Pouylebon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pouylebon
Pouylebon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Mirande
Canton Pardiac-Rivière-Basse
Intercommunalité Communauté de communes Cœur d'Astarac en Gascogne
Maire
Mandat
Gaëtan Leclerc
2014-2020
Code postal 32320
Code commune 32326
Démographie
Population
municipale
139 hab. (2017 en diminution de 10,9 % par rapport à 2012)
Densité 9,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 32′ 56″ nord, 0° 17′ 46″ est
Altitude Min. 164 m
Max. 266 m
Superficie 14,38 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Gers
Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Pouylebon
Géolocalisation sur la carte : Gers
Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Pouylebon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pouylebon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pouylebon

Pouylebon (Poilobon en gascon) est une commune française située dans le département du Gers en région Occitanie.

Ses habitants sont dénommés Pouylebonnais et Pouylebonnaises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Poulebon est une commune de Gascogne située dans l'Astarac, qui à l'image de la majeure partie du département du Gers, est fortement vallonné.

Les communes de Montesquiou et de Mirande se situent à proximité.

L'habitat est dispersé.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Pouylebon[1]
Bassoues Montesquiou
Saint-Christaud Pouylebon
Bars Monclar-sur-Losse

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La commune se situe à une altitude comprise entre 164 mètres et 266 mètres.

Pouylebon se situe en zone de sismicité 2 (sismicité faible)[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Pouylebon appartient au canton de Montesquiou et à l'arrondissement de Mirande et à la communauté de communes Cœur d'Astarac en Gascogne.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Gaëtan Leclerc[3] DVG Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5]. En 2017, la commune comptait 139 habitants[Note 1], en diminution de 10,9 % par rapport à 2012 (Gers : +0,82 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
321326382426460478472440441
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
416402362369357347297288252
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
283263218222216202213230185
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2017
159149176178155140163137139
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité économique est essentiellement tournée vers l'agriculture et le tourisme vert. Une ferme accueille les campeurs.

Un poney club est également présent sur la commune.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église.

Le centre villageois comporte une demeure privée remarquable hérissée d'une tour, l'église à laquelle est adossée une tour-porche et des édifices communaux à l'architecture récente.

Plusieurs fermes anciennes s'égrènent le long des routes de la commune.

Événements[modifier | modifier le code]

La fête locale a lieu le dernier dimanche de juillet.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :