Power Machines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Power Machines
logo de Power Machines

Création 2000
Forme juridique Société par actions
Siège social Saint-Pétersbourg
Drapeau de Russie Russie
Actionnaires Alexeï MordachovVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Énergie
Site web www.power-m.ru

Chiffre d'affaires 17,7 milliards de roubles (2007)
en augmentation
Résultat net 3,11 milliards de roubles (2007)
en augmentation
Bâtiments de l'usine de Power Machines sur l'embarcadère de Sverdlovskaya à Saint-Pétersbourg.

Power Machines (translitération de Siloviye Mashiny abrégé en Silmash, en russe ОАО Силовые машины) est une société russe de construction de machines électriques de puissance fondée en 2000. Son siège social est situé à Saint-Pétersbourg.

Historique[modifier | modifier le code]

La société fut créée en 2000 par le regroupement des entreprises suivantes :

  • Leningradsky Metallichesky Zavod (créée en 1857) ;
  • Electrosila (créée en 1898) ;
  • Turbine Blades’ Plant (créée en 1964) ;
  • Kaluga Turbine Works (créée en 1964) ;
  • NPO CKTI nommée d'après I.I. Polzounov (créée en 1927) ;
  • Energomachexport (créée en 1966) ;
  • Power Machines - Reostat Plant (créée en 1960).

Opérations[modifier | modifier le code]

Power Machines fabrique des turbines à vapeur d'une puissance allant jusqu'à 1 200 MWe, dont des turbines pour les centrales nucléaires. Son portefeuille se compose des générateurs de la centrale nucléaire de Leningrad II et de la centrale nucléaire de Novovoronej II. Outre la Russie, Power Machines a fourni des équipements à 57 pays dont une part importante en Asie[1].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Au , 69,92 % des actions était détenues par Highstat Limited, une société contrôlée par Alexeï Mordachov. 25 % des actions était détenues par Siemens et 5,08 % par d’autres actionnaires[2].

Gestion[modifier | modifier le code]

Le conseil d'administration se compose de huit membres :

Siemens AG a vendu une participation de blocage dans Power Machines à Highstat pour un peu moins de 280 millions de dollars, en dessous du prix du marché d’après Kommersant, citant une personne non identifiée proche de la transaction. Selon le journal, la vente a été réalisée en . En conséquence, Highstat détient 95,3 % des actions de l'entreprise.

Références[modifier | modifier le code]


  1. (en) « Heavy Manufacturing of Power Plants », World Nuclear Association, (consulté le 13 novembre 2010)
  2. a et b (en) « Annual Report 2009 » [PDF], Power Machines Company, (consulté le 13 novembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]