Portail:Nancy/Lumières

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la page des Lumières du portail de Nancy.

À chaque semaine de l'année correspond un article, qui est automatiquement affiché dans l'encart correspondant du portail.

L'article actuellement utilisé est l'article de la semaine n°8. Il est affiché ci-contre.

Stanislaw Leszczynski1.jpg

Stanislas Leszczyński devient duc de Lorraine en 1737 suite au mariage de sa fille, Marie Leszczyńska, au roi de France Louis XV. Il laissa une empreinte très riche en Lorraine et particulièrement à Nancy. Il y créé notamment, en l'honneur de Louis XV, la somptueuse place Royale, qui deviendra plus tard la place Stanislas. Mais il fait édifier également l'église Notre-Dame-de-Bonsecours, les places d’Alliance et de la Carrière ou encore les portes Stanislas et Sainte-Catherine.

Lumières de la semaine[modifier le code]

1 2 3
RenéDeux.jpg

La bataille de Nancy opposa, en 1477, le duc de Bourgogne Charles le Téméraire et le duc de Lorraine René II. Elle se solda par la défaite et la mort du Téméraire. Le principal bénéficiaire de cette bataille fut le roi de France Louis XI qui s'empara d'une partie des états bourguignons. Elle permit également au duché de Lorraine de rester indépendant.

Blason Essey les Nancy 54.svg

Essey-lès-Nancy est une commune de l'agglomération nancéienne.
Campement gaulois puis oppidum gallo-romain, Essey est rattaché au duché de Lorraine en 959. Le village n'est pas épargné par les épidémies, ni par les guerres successives, et ne connait un essor démographique qu'à partir du début du XXe siècle.
La caserne Kléber, encore en activité aujourd'hui, eut un rôle important dans le développement de la commune, qui possède également sur son territoire une clinique et une partie de l'aérodrome de Nancy-Essey.

Villa Majorelle.jpg

Né à Toul en 1859, Louis Majorelle est l'une des figures les plus marquantes du mouvement Art nouveau en France.
Ébéniste et décorateur, il fonde l'École de Nancy en 1901 avec Émile Gallé, et en devient le vice-président.
Sa maison, la Villa Majorelle, est l'une des cause de sa grande renommée à Nancy. Conçue en 1898 par Henri Sauvage et Lucien Weissenburger elle est la première maison entièrement Art Nouveau de Nancy, regroupant tous les éléments du mouvement, aussi bien dans ses extérieurs que dans son intérieur.

4 5 6
L’Association sportive Nancy-Lorraine, couramment abrégé en ASNL ou AS Nancy-Lorraine, est un club de football français fondé en 1967. Le club possède à son palmarès une Coupes de France (1978), une coupe de la Ligue (2006), quatre titres de champions de France de Ligue 2, ainsi que trois participations à des compétitions européennes.

Depuis sa création, le club joue au stade Marcel-Picot, situé sur la commune de Tomblaine, où se trouve également son siège. Les installations du centre d'entrainement et du centre d'information sont installées au sein de la forêt de Haye, à Velaine-en-Haye.

Un TVR du Service de transport de l'agglomération nancéienne


Le tramway de Nancy est un tramway sur pneumatiques, de technologie transport sur voie réservée (TVR) du constructeur canadien Bombardier Transport. Le tramway circule sur une ligne longue de 11,3 km, qui traverse l'agglomération d'est en ouest.

Mis en service en 2000, le TVR connaît rapidement de nombreux problèmes de fiabilité, qui conduiront à plusieurs accidents et nécessiteront l'arrêt de l'exploitation pendant près d'une année.

Le TVR transporte aujourd'hui plus de 30000 voyageurs par jour et constitue l'épine dorsale du réseau de transports en commun de l'agglomération

Daum-Usine.jpg

La Compagnie française du cristal Daum est une verrerie fondée en 1878 à Nancy par les frères Daum. Les ateliers des frères Daum ont formé quelques-uns des grands noms de l'Art nouveau : Jacques Grüber, Henri Bergé, Almaric Walter, les frères Schneider y font leur débuts.

Jacques Grüber est le premier artiste de la verrerie. Recruté en 1893, on lui confie la création de pièces en vue de figurer à l'exposition universelle de Chicago de 1893. Ce fut le premier grand succès qui propulsa Daum dans le cercle fermé des industries d'art.

7 8 9
Nancy Place Stanislas BW 2015-07-18 13-49-20 1.jpg

L’opéra national de Lorraine est un opéra situé à Nancy.

Le bâtiment actuel fait suite au théâtre de la Comédie, construit sous le règne de Stanislas Leszczyński en 1758. Cet édifice, qui était situé derrière l'actuel musée des Beaux-Arts de Nancy au numéro 3 de la place Stanislas, brûla dans la nuit du 4 au 5 octobre 1906. Le nouvel opéra, dessiné par Joseph Hornecker et inauguré en 1919, fut construit de l'autre côté de la place, au numéro 4. L’immeuble fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le . Il a été restauré en 1994.

Stanislaw Leszczynski1.jpg

Stanislas Leszczyński devient duc de Lorraine en 1737 suite au mariage de sa fille, Marie Leszczyńska, au roi de France Louis XV. Il laissa une empreinte très riche en Lorraine et particulièrement à Nancy. Il y créé notamment, en l'honneur de Louis XV, la somptueuse place Royale, qui deviendra plus tard la place Stanislas. Mais il fait édifier également l'église Notre-Dame-de-Bonsecours, les places d’Alliance et de la Carrière ou encore les portes Stanislas et Sainte-Catherine.

F54 Nancy Maison Parc Ste-Marie.JPG

Le parc Sainte-Marie est un jardin public nancéien situé dans le quartier Blandan. Situé au cœur du quartier de l'École de Nancy, c'est le deuxième parc de la ville en termes de superficie, après le parc de la Pépinière.

De mai à novembre 1909, le parc Sainte-Marie — et plus généralement le quartier Blandan — accueillirent l'Exposition internationale de l'Est de la France. Un des pavillons (le pavillon alsacien) est encore présent aujourd'hui. Abritant la maison de l'espace vert, il abrite désormais des expositions relatives à la faune et à la flore.

10 11 12
Nancy Porte de la Craffe BW 2015-07-18 17-21-30 1.jpg

La porte de la Craffe est une porte de Nancy, imposant vestige des fortifications médiévales, érigée au XIVe siècle au nord de la ville-vieille.

Unique vestige des fortifications antérieures à Vauban, la porte de la Craffe était l'unique entrée située au Nord de la ville-vieille de Nancy. Lors de la création des bastions, au XVIe siècle, à l'extérieur de la première enceinte fut ajoutée une seconde porte dite « Notre-Dame » reliée par un tunnel à la précédente.

RenéDeux.jpg

La bataille de Nancy opposa, en 1477, le duc de Bourgogne Charles le Téméraire et le duc de Lorraine René II. Elle se solda par la défaite et la mort du Téméraire. Le principal bénéficiaire de cette bataille fut le roi de France Louis XI qui s'empara d'une partie des états bourguignons. Elle permit également au duché de Lorraine de rester indépendant.

24h de stan.jpg

Les 24 heures de Stan sont une manifestation étudiante organisée par les étudiants de l'ENSAIA qui a pour objet une course de chars pendant 24 heures. Cette course a lieu dans le centre ville de Nancy et se déroule en général vers la mi-mai. Les étudiants des écoles et universités participantes doivent construire un char sur la base d'un châssis automobile. Chaque édition a son thème. Le but de cette manifestation est de faire tourner le char pendant 24 heures en effectuant le plus grand nombre de tours à la seule force musculaire. La plupart des chars sont poussés, mais on trouve aussi quelques systèmes à pédales.

13 14 15
Macaron 01.jpg

Le macaron est une savoureuse spécialité de Nancy et Boulay, il s'agit d'un petit gâteau granuleux et moelleux à la forme arrondie.

Proche de la meringue, il est fabriqué à partir de poudre d'amande, de sucre glace, de sucre et de blancs d'œufs. Mais les recettes exactes des macarons lorrains sont tenues secrètes depuis le XVIIIe siècle.

Passée d'Italie en France, la recette nancéienne est élaborée sous l'égide des Dames du Saint-Sacrement, nommées depuis lors les Sœurs macarons.

Vase Gallé Petit Palais PPO3721.jpg

Né à Nancy, Émile Gallé (1846-1904) est l'une des figures les plus marquantes des arts appliqués de son époque et l'un des pionniers de l'Art nouveau. Touche-à-tout dans les arts appliqués, il maîtrise la verrerie, la céramique et l'ébénisterie. Il s'intéresse également aux sciences naturelles, ce qui l'inspirera dans ses créations.

Il est l'un des fondateurs de l'École de Nancy en 1901. Il fut également un grand humaniste et sera parmi les premiers à défendre publiquement Dreyfus.

Nancy Neptunbrunnen.jpg

La place Stanislas est créée en 1751 en l'honneur de Louis XV, roi de France, par Stanislas Leszczyński, qui est alors duc de Lorraine. Autrefois appelée Place Royale, elle prend son nom actuel en 1831. Une statue de Stanislas trône en son centre depuis cette date. Emmanuel Héré est l'architecte de la place, tandis que Jean Lamour forge les magnifiques grilles rehaussées d’or qui l'entoure.

Elle fait partie d'un ensemble urbain classique de grande renommée, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco et comprenant également la place de la Carrière et la place d'Alliance.

16 17 18
Vase Daum.jpg

L'École de Nancy naît à la fin du XIXe siècle dans les métiers de l'industrie (fer, acier) et de l'art (cristallerie, ébénisterie). Elle devient rapidement le fer de lance de l'Art nouveau en France. L'inspiration viendra beaucoup de la nature (Ginko, [[libellule]s]...) et il sera fait de grands efforts afin que le Beau soit accessible à tous.

Émile Gallé et Louis Majorelle seront révélés lors de l'exposition universelle de 1889. Il crééront formellement l'École en 1901 avec Victor Prouvé, Antonin Daum et Eugène Vallin. Elle évoluera ensuite et donnera une impulsion à l'art déco en France.

L'Association Sportive Nancy-Lorraine est un club de football français, fondé en 1910. Il est présidé par Jacques Rousselot et entraîné par Pablo Correa, et évolue cette saison en Ligue 1.

Vainqueur de la coupe de France en 1978 et de la Coupe de la Ligue en 2006, le club a aussi remporté le Championnat de France de football de Ligue 2 en 1975, 1990, 1998 et 2005.
De 1972 à 1979, l'ASNL compte dans ses rangs le célèbre Michel Platini. Durant cette période, celui-ci inscrit un total de 98 buts. Cette performance en fait, aujourd'hui encore, le meilleur buteur du club.

Nancy - Place Stanislas.JPG

Le Musée des Beaux-Arts de Nancy créé en 1793, est l'un des plus anciens musées de France. Il est installé Place Stanislas dans l'un des quatre grands pavillons qui entourent la place.

Il possède une collection de tableaux d'artistes tels que Tintoret, Caravage, Rubens, Boucher, Delacroix ou encore Manet, Monet, Modigliani, Dufy, Picasso... ainsi que les artistes lorrains Claude Le Lorrain, Émile Friant, Victor Prouvé ou encore Étienne Cournault.

Il y a également une importante collection de pièces de la cristallerie Daum exposée dans le sous-sol du musée.

19 20 21
Blason Vandoeuvre-les-Nancy.svg

Vandoeuvre-les-Nancy est, avec ses 34.000 habitants, la ville la plus peuplée de la Communauté urbaine du Grand Nancy, après Nancy. On y trouve notamment l'Université Henri-Poincaré et du CHRU Nancy Lorraine. La construction d'une Zone à urbaniser en priorité (ZUP) en 1957 permet à la ville de garder son indépendance vis-à-vis de Nancy. Celle-ci a été construite de manière à ce que les différents quartiers de la ville, très disséminés, soient joints en une seule agglomération. Depuis 1995, un important travail de réhabilitation et de modernisation a été entrepris.

Villa Lang Saurupt Nancy 11-06-2006.jpg

Saurupt est un quartier de Nancy réputé pour ses habitations de style École de Nancy (Art nouveau), construites au début du vingtième siècle grâce à l'un des premiers projets de lotissement de la ville, dénommé Parc de Saurupt et situé dans la partie Sud-Ouest du quartier. De luxueuses villas y sont construites au tout début du XXe siècle, des maisons mitoyennes plus modeste sont construites par la suite, dans un style Art déco.

Saurupt abrite également l'École nationale supérieure des mines de Nancy depuis 1955. Il est un des exemples frappants de l'architecture bourgeoise du début du XXe siècle.

Porte Désilles.jpg

La porte Désilles est un arc de triomphe érigé sur la place de Luxembourg, elle a une hauteur de douze mètres (avec la décoration au sommet). Elle est pourvue de trois ouvertures : celle du milieu faisant six mètres de hauteur et les deux autres environ trois mètres. La face intérieure est ornée de bas-reliefs qui commémorent le traité de Versailles signé en 1783 par Louis XVI. La face extérieure représente la bataille de Nancy de 1477.

Elle fut construite entre 1782 et 1784 à l'initiative du Comte de Stainville, commandant en chef de la Lorraine, à la mémoire des Nancéiens morts pour l'indépendance des États-Unis d'Amérique. Elle fut classée monument historique en 1925.

22 23 24
Nancy2.jpg

La tour Thiers tire son nom de la place Thiers qu'elle surplombe, elle même nommée d'après Adolphe Thiers.
Elle est constituée de trois bâtiments de hauteur croissante encastrés les uns dans les autres. Les dimensions qui sont retenues sont généralement celles de son plus grand élément qui, avec ses 28 étages, culmine à 90 mètres de hauteur faisant de la tour la plus haute construction de Nancy et la deuxième de l'agglomération.
La tour abrite des bureaux ainsi qu'un hôtel qui profite du flux de voyageurs arrivant de la gare de Nancy toute proche.

Gare Saint-Léon.jpg

La gare de Nancy-Ville dessert la ville de Nancy, en Lorraine. Ouverte en 1852, elle est la deuxième gare la plus fréquentée du Nord-Est de la France après celle de Strasbourg.
Située au carrefour de grands axes européens : Paris - Vienne (Est-Ouest), et Luxembourg - Lyon - Marseille (Nord-Sud), elle est également le cœur du trafic régional lorrain.
L'arrivée du TGV-Est en juin 2007 a réduit le temps de parcours Paris-Nancy de 3h à 1h30.
Le célèbre train de luxe Orient-Express y faisait une escale quotidienne jusqu'en 2002.

Nancy - Parc de la Pépinière - Roseraie.jpg

Le parc de la Pépinière, couramment appelé la Pépinière, est un jardin public de Nancy situé à proximité de la place Stanislas, le long de la place de la Carrière et des anciennes fortifications.

Le parc de la Pépinière doit son nom et son plan en damier à sa fonction initiale : celle de pépinière royale, c'est-à-dire de réserve arboricole fondée par Stanislas Leszczyński en 1765 afin de fournir en arbres les routes lorraines. Malgré sa transformation en parc et son ouverture au public en 1835, l'aménagement en seize carrés de cultures a été conservé, et on le retrouve encore aujourd'hui en observant le tracé perpendiculaire de ses allées.

25 26 27
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
28 29 30
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
31 32 33
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
34 35 36
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
37 38 39
JHM-1986- PER180H - Nancy.jpg

Le trolleybus de Nancy était un réseau de trolleybus de l'agglomération de Nancy. Mis en service en 1982, sous l'impulsion de Claude Coulais, le réseau comprend trois lignes, qui desservent notamment les rues Saint-Jean et Saint-Georges, ainsi que les plateaux de Haye et de Brabois.

Le réseau fonctionne jusqu'en 1998. Une partie des infrastructures électriques sont réutilisées à la fin des années 1990 pour la construction du tramway de Nancy. Des vestiges de lignes électriques sont toujours visibles dans des rues du nord-ouest de l'agglomération.

Le Livre sur la Place-Nancy 2011 (3).jpg

Le Livre sur la place est le salon du livre de Nancy, organisé chaque année depuis 1978 au mois de septembre pour marquer la rentrée littéraire, et qui tire son nom du fait qu'il se tient sous une tente dressée sur une place de la ville (initialement la place Stanislas, puis depuis 2004 la place de la Carrière).

Le salon a été fondé avec le soutien de l'Académie Goncourt, qui y remet chaque année une « Bourse Goncourt de la biographie ».

Basilique Saint-Epvre.JPG

La Basilique Saint-Epvre de Nancy est une basilique de style néogothique construite au XIXe siècle en pierre d'Euville, située place Saint-Epvre dans la Vieille-Ville. La basilique est dédiée à Saint Epvre, évêque de Toul.

La première pierre est posée en mai 1864. Le 26 novembre 1874, l'église est élevée au rang de basilique mineure par le pape Pie IX.

La basilique Saint-Epvre est classée monument historique depuis 1999. L'effet conjugué de la tempête de décembre 1999 et de la pollution oblige à d'importants travaux de restauration depuis plusieurs années.

40 41 42
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
VélOstan est le système de vélopartage et de location de vélos de la Communauté urbaine du Grand Nancy.

Il se compose de deux services distincts : vélOstan' boutic et vélOstan' lib. Le premier assure les locations de vélos longues durées par le biais de 6 boutiques réparties sur l'agglomération, et le second propose des bornes libres services, à la manière du Vélib' de Paris.
Lancé en octobre 2008, le réseau vélOstan lib' compte à présent 105 stations, et 1050 vélos.

43 44 45
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
46 47 48
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
49 50 51
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !
52 53
Monument commémoratif, place de la Croix de Bourgogne

La bataille de Nancy opposa le duc de Bourgogne Charles le Téméraire au duc de Lorraine René II.
Le 5 janvier 1477, René II attaque par surprise l'armée bourguignonne qui assiège Nancy. Il décime les troupes de Charles le Téméraire, qui meurt dans les affrontements.

Outre l'église Notre-Dame de Bonsecours, édifiée par René II, un monument situé place de la Croix de Bourgogne et un pavage dans la Grande Rue, marquent le souvenir de la bataille et de la mort du Téméraire.

Il n'y a aucune lumière pour cette semaine.
N'hésitez pas à en ajoutez une !