Porte Saint-Martin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Porte Saint-Martin (homonymie).
Porte Saint-Martin
Porte Saint-Martin P1070460.JPG

La porte Saint-Martin vue du Sud

Présentation
Type
Destination initiale
Style
Architecte
Construction
1674
Hauteur
hauteur : 18 m
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Coordonnées

La porte Saint-Martin est un monument de Paris, situé à l'emplacement d'une porte de l'ancienne enceinte de Charles V. Elle fut érigée en 1674 sur ordre de Louis XIV, en l'honneur de ses victoires sur le Rhin et en Franche-Comté, par l'architecte Pierre Bullet, élève de François Blondel, architecte de la porte Saint-Denis voisine.

La porte Saint-Martin fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862[1]. Des travaux de restauration ont été entrepris en 1988.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monument actuel est le successeur de trois portes fortifiées datant de la période médiévale, s'échelonnant le long de la rue Saint-Martin.

La première porte Saint-Martin, surnommée l'« archet Saint-Merri », se trouvait juste avant le débouché de la rue Saint-Martin sur l'actuelle place Edmond-Michelet, à hauteur des nos 88 et 90 de la rue (48° 51′ 35,23″ N, 2° 21′ 02,46″ E)[2].

Article connexe : Enceinte du XIe siècle.

La deuxième porte, du début du XIIIe siècle, défendue par deux grosses tours, se trouvait juste au nord du croisement entre la rue Saint-Martin (à la hauteur des nos 197-199) et la rue du Grenier-Saint-Lazare (48° 51′ 47,41″ N, 2° 21′ 08,75″ E)[3].

Article connexe : Enceinte de Philippe Auguste.
La porte Saint-Martin vers 1550 sur le plan de Truschet et Hoyau.

La troisième porte Saint-Martin, du XIVe siècle, défendue par toute une bastide, se trouvait 60 mètres au sud de l'actuel arc-de-triomphe, au croisement de la rue Saint-Martin (des nos 355-357 au no 328 de la rue) avec la rue Blondel et la rue Sainte-Apolline (48° 52′ 06,72″ N, 2° 21′ 19,19″ E) ; la bastide a été détruite en 1673[4].

Article connexe : Enceinte de Charles V.

Description du monument actuel[modifier | modifier le code]

La porte et le boulevard Saint-Martin en 1829.
La porte Saint-Martin est située à l'extrémité nord de la rue Saint-Martin ; en arrière-plan, on aperçoit, à travers les arches de la porte, la rue du Faubourg-Saint-Martin.

Le monument actuel, quatrième du nom, est un arc de triomphe de 18 mètres de haut, construit en pierre calcaire à vermiculures ; l'attique est en marbre.

Les écoinçons sont occupés par quatre allégories en bas-reliefs :

Localisation[modifier | modifier le code]

L'édifice se trouve au croisement de l'axe Saint-Martin (rue Saint-Martin et rue du Faubourg-Saint-Martin) dans le 10e arrondissement et des Grands Boulevards (boulevard Saint-Denis et boulevard Saint-Martin).

Ce site est desservi par la station de métro Strasbourg - Saint-Denis. Il était auparavant desservi par la station éponyme Saint-Martin aujourd'hui fermée car trop proche de la précédente.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Renaud Gagneux et Denis Prouvost, Sur les traces des enceintes de Paris : promenade au long des murs disparus, Paris, éditions Parigramme, , 246 p. (ISBN 2-84096-322-1).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]