Poste (quartier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Poste
Poste (quartier)
Rue François Villon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Ville Villeneuve-d'Ascq
Canton V. d'Ascq Sud
Conseil de quartier Annappes - Brigode - Poste
Fonctions urbaines Habitat collectif
Étapes d’urbanisation 1958-1970
Géographie
Coordonnées 50° 37′ 30″ nord, 3° 08′ 31″ est
Localisation
Localisation de Poste

Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille

Voir sur la carte administrative de Lille Métropole
City locator 14.svg
Poste

Poste (parfois appelé Annappes-Poste) est un quartier de la ville de Villeneuve-d'Ascq dans le département du Nord.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le quartier doit son nom à la poste d'Annappes qui y est implantée.

Géographie[modifier | modifier le code]

Délimitation[modifier | modifier le code]

Le quartier, de forme trapézoïdale, est cerné par la rue de la Station, la rue de Lille, la voie ferrée et le boulevard du Breucq.

Quartiers limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents quartier du Château quartier du Château, quartier d'Annappes quartier d'Annappes Rose des vents
quartier du Pont-de-Bois N quartier d'Annappes
O    Poste    E
S
quartier de l'Hôtel de ville quartier du Triolo, quartier de la Résidence quartier de la Résidence

Histoire[modifier | modifier le code]

Autrefois, le territoire du quartier faisait partie de la commune d'Annappes[1].

Le quartier, antérieur à la création de la ville de Villeneuve-d'Ascq, a été construit entre 1958 et 1970, en même temps que celui de la Résidence.

Le 2 novembre 1995, dans le cadre de l'enquête sur la vague d'attentats commis en France en 1995, le terroriste Smaïn Aït Ali Belkacem est arrêté par des hommes des Renseignements généraux en pleine nuit dans son appartement de la Poste (près de l'école Corneille)[2],[3], ainsi que des complices. Une panoplie d'artificier a été trouvée dans son appartement[4],[5]. Pour les policiers, Smaïn Aït Ali Belkacem faisait partie d'un réseau islamiste dormant, activé depuis la mort de Khaled Kelkal[3]. Il était le chef du réseau nordiste et était assisté par Mohamed Drici et Ali Benfattoum[6],[5],[7], également arrêtés puis condamnés.

En mars 2007 a débuté la construction de la Grande Mosquée de Villeneuve d'Ascq dans le quartier, sur le parking P10 situé rue Baudouin IX, parking de 7000 m² construit initialement pour le Stadium Nord et servant à longueur de journées aux motos-écoles.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Le quartier a été créé en tant que Zone à urbaniser en priorité (ZUP).

Sites remarquables[modifier | modifier le code]

La grande mosquée.

Transport[modifier | modifier le code]

  • Le quartier est desservi par Transpole par la ligne de bus 13.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fusion des communes Ascq, Annappes et Flers, Nord actualités télé, 05/02/1970, Jacky Davin, Office national de radiodiffusion télévision française Lille, vu sur Ina.fr en décembre 2010, http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/RCF99003996/fusion-des-communes-ascq-annappes-et-flers.fr.html
  2. Attentats de 1995 : chronologie, Le Nouvel Observateur, 23/06/2008, « http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/20071001.OBS7328/?xtmc=rachid_ramda&xtcr=3 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. a et b Terrorisme islamiste. 1995: 8 morts,200 blessés à Paris..., Farid Aichoune, Le Nouvel Observateur, n°1978, 03/10/2002, [1]
  4. Le procès des attentats terroristes de 1995, Patricia Tourancheau, Libération, 8 octobre 2002 via Algeria-Watch, [2]
  5. a et b Un chef du GIA donnait des ordres depuis Londres, Pierre Agudo, l'Humanité, 4 novembre 1995
  6. Jugement du 29 mars 2006, Tribunal de Grande Instance de Paris, 16e Chambre / 1, « http://www.cap-office.net/_zfiles0/sos-attentats/E50129CA96D14CFFBCC518276F07B645.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  7. Attentat déjoué à Lille, 3 novembre 1995, l'Humanité