Povidone iodée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Povidone iodée
Image illustrative de l’article Povidone iodée
Identification
Nom UICPA 2-Pyrrolidinone, 1-ethenyl-, homopolymer, avec adjonction d'iode et d'acide iodhydrique.
No CAS 25655-41-8
No ECHA 100.110.412
Code ATC S01AX18 D08AG02 D09AA09 D11AC06 G01AX11 R02AA15
SMILES
Apparence poudre jaune à brune,hygroscopique[1]
Propriétés chimiques
Formule brute (C6H9NO)n·(I2)m
Propriétés physiques
fusion 300 °C
Solubilité dans l'eau : bonne[1]
Précautions
SIMDUT[2]
E : Matière corrosive
E,
Écotoxicologie
DL50 8 100 mg·kg-1
Considérations thérapeutiques
Classe thérapeutique Antiseptique

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La po(ly)vidone iodée est un complexe chimique soluble dans l'eau, composé d'iode et de polyvinylpyrrolidone (PVP).

La povidone iodée est employée dans la pharmacopée comme antiseptique topique et antifongique[3]. Le médicament est entre autres, commercialisé sous le nom (iso-)Bétadine en Belgique, Espagne, France et Suisse.

Usages et précautions[modifier | modifier le code]

Selon les formes galéniques ou dilutions de la spécialité, l'usage peut être contre-indiqué chez le nourrisson de moins d'un mois ou de moins de six mois. La povidone iodée provoque le risque de nécrose importante ou d'hypothyroïdie lors d'une utilisation prolongée ou si le patient est sous traitement de Lithium.

Ce médicament ne doit pas être utilisé en association avec les antiseptiques dérivés du mercure désormais hors commerce (Merbromine « mercurochrome »[4], Mercryl Laurylé…) ou bien même des spécialités à base d'argent (Sulfadiazine argentique ou articles de pansement au Nitrate d'Argent). Un complexe d'iodure d'argent se forme alors et devient irritant mais surtout empêcherait l'action antiseptique de chaque ion puisqu'ils se lieraient en une molécule stable. En outre, il ne faut pas la mélanger avec d'autres anti-septiques, notamment l'eau oxygénée (peroxyde d'hydrogène à 3% solution standard).

Il existe des cas d'allergie à la povidone, et surtout au nonoxynol-9, un tensioactif utilisé dans plusieurs préparations galéniques[5].

Divers[modifier | modifier le code]

La povidone iodée fait partie de la liste des produits essentiels d'usage médical de l'Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013)[6].

Présentation et posologie[modifier | modifier le code]

Selon la composition la posologie est differente :

  • Betadine 4% : Flacon rouge - solution moussante pour application locale Flacon de 500 ml[7] ;
  • Betadine dermique 10 % : flacon jaune pour antisepsie des plaies ou brûlures superficielles et peu étendues[8] ;
  • Betadine 10% : flacon vert - bain de bouche[9] ;

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b POVIDONE - IODEE, fiche(s) de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée(s) le 9 mai 2009
  2. « Polyvinylpyrrolidone iodée » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  3. « Évaluation des effets antimicrobiens et antifongiques de la gutta-percha iodoformée », Association dentaire canadienne (consulté le 18 juillet 2014)
  4. Mercurochrome est une marque qui fabrique d'autres antiseptiques
  5. Pascale Dewachter et Claudie Mouton-Faivre, Produits iodés et allergie, CHU de Nancy
  6. WHO Model List of Essential Medicines, 18th list, avril 2013
  7. BETADINE SCRUB 4 % Solution moussante pour application locale Flacon de 500 ml, sur doctissimo.fr du 25 juillet 2017
  8. BETADINE DERMIQUE 10 % Solution pour application locale Flacon de 125 ml, sur doctissimo.fr du 25 juillet 2017
  9. BETADINE 10 % Solution pour bain de bouche Flacon de 125 ml, sur doctissimo.fr du 25 juillet 2017

Voir aussi[modifier | modifier le code]