Poule ardennaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Poule ardennaise
Coq ardennais. Variété naine dorée
Coq ardennais. Variété naine dorée
Région d’origine
Région Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de la France France
Caractéristiques
Plumage doré-saumoné, doré-saumoné bleu, argenté-saumoné, noire, noire à camail doré ou argenté avec ou sans poitrine liserée, noir-doré, noir-argenté
Autre
Utilisation chair et ponte
Ponte
Poids des œufs min. 60g

L'ardennaise est une race de poules domestiques belge et française, originaire des Ardennes des deux côtés de la frontière.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un oiseau vif et svelte. Son dos est assez long sa poitrine large et bien arrondie. Les ailes, longues et bien fermées, sont portées assez serrées au corps. La tête est fine et petite[1]. Cette poule a gardé un tempérament assez sauvage. Légère, agile et hardie elle s'envole facilement à trois ou quatre mètres de haut et sur une distance de vingt ou trente mètres. Elle se nourrit, en extérieur, principalement seule et fait preuve d'une grande autonomie ; aussi il n'est pas rare que la femelle disparaisse et réaparaisse trois semaines plus tard avec une couvée de poussins, ou qu'un jeune coq quitte sa basse-cour pour l'aventure. Bonne pondeuse, ses œufs sont blancs, pèsent environ cinquante grammes, avec 150 à 180 œufs par an. Elle est élevée pour la production d'œufs mais aussi pour sa chair très fine à l'aspect particulièrement foncé. Il existe une variante de l'ardennaise, identique mais sans queue[2],[3].

La Perre de Roo, Coq et poule des Ardennes, 1882

Origine[modifier | modifier le code]

C'est une race d'origine principalement belge, présente en Belgique et en France. De ses origines, l'Ardenne, lui vient son nom[1].

Standard[modifier | modifier le code]

sauf pour les variétés dorée et argentée-saumoné et leur variante bleue, la face doit être de couleur mûre écrasée.
  • Crête : simple
  • Oreillons : rouge sombre
  • Couleur des tarses : bleu foncé, ardoise et noirâtre selon variétés
  • Couleurs de plumage : doré-saumoné, doré-saumoné bleu, argenté-saumoné, noire, noire à camail doré ou argenté avec ou sans poitrine liserée, noir-doré, noir-argenté[3].

Grande race :

Naine:

  • Masse idéale : coq : 650 g ; poule : 550 g[4]
  • Œufs à couver : min. 35 g, coquille blanche
  • Diamètre des bagues : coq et poule : 12 mm
    • Les poules naines sont de bonnes couveuses

Club officiel[modifier | modifier le code]

  • Conservatoire de l’Ardennaise, rue Vaux, 52250 Baissey.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nathalie Semenuik, Poules, Éditions Artemis, (lire en ligne), « L'Ardennaise : française, peut-être, belge, certainement », p. 32
  2. « L'Ardennaise », sur poules-racesdefrance.fr
  3. a et b N. Moila, N. Antoine-Moussiaux, F. Farnir et P. Leroy, L'Ardennaise : statut de la race et de ses variétés, Université de Liège, (lire en ligne)
  4. Nathalie Semenuik, Poules, Éditions Artemis, (lire en ligne), p. 92

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liste des races de poules | Coq doré | Coq domestique | Société centrale d'aviculture de France | Bantam club français

Sources[modifier | modifier le code]