Porte du Point-du-Jour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Porte du Point-du-Jour
Précédent Sens anti-horaire
Porte du Bas-Meudon
Porte du Point-du-Jour Sens horaire
Porte de Saint-Cloud
Suivant
Géographie
Boulevard (s) Boulevard Murat
Arrondissement (s) 16e
Commune limitrophe Boulogne-Billancourt
Coordonnées 48° 50′ 14″ nord, 2° 15′ 37″ est
Transports en commun
Petite Ceinture Point-du-jour
Petite ceinture RATP PC
Métro (M)(9)
Porte de Saint-Cloud
Bus (BUS) RATP 22 72

Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Point carte.svg

La porte du Point-du-Jour est une porte de Paris, en France, située dans le 16e arrondissement.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Le Point-du-Jour entre Billancourt et Auteuil, Roussel, Paris, ses fauxbourgs et ses environs, 1731.

La porte du Point-du-Jour est une petite porte de Paris située à 400 m à l'ouest de la porte du Bas-Meudon et 150 m à l'est de la porte de Saint-Cloud. C'est la première porte de Paris située sur la rive droite en aval de la Seine. Elle se trouve sur le boulevard Murat, à l'intersection avec l'avenue Marcel-Doret. Cette avenue était autrefois appelée « avenue de la Porte-du-Pont-du-Jour » et conduisait à Boulogne-Billancourt, rue du Point-du-Jour. Cet axe fut scindé en deux lors de la construction du boulevard périphérique de Paris, de sorte que cette porte n'a plus d'existence en tant que telle.

La porte du Point-du-Jour ne constitue pas un accès aux voies du boulevard périphérique. Elle est desservie par la ligne 9 du métro à la station Porte de Saint-Cloud ainsi que par les lignes de bus 22, 72 et PC.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le « Point du Jour » était un lieu-dit.
Le nom « point du jour » aurait pour origine le duel qui eut lieu aux premières lueurs de l’aube à cet endroit sur les quais de Seine le entre Antoine François, comte de Coigny, fils du maréchal de Coigny et le prince de Dombes, petit-fils de Louis XIV et de Madame de Montespan. Le comte de Coigny fut tué au cours de ce duel et le lieu aurait été alors connu sous ce nom[1],[2]. Toutefois le nom apparaît déjà sur le plan de Roussel dans les années 1730[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Les troupes versaillaises entrant dans Paris par la porte du Point-du-Jour le , lithographie de Charles Leduc, musée Carnavalet.

C'est par cette porte, que le 21 mai 1871, durant la Commune de Paris, grâce à l'aide d'un piqueur des Ponts-et-Chaussées de Paris, Jules Ducatel, les troupes régulières versaillaises entrent dans Paris[4],[5]. C'est le début de la Semaine sanglante.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Le quartier est proche de la Seine et du port du Point-du-Jour.

  • La Tour TF1 se situe à proximité.
  • De nombreux courts de tennis sont implantés de part et d'autre du périphérique avec d'un côté le Tennis club de Paris et de l'autre le Tennis Club du 16e.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Évelyne Lever, Madame de Pompadour, Éditions Tempus, 2003, 416 p. (ISBN 978-2262020040), p. 130.
  2. Edmond Jean François Barbier, Chronique de la régence et du règne de Louis XV (1718-1763), ou Journal de Barbier, t. 4, Paris, 1857-1866 (lire en ligne) (la mention selon laquelle ce duel est à l'origine du nom est donnée dans une note de bas de page de l'édition de 1857-1866 et non dans le journal de Barbier lui-même).
  3. Roussel, Paris, ses fauxbourgs et ses environs où se trouve le détail des villages, châteaux, grands chemins pavez et autres, des hauteurs, bois, vignes, terres et prez, levez géométriquement, 1730-1739 (lire en ligne).
  4. Porte du Point du Jour/1870-1871.
  5. Feuille 44/Pont du point du jour (22 mai 1871)/Porte de St. Cloud (22 mai 1871)