Pour le piano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fichier audio
II. Sarabande
interprété en mars 2011
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

Pour le piano, L.95, est une suite pour piano solo de Claude Debussy. Elle a été composée et publiée en 1901[1]. La création a eu lieu le à la Salle Érard pour la Société nationale de musique, avec Ricardo Viñes en soliste[1].

Avec cette suite, Debussy « se détourne définitivement du post-romantisme germanisant ou de la pesante esthétique franckiste, pour se rapprocher des grands maîtres du XVIIIème siècle (Bach, Scarlatti, et surtout Couperin et Rameau), anticipant ainsi d'un quart de siècle sur l'évolution de la musique après 1918. L'influence de ces grands modèles se marque salutairement sur l'esprit plus que sur la forme ou le langage[2]. »

Cette suite est en trois parties :

  1. Prélude
  2. Sarabande
  3. Toccata

Le prélude est dédié à une étudiante de Debussy, Mlle Worms de Romilly, qui note que ce mouvement « évoque de façon éloquente les gongs et la musique de Java »[1].

La sarabande qui date de l'hiver 1894 appartenait à l'origine à la série des Images oubliées, ce qui est souligné par le fait que les deux œuvres soient dédiées à Yvonne Lerolle[1]. Ce mouvement a été plus tard orchestré par Maurice Ravel[1].

La toccata est dédié à Nicolas Coronio, un autre étudiant de Debussy[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f François Lesure, Pour le piano, Urtext, Munich, Germany, G. Henle Verlag,
  2. François-René Tranchefort (dir.), Guide de la musique de piano et de clavecin, Paris, Fayard, coll. « Les Indispensables de la musique », , 867 p. (ISBN 978-2-213-01639-9, OCLC 17967083, présentation en ligne), p. 296.

Liens externes[modifier | modifier le code]