Portail:Valence (Drôme)

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Portail:Valence (Espagne).
Portail   Portail Drôme   Projet Auvergne-Rhône-Alpes   Café valentinois


Chevet de la cathédrale Saint-Apollinaire
Clochet de la cathédrale Saint-Apollinaire

Bienvenue sur le

portail de Valence

et sa région


196 articles consacrés à la ville de Valence et son agglomération.

Introduction modifier ]

Blason ville fr Valence (Drome).svg
Localisation de Valence

Valence est une commune située sur la rive gauche du Rhône, dans le quart sud-est de la France, préfecture du département de la Drôme et sixième plus grande ville de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie du réseau des Villes et Pays d'art et d'histoire. Selon le dernier recensement de l'Insee en 2011, la population dans la commune était de 66 981 habitants et de 135 000 habitants pour son agglomération, ce qui en fait la plus importante agglomération du sud de la région Auvergne-Rhône-Alpes. La superficie totale de la ville est de 36,69 km² pour une densité de population de 1 779 habitants au kilomètre carré. Située à quelques kilomètres au sud du 45e parallèle, la ville est souvent désignée comme la « porte du Midi de la France ». « À Valence le Midi commence » disent les « gens du Nord ».

Ses habitants sont appelés les Valentinois et Valentinoises.

Lumière sur... modifier ]

Le Château d'eau sculpture de Philolaos dans le centre du parc Jean-Perdrix
Le parc Jean-Perdrix est un grand parc public situé entre les quartiers du Plan et de Fontbarlettes dans l'Est de la ville. Il a vu le jour dans les années 1960.

Ce parc est facile à repérer, grâce aux deux châteaux d'eau. Ces œuvres d'art sont signées par le sculpteur grec Philolaos Tloupas à l'initiative de l'architecte urbaniste André Gomis. S'étendant sur près de 26 hectares et comptant plus de 4 000 arbres, Jean-Perdrix est le plus grand parc de la ville.

Avec l'aide d'ingénieurs sur le plan technique, deux éléments hélicoïdaux voient le jour en 1969. Le souci de l'artiste de rompre avec la symétrie a été respecté. Les châteaux d'eau sont respectivement hauts de 52 mètres et 57 mètres. On s'y promène en famille, dans les allées, près du bosquet de cèdres, autour de l'amphithéâtre ou près du plan d'eau. Le parc possède des aires aménagées pour les enfants et un terrain de boules à l'entrée sud, non loin des jardinières fleuries.

Sélection d'articles modifier ]

Lieux et monuments

Maison des Têtes
Parc Jouvet
Gare de Valence-Ville
Port de l'Épervière
Église Saint-Jean-Baptiste
Château de Crussol
Mairie de Portes-lès-Valence
Kiosque Peynet
Mairie de Guilherand-Granges
Cornas
Cartoucherie de Bourg-lès-Valence
Tour penchée de Soyons
Hôtel de ville de Chabeuil

Histoire

Géographie

Administration

Culture et gastronomie

Sport

Enseignement

Transports

Économie

Personnes liées à la ville modifier ]

Les personnalités natives

Les personnalités adoptives

Le saviez-vous ? modifier ]

La commune de Valence est jumelée avec six villes:


Image du mois modifier ]

La fontaine monumentale
La fontaine monumentale, œuvre de l'architecte Eugène Poitoux et datant de 1887 est une fontaine située sur les boulevards dans le centre-ville de Valence, dans la Drôme.

Quelques décennies auparavant, en 1848 fut érigée à l'emplacement de la future fontaine une statue de la liberté brisant ses fers. Elle sera détruite trois ans plus tard sous le Second Empire. La fontaine était surmontée d'un génie ailé debout sur une boule et tenant d'une main un flambeau et de l'autre un miroir. Cette statuette fut détruite en 1954, la foudre s'étant abattue sur la colonne.

En 2005, la fontaine fut rénovée et déplacée de quelques mètres, afin de mieux s'intégrer dans la perspective des boulevards rénovés et en 2006, une copie du génie ailé fut replacée au sommet de la colonne.

Politique et Administration modifier ]

La ville de Valence est une collectivité territoriale administrée par un conseil municipal qui est l'assemblée délibérante de la commune. Il est composé de 49 membres (le maire, 14 adjoints et 34 conseillers municipaux) élus au suffrage universel direct pour un mandat de six ans renouvelable. L'actuel conseil a été élu en avril 2014.

Il a pour mission de régler par ses délibérations les affaires de la commune. La mairie de Valence emploie 1 700 agents municipaux (emplois permanents et non permanents) représentant plus de 100 métiers et exerçant tous une mission de service public.

Comme toute commune dont la population est comprise entre 60 000 et 79 999 habitants, Valence est administrée par un conseil municipal composé de quarante-neuf élus.

L'actuel maire de Valence est Nicolas Daragon, membre du parti Les Républicains élu en 2014.

Géographie et Climat modifier ]

Valence depuis les ruines de Crussol

Géographie

Sa situation géographique place la région valentinoise au centre de l'axe méridien de la vallée du Rhône, au débouché de la vallée de l'Isère, voie d'accès vers les Alpes. Située à quelques kilomètres au sud du 45e parallèle, la ville est souvent désignée comme la « porte du Midi de la France ». « À Valence le Midi commence » disent les « gens du Nord ». La cité est désormais établie sur quatre terrasses alluviales qui s'étagent sur la rive gauche du Rhône.

La ville a également donné son nom à une région géographique bien délimitée : le Valentinois.

Climat

Valence bénéficie d'un climat tempéré dont la principale caractéristique est un vent quasi permanent qui souffle et assèche l'air le long du couloir rhodanien. Baptisé Mistral lorsqu'il vient du nord, il apporte beau temps et fraîcheur en été, mais une impression de froid glacial en hiver. Lorsqu'il provient du sud, il annonce généralement l'arrivée de perturbations orageuses. Il s'appelle alors le vent du midi ou le vent des fous car, pour certaines personnes, il rend l'atmosphère pénible à supporter, surtout en été.

À partir de Valence, l'influence du climat méditerranéen se fait directement sentir. L'ensoleillement annuel est élevé (environ 2 400 heures à Valence, estimation de Météofrance). Les étés y sont chauds et secs.

La pluviométrie annuelle est modérée : environ 900 mm par an étalés sur 85 jours de précipitations supérieur à 1 mm. Les pluies sont particulièrement importantes à la fin de l'été (particulièrement en septembre à cause de l'effet cévenol ou orage cévenol qui déverse des trombes d'eau).

Transports et communications modifier ]

Gare Valence-TGV

La ville de Valence et sa région occupent une position clef, au centre de la vallée du Rhône.

L'autoroute du soleil (A7) la relie à Lyon (100 km au nord), à Avignon (120 km au sud), puis à Marseille (220 km au sud). L'autoroute A49 la relie à Grenoble (100 km au nord-est).

À Valence, l'autoroute A7 longe le Rhône et traverse donc la ville en la coupant du fleuve. Un projet d'enfouissement de l'autoroute était à l'étude sous la municipalité Labaune mais fut abandonné au profit d'une couverture partielle de l'autoroute aménagée en promenade à hauteur du parc Jouvet.

La région valentinoise est également desservie par deux gares ferroviaires, la gare de Valence-Ville, puis celle de Valence TGV.

Bus Citéa

Un service de bus appelé Citéa (Transports du Grand Valentinois), géré par Valence Romans Déplacements et contrôlé par la communauté d'agglomération Valence Romans Agglo, dessert la ville de Valence et sa région.

D'une longueur de 28,5 km, le périphérique valentinois forme une demi boucle au sein de l'agglomération et relie l'A7 (Lyon-Marseille) à l'A49 (Grenoble) via Valence. Il dessert les quartiers suburbains de la ville et les communes de l'Est valentinois, et relie les péages de Valence Nord et Valence Sud.

Valence est doté d’un aéroport, Valence-Chabeuil, dont les installations ont subi, début 2010, une sérieuse rénovation et remise aux normes par le Conseil Général de la Drôme. L’aéroport de Valence-Chabeuil répond parfaitement, de par ses équipements, aux besoins du trafic actuel et à venir (commercial, privé, militaire et sécurité civile).

Valence et son agglomération modifier ]

Valence et son agglomération

Cette section relate de la situation et de la composition de l'agglomération valentinoise. Il ne s'agit pas d'une structure administrative, mais d'une entité strictement géographique, économique, culturelle voire historique du bassin de vie de Valence.

Présentation

L'agglomération valentinoise est centrée autour de la ville de Valence, elle s’étend de part et d'autre du Rhône et comprend une population d'environ 135 000 habitants. Elle se situe à cheval sur les départements de la Drôme (26) et de l'Ardèche (07) et s'étend sur 22 communes.

Les communes drômoises de Bourg-lès-Valence, Saint-Marcel-lès-Valence et Alixan au nord ; Montélier, Chabeuil, Malissard, Montmeyran et Montvendre à l'est ; Beaumont-lès-Valence, Montéléger, Portes-lès-Valence, Beauvallon et Étoile-sur-Rhône au sud. L'ouest de l'agglomération comprend les communes ardèchoises de Châteaubourg, Cornas, Saint-Romain-de-Lerps, Saint-Péray, Guilherand-Granges, Soyons, Toulaud, Charmes-sur-Rhône et Saint-Georges-les-Bains.

Portails associés

 Blason département fr Drôme.svg  Drôme  •  Blason département fr Ardèche.svg  Ardèche  •  Auvaups-2015.svg  Auvergne-Rhône-Alpes  •  Blason province fr Dauphine.svg  Dauphiné  •  Rhone river course with France and Switzerland borders.svg  Rhône  •  Flag of France.svg  France