Porte de Montempoivre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Porte de Montempoivre
Illustration de la Porte de Montempoivre
Vue de la porte en avril 2013.
Précédent Sens anti-horaire
Porte de Saint-Mandé
Porte de Montempoivre Sens horaire
Porte Dorée
Suivant
Géographie
Boulevard (s) Boulevard Soult
Arrondissement (s) 12e
Commune limitrophe Saint-Mandé
Coordonnées 48° 50′ 26″ nord, 2° 24′ 33″ est
Transports en commun
Petite Ceinture Bel-Air-Ceinture
Petite ceinture RATP (T)(3a)
Montempoivre
Bus (BUS)RATP29

Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Point carte.svg
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La porte de Montempoivre est une porte située sur les boulevards extérieurs dans le quartier de Bel-Air du 12e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Station Bel-Air Montempoivre de la ligne de Petite Ceinture en 1888, par Paul Trouillebert.

La porte de Montempoivre correspond à la zone de l'est du 12e arrondissement située sur le boulevard Soult au niveau de l'avenue Émile-Laurent, dans le prolongement de la rue du Sahel. Elle se trouve à 800 m au nord de la porte Dorée et 500 m au sud de la porte de Saint-Mandé.

La porte de Montempoivre n'est pas directement connectée avec la ville de Saint-Mandé qui se situe de l'autre côté du boulevard périphérique. Avant l'aménagement de cette rocade, le boulevard Carnot était relié à l'avenue Alphand à Saint-Mandé et au boulevard de la Guyane.

Elle ne communique avec « l'extérieur » de Paris que par la promenade plantée dont elle constitue la portion finale.

La porte de Montempoivre est desservie par la ligne de bus (BUS)RATP29. Depuis le , elle est également desservie par le tramway (T)(3a) à la station Montempoivre.

Historique[modifier | modifier le code]

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

La porte de Montempoivre est une porte parisienne secondaire, essentiellement composée par des immeubles d'habitation de type HBM datant des années 1920 et de squares (square Georges-Méliès et square Émile-Cohl). Elle jouxte le lycée Paul-Valéry. Elle est aussi un accès au collège Germaine-Tillion (ex-Vincent-d'Indy), un bâtiment de Claude Parent, ainsi qu'au gymnase et à la piscine municipale Carnot. Elle donne accès à l'une des extrémités de la promenade plantée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]