Pouydraguin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pouydraguin
Pouydraguin
Église de Pouydraguin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Mirande
Canton Adour-Gersoise
Intercommunalité Communauté de communes Armagnac Adour
Maire
Mandat
Gérard Fitan
2014-2020
Code postal 32290
Code commune 32325
Démographie
Gentilé Pouydraguinois
Population
municipale
137 hab. (2016 en diminution de 7,43 % par rapport à 2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 39′ 34″ nord, 0° 02′ 18″ est
Altitude 161 m
Min. 113 m
Max. 222 m
Superficie 9,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Pouydraguin

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Pouydraguin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pouydraguin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pouydraguin

Pouydraguin (Poidraguin en gascon) est une commune française située dans le département du Gers en région Occitanie.

Les habitants de Pouydraguin se nomment les Pouydraguinois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

C'est une commune rurale à vocation viticole et de polyculture mais aussi de tourisme. Le village est perché sur une colline surplombant le Midour avec de beaux points de vue sur les vallées de l'Arros et de l'Adour.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Pouydraguin[1]
Bouzon-Gellenave Aignan
Termes-d'Armagnac Pouydraguin Loussous-Débat
Tasque Lasserade

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie de Pouydraguin

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1947 1977 Henri Dulin    
mars 1977 1995 Francis Lebranchu    
mars 1995 2008 Raymond Dulin    
mars 2008 En cours Gérard Fitan[2] PCF Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 137 habitants[Note 1], en diminution de 7,43 % par rapport à 2011 (Gers : +0,94 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
442371426460433447426383417
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
409365351335332318313290275
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
253258232233220214187192176
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2016
162138137137136142143150137
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture : Saint-mont (AOC).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Pouydraguin, vue du cimetière
  • Église Saint Césaire (archevêque d’Arles mort en 542).

C'est un édifice du VIe siècle, mutilé durant les guerres de Cent Ans et de Religion. La disposition du chevet arrondi, voûté en pierre en cul de four, la petite baie romane qui l’éclaire au levant permettent de penser qu’il s’agit d’un des plus anciens monuments religieux du diocèse d’Auch.
Le clocher carré est surmonté d’une flèche à huit pans couverte d’ardoise. Le portail roman en partie ruiné, s’ouvrait au sud. La nouvelle entrée est à l’ouest sous un emban. La nef est rectangulaire et l’abside profonde. L’autel tombeau en bois avec tabernacle doré date du XVIIIe classé MH, en arrière une Crucifixion avec la Vierge et saint Césaire se détachent sur un paysage peint sur le fond de l’abside.
Dans la nef un tableau représente la Trinité : Dieu, le Christ, la colombe sainte auxquels sont associés La Vierge, saint Joseph et des anges. On trouve aussi un tableau représentant la Sainte Famille
L’église possède une émouvante pietà, une belle chaire néogothique, un confessionnal ouvragé, une grille de communion en fer forgé et une tribune à balustres.

  • Vestiges archéologiques du château de Latran.
  • Château de Latran[7].
  • Château de La Roque, reconstruit vers 1755[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

 Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Site de la préfecture - Fiche de Pouydraguin
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. a et b Georges Courtès, Les communes du département du Gers, Auch, Société archéologique et historique du Gers, (ISBN 2950590071, OCLC 60372477)

Liens externes[modifier | modifier le code]