Poste centrale du Louvre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Poste centrale du Louvre
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Architecte
Construction
Inauguration
Rénovation
Usage
Patrimonialité
Bâtiment protégé par le PLU parisien (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

La poste centrale du Louvre (anciennement l'hôtel des Postes et actuellement administrativement référencé « bureau de poste de Paris - Louvre ») est un bureau central de La Poste à Paris, occupant dans le 1er arrondissement la partie nord d'un îlot délimité : à l'ouest par la rue du Louvre où est situé l'entrée réservée au public (no 52), au nord par la rue Étienne-Marcel et au sud-est par la rue Jean-Jacques-Rousseau où se trouvent les accès aux zones de chargement et de déchargement.

Le bâtiment haussmannien accueillant, entre autres, ce bureau de poste, fut achevé en 1886 et conçu par l'architecte Julien Guadet[1].

Situé au cœur de Paris, l'ensemble de cet édifice historique a fait l'objet d'importants travaux de rénovation entre début 2016 et fin 2021. Ce vaste et ambitieux projet architectural et urbain a été conçu par Dominique Perrault associé à Jean-François Lagneau, architecte en chef des monuments historiques[1].

Inaugurée le [1],[2], la nouvelle poste du Louvre, totalement rénovée, a finalement rouvert ses portes au public le [1],[2] avec cependant deux modifications structurelles majeures : une amplitude horaire réduite (fermeture à minuit au lieu de 6 heures du matin)[3] et une disparition des guichets financiers de la Banque Postale[3],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

L'hôtel d'Armenonville[modifier | modifier le code]

En 1757, l'hôtel d'Armenonville est acheté par Laurent Destouches pour le compte de Louis XV afin d’y installer l’administration des Postes. Il était situé rue de la Plâtrière, actuelle rue Jean-Jacques-Rousseau, entre les rues Coq-Héron, Verdelet et Coquillière[5].

L'hôtel des Postes[modifier | modifier le code]

Plan du nouvel hôtel des Postes et des nouvelles rues d'accès (1880).

L'hôtel d'Armenonville étant devenu insalubre et trop exigu, et le plan du quartier ayant été substantiellement modifié dans le cadre des transformations de Paris sous le Second Empire, l'hôtel est totalement démoli à la fin du XIXe siècle. C’est à l’architecte Julien Guadet qu’est confiée la construction de l'actuel bâtiment à l’emplacement du précédent, entre 1878 et 1886, dans une parcelle redessinée par le percement des rues du Louvre et Étienne-Marcel[6]. En outre, en creusant pour établir les fondations, un fossile est découvert : il s’agit d'une molaire de mammouth que l’architecte remet au Muséum national d'histoire naturelle[7]. Le nouvel édifice est officiellement inauguré le .

Le bureau de poste de Paris - Louvre[modifier | modifier le code]

Modernisation[modifier | modifier le code]

Façade (côté rue du Louvre) du bureau de poste de Paris - Louvre en 2006.

Lors de l'été 2009, le bureau de poste de Paris - Louvre (sa dénomination officielle auprès du groupe La Poste) a modernisé son accueil au public grâce à des travaux d'embellissement. Un bureau de poste voisin a, pendant cette période, repris ses services avec la même amplitude horaire diurne et nocturne. L'ancienne rangée de guichets munis de vitres a été remplacée, comme dans de nombreux autres bureaux de poste, par des comptoirs et par des tables isolées situées à différents emplacements. Des présentoirs de marchandises vendues par La Poste ont également été installés au centre de l'espace.

Rénovation et réorganisation architecturales[modifier | modifier le code]

Le projet de rénovation[modifier | modifier le code]

Un projet de rénovation et de réorganisation est proposé en 2012. Confié à l'architecte Dominique Perrault, celui-ci a pour but de réaffecter les 35 000 mètres carrés de locaux du plus grand centre de distribution de courrier en France, lequel a sous sa responsabilité quatre arrondissements de la capitale.

Le projet prévoit de transformer le bâtiment, notamment en le faisant transiter vers un usage mixte. Outre le bureau de poste, il devra accueillir des logements sociaux, un hôtel de luxe sur les deux derniers étages (ainsi qu'un restaurant et une terrasse panoramique) et une place intérieure végétalisée organisée autour de commerces. L'accueil du public est maintenu au rez-de-chaussée et les sous-sols abriteront toujours le parking des véhicules postaux. Le premier étage et son entresol deviendront des bureaux.

Le projet vise les certifications environnementales HQE, LEED, BREEAM et Patrimoine Habitat et Environnement. Des panneaux solaires sont ainsi prévus sur les toits associés à un système de récupération de l'eau de pluie et une toiture végétale[8].

Cette réorganisation prend forme dans un contexte où le quartier connaît un renouvellement architectural et muséal conséquent (Canopée des Halles, Bourse de commerce-Collection Pinault, Louvre des antiquaires, La Samaritaine, etc.)[9].

Les travaux de rénovation : retards et surcoûts[modifier | modifier le code]

Pour permettre la concrétisation de cet ambitieux projet de rénovation concernant l'ensemble du bâtiment, le bureau de poste avait fermé ses portes le [10] avec un transfert provisoire des services postaux et financiers correspondants dans un bureau de remplacement[4] situé à 400 mètres, au 16 rue Étienne-Marcel, avec les mêmes services et la même amplitude horaire[6].

Vue de la façade en chantier de la poste centrale du Louvre en février 2020.

Au début du projet, le coût total de la rénovation est estimé à 140 millions d’euros[11]. Cependant, en , le directeur général de Poste Immo, Rémi Feredj, annonce qu’il y aura entre six et neuf mois de retard et que la livraison est prévue pour le premier ou second trimestre 2020[12],[13]. Cela aura pour conséquences d'augmenter la facture finale et de déstabiliser le partenariat Poste Immo et Bouygues Bâtiment. Les deux groupes entrent en conflit pour savoir qui doit payer les surcoûts du chantier. Pour sa part Elegancia Hotels, chargée du volet hôtelier du projet, décide de quitter le projet en cédant ses titres de participation aux sociétés GLT et Novaxia[14].

Le , le bâtiment est menacé par les flammes d'un incendie, vraisemblablement provoqué par une fuite de gaz[15].

Le bilan des travaux de rénovation[modifier | modifier le code]

Entamés début 2016 et devant initialement s'achever mi-2018[16], les travaux de rénovation et de restructuration se seront en définitive étalés sur presque six années[4], accusant un retard conséquent généré par de multiples causes incluant un fastidieux travail imprévu de désamiantage[10] et de dépollution[17], un incendie et l'impact de la crise sanitaire de la pandémie de Covid-19.

En louant ces locaux totalement rénovés dont elle est demeurée propriétaire, Poste Immo, foncière du groupe La Poste, espère amortir les 150 millions d'euros investis dans ce chantier qui constitue alors le plus important du groupe en Île-de-France[1].

Présentation et particularités[modifier | modifier le code]

Un bureau de poste unique en France[modifier | modifier le code]

Ce lieu assure un service singulier aux particuliers, entreprises et administrations car c'est le seul bureau de poste français à être ouvert jusqu'à minuit.

D'ailleurs, avant sa rénovation, la poste centrale du Louvre présentait la particularité d'être ouverte tous les jours de l'année (sauf quelques jours fériés) et toute la nuit, à l'exception du créneau allant de h à h du matin, réservé au nettoyage et à des opérations informatiques de maintenance et de sauvegarde.

Depuis sa réouverture, ce site reste ouvert en continu tous les jours de l'année mais l'amplitude horaire s'est réduite à 16 heures par jour (14 heures par jour, le dimanche et certains jours fériés). L'horaire de la dernière levée du courrier et des colis a également été avancée à 18 h (au lieu de 20 h voire 22 h pour l'Île-de-France).

Cependant, tout courrier déposé aux guichets de ce bureau avant minuit se voit apposer un cachet comportant la date du jour, même si le courrier ne part, de fait, que le lendemain.

Sa très large amplitude horaire rend ainsi ce bureau précieux pour toute démarche nécessitant le respect d'une date butoir (déclaration et paiement d'un impôt, inscription à un concours administratif, recours de procédure judiciaire ou administrative, envoi de procurations de vote, etc.).

Même si le bureau en lui-même est ouvert jusqu'à minuit, toutes les opérations ne sont pas possibles à toute heure. Par exemple, la philatélie n'est disponible qu'aux heures habituellement ouvrables. De plus, depuis sa réouverture le après sa longue rénovation, les opérations financières liées à La Banque postale ne sont plus possibles, seuls des automates (de retrait et de dépôt de billets de banque) restent disponibles.

Horaires d'ouverture et des levées[modifier | modifier le code]

Jour Horaires d'ouverture[18] Levée des lettres
et des colis standards[19]
Levée des colis Chronopost
Lundi à vendredi De h à minuit 18 h 21 h 30
Samedi De h à minuit 12 h 17 h 30
Dimanche
(et jours fériés)
De 10 h à minuit pas de levée pas de levée

Accès[modifier | modifier le code]

La poste centrale du Louvre est desservie par :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Laurence Albert (photogr. Elise Robaglia / La Poste), « Paris : la Poste du Louvre rouvre ses portes après une rénovation réussie » (Article de presse économique), Les Échos, Paris, Groupe Les Échos-Le Parisien,‎ (ISSN 0153-4831, e-ISSN 2270-5279, OCLC 866831580, BNF 12153922, lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  2. a et b Jérémy Docteur (photogr. Wikimedia Commons), « Le célèbre et majestueux bâtiment de la Poste du Louvre à Paris va rouvrir ses portes au public » (Article de presse géographique), Géo, Paris, Prisma Media,‎ (ISSN 0220-8245, OCLC 1030354166, BNF 45266425, lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  3. a et b AFP (photogr. Christophe Archambault / AFP), « Paris retrouve sa poste rue du Louvre, mais plus 24 heures sur 24 » (Article de presse économique), Challenges, Paris, Éditions Croque Futur,‎ (ISSN 0751-4417, e-ISSN 2270-7719, OCLC 421639665, BNF 43722182, lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  4. a b et c Elie Saïkali, France 3 - Paris Île-de-France (photogr. Elie Saïkali), « La Grande Poste du Louvre reprend du service » Accès libre (Article de presse régionale), sur France3-regions.FranceTVinfo.fr, Paris, France Télévisions, (consulté le ).
  5. http://www.laposte.fr/chp/mediasPdf/maitrise/tretsch.pdf
  6. a et b Guérin 2015.
  7. « Informations », Journal officiel de la République française, no 210 de la 13e année,‎ , p. 4346 (lire en ligne Accès libre)
  8. Rochebouet 2012.
  9. Béatrice de Rochebouët, « Une architecture entre passé et avenir », Le Figaro, cahier « Le Figaro et vous »,‎ 26-27 juin 2021, p. 31 (lire en ligne).
  10. a et b Marie Amelie Marchal (photogr. Elise Robaglia / La Poste), « Après sept ans de fermeture, découvrez l'ancienne Poste du Louvre à Paris » (Article de presse régionale), ActuParis, Rennes, Publihebdos,‎ (ISSN 2741-5325, OCLC 1225125707, BNF 46648405, lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  11. Laurence Boccara (photogr. Dominique Perrault), « A Paris, la poste du Louvre se métamorphose » (Article de presse nationale), Le Monde, Paris, Société éditrice du Monde,‎ (ISSN 0395-2037, e-ISSN 1950-6244, OCLC 833476932, BNF 42761835, lire en ligne Accès limité, consulté le ).
  12. Vincent Lepercq, « Poste Immo pense à son avenir commercial », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. « Chantier de la Poste du Louvre : Bouygues facture les retards à Poste Immo », La Lettre A,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. Émilie Vignon, « Elegancia abandonne le projet d'hôtel de la Poste du Louvre », L'Écho touristique,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. « Fuite de gaz enflammée à Paris : importante intervention des pompiers, circulation perturbée », actu.fr, 2 juin 2020.
  16. Marion Kindermans, « La mythique Poste du Louvre accueillera un hôtel de luxe » (Article de presse économique), Les Échos, Paris, Groupe Les Échos-Le Parisien,‎ (ISSN 0153-4831, e-ISSN 2270-5279, OCLC 866831580, BNF 12153922, lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  17. Vincent Lepercq, « Poste Immo pense à son avenir commercial » (Article de presse économique), Les Échos, Paris, Groupe Les Échos-Le Parisien,‎ (ISSN 0153-4831, e-ISSN 2270-5279, OCLC 866831580, BNF 12153922, lire en ligne Accès libre, consulté le ).
  18. Horaires d'ouverture
  19. Horaire levée

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Livres[modifier | modifier le code]

  • Si Paris RP m’était conté. Comité pour l’histoire de La Poste, Paris 2008, (ISBN 2-9523848-7-8) (PDF)

Articles de journaux[modifier | modifier le code]

  • Jacques-Franck Degioanni, « Dominique Perrault dévoile son projet pour la Poste de la rue du Louvre », Le Moniteur,‎ (lire en ligne).
  • Béatrice de Rochebouet, « Coup d'envoi de la rénovation de la poste du Louvre », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  • Anne-Marie Fèvre, « Dominique Perrault fidèle au poste », Libération,‎ (lire en ligne).
  • Bénédicte Bonnet Saint-Georges, « La Poste du Louvre ne sera pas classée, mais elle sera cassée », La Tribune de l'art,‎ (lire en ligne).
  • Mathilde Visseyrias, « Un hôtel design à la Poste du Louvre », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  • Christine Henry, « C’est parti pour le gigantesque chantier de la Poste du Louvre », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  • Jean-Yves Guérin, « À Paris, la Poste de la rue du Louvre entame sa mue », Le Figaro,‎ (lire en ligne)

Sources sur le web[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]