Pouhon Pierre-le-Grand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Façade du Pouhon Pierre-le-Grand

Le Pouhon Pierre-le-Grand est un bâtiment de la ville de Spa, en Belgique qui abrite une source d'eau minérale particulièrement célèbre car fréquentée par le tsar Pierre-le-Grand. Conçu par l'architecte Victor Besme[1] et construit en 1880 il fut rénové en 2009-2012 et abrite aujourd'hui l'office spadois du tourisme. Le bâtiment est classé.

Vue de nuit pendant le festival des Francofolies.

Description[modifier | modifier le code]

Le Pouhon Pierre-le-Grand vers 1900

À l'intérieur de l'édifice, jaillit la fontaine appelée la "Fontaine aux dauphins intérieure" du Pouhon Pierre-le-Grand, la plus importante et la plus connue à Spa [réf. souhaitée].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lorsque Pierre Ier séjourna en principauté de Liège, à Spa, en 1717, pour y « prendre les eaux », il acheta une multitude d’ouvrages en bois de Spa dits « Jolités de Spa »[2],[3],[4] provenant de l’artisanat local, et fit le projet d’ouvrir un Spa russe à Olonets (la source la plus célèbre de Spa, porte d'ailleurs le nom de « Pouhon Pierre-le-Grand ». Un buste du tsar, offert par le prince Anatole Demidoff, y fut placé en 1856).

Le Pouhon Pierre-le-Grand est un des édifices les plus visités de Spa [réf. souhaitée]. De à , le pouhon subit une rénovation et une modernisation. Une verrière y fut installée et accueille désormais l'office du tourisme. Dans le jardin d'hiver, entièrement restauré, se déroulent régulièrement des expositions culturelles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Site du pays des sources. Le pays des sources est composé des communes de Jalhay, Spa, Stavelot, Theux et Trois-Ponts. » (consulté le 2 juin 2008)
  2. Edmond Nessel, Traité des Eaux de Spa avec une analyse d'icelles, leurs vertus et usage, vendu à Spa chez J. Salpeteur et à Liège chez la veuve d'Adrien Brixhe, (lire en ligne)
  3. Albin Body, Essai historique sur les ouvrages peints dits boîtes de Spa, Léon de Thier, , 172 p. (lire en ligne)
  4. Site officiel : Les Musées de la Ville d'eaux.

Liens externes[modifier | modifier le code]