Portugal. The Man

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Portugal (homonymie).
Portugal. The Man
Description de cette image, également commentée ci-après
Portugal. The Man à Kansas City, Missouri
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Pop, rock, rock psychédélique, rock progressif, rock indépendant
Années actives Depuis 2004
Labels Fearless, Equal Vision, Atlantic
Site officiel portugaltheman.com
Composition du groupe
Membres John Gourley
Zachary Carothers
Kyle O'Quin
Jason Sechrist
Eric Howk
Zoe Manville
Anciens membres Kane Ritchotte
Ryan Neighbors
Noah Gersh
Wesley Hubbard
Nick Klein
Harvey Tumbleson

Portugal. The Man est un groupe de rock américain originaire de Wasilla en Alaska. Le groupe est actuellement composé de John Gourley, Zach Carothers, Kyle O'Quin et Jason Sechrist. John Gourley et Zach Carothers se sont rencontrés et ont commencé à jouer de la musique alors qu'ils étaient au lycée. Depuis la création du groupe en 2005, huit albums studio ont été sortis ainsi que trois EP. Leurs deux premiers albums sont sortis chez Fearless Records, mais ils ont également sorti d'autres albums sous leur propre label Approaching AIRballoons, chez Equal Vision Records. Le , le groupe signa chez Atlantic Records. Le sort leur septième album, Evil Friends, qui fut leur première collaboration avec le producteur Danger Mouse. En 2017 le groupe eut un grand succès avec son single "Feel It Still", qui a figuré dans le top 5 en France et aux États-Unis, et est resté 20 semaines à la première place du classement Alternative Songs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine du groupe[modifier | modifier le code]

Le groupe Anatomy of a Ghost fut formé en 2002 par John Gourley et Zach Carothers. John Gourley était le chanteur du groupe bien qu'il n'avait aucune expérience en la matière[1]. Anatomy of a Ghost devient rapidement populaire mais se sépara peu de temps après. « Portugal. The Man » était à l'origine un projet parallèle de John Gourley avec à la basse Zach Carothers. Comme ils n'avaient pas de batteur, ils utilisaient des boîtes à rythmes et des boucles au synthétiseur comme support rythmique.

Gourley et Carothers s'associèrent avec Wesley Hubbard (clavier), Nick Klein (guitare) et Harvey Tumbleson (percussions) et formèrent « Portugal. The Man. ». Le groupe quitta l'Alaska pour se rendre à Portland dans l'objectif d'enregistrer un album et de partir en tournée. Ils enregistrèrent des démos pendant l'été 2004 avant de partir en tournée dans les États-Unis l'automne suivant.

Au printemps 2005, Klein et Tumbleson quittèrent le groupe dès l'arrivée du nouveau batteur Jason Sechrist.

Leur premier album, Waiter: "You Vultures!", édité par Fearless Records, sortit le 24 janvier 2006. L'album fut produit par Casey Bates.

Les années rock indépendant (2007-2010)[modifier | modifier le code]

Leur second album Church Mouth sort le 22 juin 2007, toujours produit par Casey Bates, et ils partent pour une grande tournée aux États-Unis en tant que tête d'affiche avec en soutien, entre autres : The Photo Atlas, Play Radio Play, Tera Melos et The Only Children. Ils partent ensuite en tournée en Europe puis enchaînent par une autre tournée aux États-Unis entre septembre et octobre avec en soutien Rocky Votolato et Great Depression. Enfin ils rejoignent Thursday pour une courte tournée sur la côte est américaine en novembre, accompagnés par Circle Takes the Square.

En 2008, le groupe quitte son label, Fearless Records, et recrute Ryan Neighbors, leur claviériste de tournée, en tant que membre officiel et remplaçant de Wes Hubbard. Le 30 juillet 2008, ils annoncent la sortie de leur troisième album, Censored Colors, sous leur label indépendant, Approaching AIRballoons, en partenariat avec Equal Vision Records. L'album sort le 16 septembre 2008[2]. John Gourley reçoit le prix de "Meilleur chanteur de l'année 2008" par AP Magazine.

En 2009, ils jouent à Bonnaroo et à Lollapalooza au Grant Park de Chicago.

Le 9 avril, Portugal. The Man annonce la sortie de leur quatrième album The Satanic Satanist pour le 21 juillet 2009. Nommé à l'origine The Satanic Satanist of the Majestic Majesty, le titre de l'album est raccourci et une version acoustique sort sous le titre The Majestic Majesty. Les thèmes de The Satanic Satanist tournent autour d'histoires et de souvenirs du chanteur John Gourley et de son enfance en Alaska. L'album a été enregistré avec l'aide du producteur Paul Q. Kolderie (connu pour avoir travaillé avec les Pixies et Radiohead)[3].

Le 11 février 2010, Gourley annonce qu'American Ghetto, leurs 5e album, sortira le 2 mars. Afin d'éviter des fuites sur internet, il n'y eut aucune version presse de l'album avant sa sortie officielle.

Les années chez Atlantic Records (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

Le groupe annonce en avril 2010 avoir signé un contrat avec la maison de disques Atlantic Records.

Pendant l'été 2010, le groupe retourne en studio pour enregistrer leur nouvel album, avec le producteur John Hill. L'enregistrement a lieu à El Paso au Texas, Londres en Angleterre et San Diego en Californie. Andy Wallace se charge de mixer l'album. Il est connu pour avoir mixé les albums de Rush, Nirvana, Paul McCartney ou encore At the Drive-in.

Pendant leur tournée à l'automne 2010, Portugal. The Man joue un nouveau morceau du nom de We Got It All. En 2011, au festival South by Southwest (SXSW), ils jouent un autre nouveau morceau, intitulé Senseless. À partir du 7 avril 2011, Portugal. The Man commence à mettre en ligne toutes les semaines, un clip de 30 secondes de leur nouvel album sur leur chaîne YouTube. On y découvre des extraits de 3 chansons : Once Was One, All Your Light (Times Like These) et So American. Le 29 avril 2011, on découvre un premier morceau complet : Got it all (This Can't Be Living Now), puis le 5 mai un second morceau Sleep Forever.

Leur nouvel album In the Mountain in the Cloud sort le 19 juillet 2011[4], il est précédé par la diffusion le 6 juin 2011 sur IFC, d'un court métrage de 13 minutes réalisé par Michael Ragen intitulé "Sleep Forever"[5]. Ce court-métrage est tourné intégralement dans la ville natale de John Gourley, à Wasilla en Alaska.

Cette même année, le groupe fait sa seconde apparition aux festivals Bonnaroo, en juin, et Lollapalooza, en août.

Le 8 août 2011, le van et la caravane du groupe sont volés après leur concert à Lollapalooza, ils contenaient tous les instruments et matériels scénique. Le véhicule est retrouvé le lendemain mais tout le matériel a disparu. Le groupe diffuse sur internet la liste du matériel volé[6], et le 12 août ils en récupèrent une grande partie dans la maison d'un homme certifiant tout avoir acheté dans un marché aux puces. En conséquence le groupe poste un message sur leur site internet, disant : « C'est plus qu'une victoire pour PTM (Portugal, The Man), c'est aussi une victoire pour Twitter, le monde des réseaux sociaux, la police de Chicago et le journalisme à l'ancienne »[7],[8]. L'homme fut poursuivi seulement pour "vol" pour avoir acheté du matériel volé.

À l'automne 2011, le groupe repart en tournée aux États-Unis avec un guitariste supplémentaire, Noah Gersh. Ils viennent aussi en Europe en janvier, en première partie des Black Keys puis en Australie pour participer au St Jerome's Laneway Festival. Au printemps 2012, le groupe est en tête d'affiche du Jägermeister Music Tour avec The Lonely Forest.

Le 3 avril 2012, ils annoncent sur Facebook que le claviériste Ryan Neighbors quitte le groupe pour poursuivre sa propre carrière personnelle dans son nouveau projet Hustle and Drone ; il est remplacé par Kyle O'Quin. Peu après le départ de Neighbors, le batteur Jasson Sechrist est remplacé par l'ancien enfant acteur Kane Ritchotte.

Le 8 février 2013,le groupe fait fuiter sur le Tumblr officiel du Bonnaroo Festival des images montrant que le célèbre producteur Brian Burton, alias Danger Mouse, produit le prochain album du groupe[9]. Danger Mouse est particulièrement connu pour son travail avec Gnarls Barkley, Jack White, Broken Bells et pour avoir produit des albums primés comme ceux de Gorillaz, des Black Keys ou encore Norah Jones. Selon une interview de Zach Carothers sur le Tumblr officiel du groupe, leur nouvel album est lourdement influencé par les Pink Floyd et Dark Side of the Moon[10].

Le 25 février, le groupe annonce sur Instagram le nom de leur nouvel album intitulé Evil Friends[11]. Le 6 mars, la couverture de l'album est dévoilée sur Twitter. Le jour suivant, la vidéo pour la chanson titre Evil Friends est publiée sur la chaîne YouTube du groupe. Le 4 juin l'album sort aux États-Unis. Il comporte des chœurs par Este Haim et Danielle Haim.

En 2013, les singles de l'album, entre autres Evil Friends et Purple, Yellow, Red and Blue, sont sujets à de nombreux remixs par Bear Mountain[12], Terry Urban (Portugal. The Man & Friends)[13] et Passion Pit[14].

Taco Bell, utilise la chanson Evil Friends pour faire la promotion de ses produits dans une publicité intitulée Gataway et diffusée le 18 décembre 2013 aux États-Unis.

Le 22 avril 2014, le groupe annonce un partenariat avec le Parc zoologique national de Washington et le Smithsonian Conservation Biology Institute, et distribue un disque en édition limitée à 400 exemplaires, uniquement sur support vinyle, pour attirer l'attention sur les tigres de Sumatra qui sont en voie d'extinction. Le morceau Sumatran Tiger n'existe pas officiellement au format digital, et comme tous les disques vinyles, il va peu à peu se dégrader et lui aussi disparaître. Ces disques ont été envoyés à 400 personnalités choisies pour leurs capacités à influence l'opinion publique, parmi eux des acteurs, activistes, musiciens, écologistes, bloggers et journalistes. Ce titre, est selon les dires du groupe, le premier morceau écrit pour qu'il disparaisse à moins qu'on en fasse une copie. Ils incitent ainsi les fans à parcourir l'internet en utilisant les hashtags #EndangeredSong et SumatranTiger pour trouver des enregistrements de cette chanson[15].

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Kane Ritchotte - batterie, percussion, chants additionnels
  • Noah Gersh - guitare, chants additionnels, percussion
  • Nick Klein - guitare
  • Harvey Tumbleson - percussions
  • Kirk Ohnsted - (percussionniste de tournée)
  • Wesley Hubbard - (claviers)
  • Ryan Neighbors - (claviers, didgeridoo, synthetiseurs, chœurs)
  • Justin McRae - (guitare)
  • Dewey Halpaus - (guitariste de tournée)
  • Matthew Moore - (guitariste de tournée)
  • Garrett Lunceford - batterie sur Satanic Satanists

Frise temporelle[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Interview with John Gourley the leader of Portugal. The Man », Inflatable Ferret (consulté le 2 octobre 2011)
  2. (en) « Portugal. The Man at Equal Vision Records », Equal Vision Records, (consulté le 13 juillet 2014)
  3. (en) « Interview with Portugal. The Man », sur Redefinemag.com, (consulté le 15 juillet 2014)
  4. (en) « Trash Can Stands and Lunch Box Cases: A Portugal. The Man Story. », sur Music Emissions, (consulté le 15 juillet 2014)
  5. (en) « Exclusive World Premiere: Portugal. The Man’s "Sleep Forever" », sur IFC, (consulté le 15 juillet 2014)
  6. (en) « Lollapalooza band reports equipment still missing after stolen van found », sur Chicago Tribune, (consulté le 15 juillet 2014)
  7. (en) « Thank You », sur PortugalTheMan.com, (consulté le 15 juillet 2014)
  8. (en) « Lollapalooza band gets equipment back, says thanks with doughnuts », sur Chicago Tribune, (consulté le 15 juillet 2014)
  9. (en) « IN-THE-STUDIO EXCLUSIVE: Photos leaked from Portugal. The Man », sur Bonnaroo Tumblr, (consulté le 15 juillet 2014)
  10. (en) « Interview with Portugal. The Man », sur Under the Radar, (consulté le 15 juillet 2014)
  11. (en) « Portugaltheman Twitter », sur Twitter, (consulté le 15 juillet 2014)
  12. (en) « Purple Yellow Red and Blue (Bear Mountain Remix) – Portugal. The Man », sur The Dankles, (consulté le 15 juillet 2014)
  13. (en) « Terry Urban – Portugal. The Man & Friends (Mash-Up Album) », sur Hypetrak, (consulté le 15 juillet 2014)
  14. (en) « Portugal. The Man - Purple Yellow Red & Blue (Passion Pit Remix) », sur Indie Shuffle, (consulté le 15 juillet 2014)
  15. (en) « Portugal. The Man Create 'Endangered Song' for Earth Day Read more: https://www.rollingstone.com/music/videos/portugal-the-man-create-endangered-song-for-earth-day-20140422#ixzz37WmfiPQU Follow us: @rollingstone on Twitter | RollingStone on Facebook », sur Rolling Stone, (consulté le 23 avril 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]