Poul Ruders

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Poul Ruders
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
Ringsted (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Site web
Distinction
Œuvres principales
Gong (d), Symphony No. 1 (d), Tundra (d), The Handmaid's Tale (d), The Thirteenth Child (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Poul Ruders, né le à Ringsted au Danemark, est un compositeur et organiste danois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Poul Ruders a reçu une formation d'organiste et de compositeur. Ses premières œuvres datent de la seconde moitié des années 1960.

Poul Ruders a créé une variété de compositions musicales allant de l'opéra à l'orchestration, en passant par la musique de chambre, la musique vocale et des parties musicales pour soliste. Il composa dans une variété de styles, du pastiche de Vivaldi et Schubert pour son premier concerto pour violon en 1981, au modernisme explosif de Manhattan Abstraction en 1982.

Son Concerto pour violon N° 1 de 1981, accompagné avec harpe, clavecin et cordes, est une pièce rappelant Vivaldi et Schubert. Le Concerto pour clarinette, en 1985, est accompagné d'un double orchestre. Par la suite, Poul Ruders a composé un autre triptyque de concertos pour cordes : Concerto pour violon N° 2 en 1991 pour grand orchestre, un second concerto pour violoncelle intitulé Anima en 1993, et un Concerto pour alto en 1994. Poul Ruders explore les techniques de quasi doublage entre le soliste et l'orchestre, qui jouent également un rôle majeur dans son dernier concerto, Concerto pour piano en 1994, commande du London Philharmonic Orchestra.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéra
Orchestre
  • Concerto in Pieces
  • Cinq symphonies

Liens externes[modifier | modifier le code]