Portrait de Lorenzo di Ser Piero Lorenzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portrait de Lorenzo di Ser Piero Lorenzi
BOTTICELLI Portrait Lorenzo di Ser Piero Lorenzi.jpg
Artiste
Date
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Type
Matériau
tempera sur panneau de bois (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dimensions (H × L)
50 × 36,5 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
John G. Johnson (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Collection
N° d’inventaire
Cat. 48Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Le Portrait de Lorenzo di Ser Piero Lorenzi est une œuvre de Sandro Botticelli réalisée en 1490-1495. Il s'agit d'une peinture a tempera sur panneau (50 × 36,5 cm).

Provenance et conservation[modifier | modifier le code]

Ce tableau provient de la collection de John G. Johnson (en), après avoir appartenu au début du XXe siècle à Michel Lazzaroni, qui a contribué à l'authentifier[1]. Il est conservé au Philadelphia Museum of Art.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le portrait représente Lorenzo Lorenzi (1459/60-1502), surnommé « Lorenzano », érudit et philosophe qui enseignait la médecine à l'université de Pise et à Florence[1],[2]. Lorenzano remit à l'honneur les travaux des médecins de la Grèce antique[1]. Cet éminent humaniste de la Renaissance est cité par Petrus Crinitus dans son De honesta disciplina pour ses doctes conversations au couvent San Marco avec Savonarole et Pic de la Mirandole[2]. Selon Léon Dorez (de), il se peut que Lorenzano ait fait la connaissance de Botticelli dans l'entourage de Savonarole après l'expulsion des Médicis hors de Florence[1]. De fait, à partir de l'été 1495, Lorenzano travailla avec Savonarole, Ficin et Janus Lascaris à la réorganisation de la bibliothèque de San Marco[2].

Lorenzano se suicida en juin 1502[2] : il se jeta au fond d'un puits parce qu'il se trouvait dans l'incapacité de payer le prix d'une maison à Florence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G. Fioravanti, La filosofia e la medicina (1343-1543), in Storia dell'Università di Pisa, Pisa, 1993, I, p. 285-288 ; II, p. 486-488
  • F. Piovan, Un umanista trascurato. Ricerche su L. L. e la sua biblioteca, in Atti dell'Istituto veneto di lettere, scienze e arti, CXLII (1984), p. 191-216
  • Cristina Acidini Luchinat, Botticelli, poète du détail, Flammarion, 2010 (ISBN 978-2081241428)
  • Giulio Carlo Argan, Botticelli (1957), collection Le Goût de notre temps, éditions Albert Skira
  • Marcel Brion, Botticelli, Crès, 1932
  • André Chastel, Botticelli, Silvana, Milan, 1957.
  • Christian Jamet, Botticelli, le sacré et le profane, Éditions Hersher,
  • Bruno Santi, Botticelli, in I protagonisti dell'arte italiana, Scala Group, Florence 2001 (ISBN 8881170914)

Liens externes[modifier | modifier le code]