Poupartia borbonica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Poupartia borbonica, le bois blanc rouge ou zévi marron, est un arbre dioïque de la famille des Anacardiaceae, endémique des Mascareignes. Le genre Poupartia est dédié au botaniste et anatomiste François Poupart. Au stade adulte, cette espèce est parfois confondue avec le Zanthoxylum heterophyllum, communément appelé bois de poivre[1].

Cette plante est utilisée en médecine traditionnelle comme contraceptif [2], elle était utilisée dans le passé pour traiter les néphrites et les furoncles[3].

Une étude phytochimique des feuilles de cet arbre a été réalisée par l'équipe du Professeur Frédérich Michel, du Laboratoire de Pharmacognosie de l'Université de Liège. L'activité antipaludique des extraits de feuilles a été démontrée par Allison Ledoux, qui investigue cette plante dans le cadre de ses recherches. Les molécules responsables de son activité, obtenues par fractionnement bioguidé, ont été identifiées comme étant des Poupartones (dérivés d'alkyle cyclohexenones). Ces composés ont été testés sur plusieurs souches de Plasmodium et possèdent une activité très prometteuse. Cependant, ces composés ne sont pas dépourvus de toxicité. Les feuilles du Poupartia borbonica contiennent également des flavonoïdes; de la quercétine, du 3'-O-hydroxysulfonylquercétine, du quercitrin, de l'isoquercitrin et de l'acide ellagique qui participent à l'activité antiparasitaire de la plante[4].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Maxime BURST, C. L. Poupartia borbonica: Plan national d’actions 2012−2016: outils d’aide à la conservation des espèces végétales menacées d’extinction; Conservatoire Botanique National de Mascarin: Saint-Leu, Reunion, 2011; p. 106.
  2. Lavergne, Roger, (1945- ...)., Le grand livre des tisaneurs et plantes médicinales indigènes l'île de la Réunion, Orphie, impr. 1999, cop. 1990, cop. 1999 (ISBN 9782877630054 et 2877630056, OCLC 490138006, lire en ligne)
  3. Cordemoy, E. J. d., Flore de l’Ile de la Reunion (Phane ́ rogames, ́ Cryptogames vasculaires, Muscinees): avec indication des proprie ́ té ś economiques et industrielles des plantes, Paris, P. Klinsksieck, , p. 614
  4. Allison Ledoux, Alexis St-Gelais, Ewa Cieckiewicz, Olivia Jansen et al., « Antimalarial Activities of Alkyl Cyclohexenone Derivatives Isolated from the Leaves of Poupartia borbonica », Journal of Natural Products, vol. 80, no 6,‎ , p. 1750–1757 (ISSN 1520-6025, PMID 28557449, DOI 10.1021/acs.jnatprod.6b01019, lire en ligne)