai 2012[6]
  • Mohamed Ibrahimi : juin 2005[7]-avril 2010
  • Ahmed Himdi : ?-juin 2005[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 25 novembre 2011)
  2. « Préfecture d'Oujda-Angad », sur www.mideo.ma (consulté le 25 novembre 2011)
  3. [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5684,‎ , p. 1602 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  4. [PDF] « Décret no 2-10-574 du 7 joumada I 1432 (11 avril 2011) modifiant et complétant le décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5940,‎ , p. 1592 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  5. « Mohamed Mhidia », sur govpinion.com (consulté le 8 juin 2012)
  6. « Abdelfettah El Houmam », sur govpinion.com (consulté le 8 juin 2012)
  7. a et b Abdelmohsin El Hassounia, « L'Intérieur rebat les cartes », Aujourd'hui le Maroc,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]