Pouillot boréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Phylloscopus borealis

Phylloscopus borealis
Description de cette image, également commentée ci-après
Pouillot boréal
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Phylloscopidae
Genre Phylloscopus

Espèce

Phylloscopus borealis
(Blasius, 1858)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Pouillot boréal (Phylloscopus borealis Blasius, 1858) est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Phylloscopidae.

Répartition[modifier | modifier le code]

Le pouillot boréal est un oiseau migrateur.

L'été il vit en Sibérie (Russie) et en Alaska (USA), au nord de la Mongolie et dans le nord-est de la Chine ; l'hiver il vit au sud de la Chine et en Asie du Sud-Est.

Aire de répartition du pouillot boréal : en été (en jaune) et en hiver (en bleu)

Habitat[modifier | modifier le code]

Le pouillot boréal vit en été dans la toundra, dans les forêts humides de peupliers et de bouleaux, dans les forêts de cèdres et d'épicéa ainsi que dans les forêts mixte de la taïga.

Il réside en hiver dans les forêts tropicales pluviales éparses et secondaires mais aussi dans les régions cultivées, les jardins, les prairies et les mangroves.

Description[modifier | modifier le code]

Ce passereau mesure 12-13 cm de long et pèse de 7,5 à 15 g.

Le mâle a le dos et les ailes bleus et la gorge blanche.

La femelle a le dos brun jaune-verdâtre et la gorge blanche.[1]

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se nourrit principalement d'insectes, en particulier de moustiques.

Il recherche son alimentation à différents étages de la végétation, dans les branches, le feuillage et les plantes terrestres.

Nidification[modifier | modifier le code]

La femelle construit son nid dans la toundra herbeuse ou à terre au milieu d'un bouquet de saules.

C'est un édifice en forme de dôme avec une entrée latérale, construit principalement avec des herbes fines, des feuilles et de la mousse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Siberian blue robin », sur thainationalparks.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :