Potamot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Potamogeton)

Potamogeton

Les potamots sont des plantes aquatiques hydrophytes correspondant principalement au genre Potamogeton de la famille des Potamogetonaceae. On en compte environ 90 espèces.

La grande majorité des espèces vit dans les eaux calmes ou peu courantes, mésotrophes à eutrophes.

Les potamots se divisent en deux grands groupes morphologiques : les potamots à feuilles étroites (ex. : Potamogeton rutilus), qui forment le Parvipotamion au sens phytosociologique, et les potamots à feuilles larges (ex : Potamogeton natans), qui forment le Magnopotamion.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre dérive du Grec et latin, potamos, « fleuve », et geitôn, « voisin », plante "voisine du fleuve"[1],[2].

Parasites[modifier | modifier le code]

Cricotopus elegans est une espèce de diptères nématocères de la famille des Chironomidae dont les larves minent les feuilles des plantes aquatiques du genre Potamogeton[3].

Usages alimentaires[modifier | modifier le code]

Selon l'ethnobotaniste François Couplan (2009), quelques espèces servent parfois d'aliment en Asie (ex : feuilles et tiges de P crispus et P. pectinatus, occasionellement consommées au Japon, souvent avec du miso ; les tiges pouvant par ailleurs aussi être conservée dans du vinaigre)[4].

Et les petits tubercules terminaux, riches en amidon, de P. lucens, P. natans,P. pectinatus seraient comestibles[4].

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Potamogeton friesii », sur u-bourgogne.fr (consulté le 9 juin 2020)
  2. André Cailleux et Jean Komorn, Dictionnaire des racines scientifiques : 3ème édition revue et augmentée de plus de 1200 entrée nouvelles, Paris, SEDES-CDU, , 264 p. (ISBN 2-7181-3708-8), p. 115, 193
  3. (en) Biology of certain Chironomidae reared from Potamogeton. CO Berg - Ecological Monographs, 1950
  4. a et b Couplan, François (2009) Le régal végétal : plantes sauvages comestibles ; Editions Ellebore, Voir p73/527 pages

Liens externes[modifier | modifier le code]