Poupe (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poupe.
Henri Paasch. Illustrated Marine Encyclopedia. 1890. Poupe. 1. Quille; 2. Aileron; 3. Massif d'étambot/Courbe d'étambot; 4. Étambot; 5. Garniture pour bois; 6. Petites barres d'arcasse ou Barres de contre-arcasse ou contre-lisses; 7. Barre d'hourdi, lisse de hourdi ou grande barre d'arcasse; 8. Jaumière; 9. Allonge de poupe (voûte); 10. Bord (voûte); 11. Apôtre d'étambot; 12. Jambette de voûte; 13. Allonge de côté (voûte); 14. Couples de l'arrière; 15. Estain; 16. Couples dévoyés ou élancés; 17. Couples droits

La poupe est l'arrière d'un navire.

Description[modifier | modifier le code]

Dans la marine en bois des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècle, la proue se situe au-delà du plan formé par les estains, dernier couple avant l'étambot. Si l'on imagine deux plans transversaux passant l'un par les faces avant du coltis, l'autre par les faces avant de l'estain et des alonges de cornière, la membrure d'un navire se trouve divisée en trois parties, dites la proue, la maîtresse partie et la poupe. Le terme « étambot » est parfois utilisé pour désigner la poupe[1].

La « poupe », l'« arrière », l'« étambot » ou le « cul » s'opposent à la « proue », l'« avant » ou l'« étrave ».

Survivance du passé, on utilise encore le terme « feu de poupe » pour désigner le feu réglementaire installé à l'arrière du navire.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre-Marie-Joseph de Bonnefoux, Dictionnaire de marine à voile et à vapeur, Paris, Arthus Bertrand, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]