Portail:Macédoine

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Portail de la République de Macédoine modifier ]

Bandeau portail de macédoine.jpg

le portail de la Macédoine
2 684 articles de wikipédia sont actuellement liés au portail consacré à la « Република Македонија ».


Drapeau de la Macédoine
Situation de la République de Macédoine en Europe

La République de Macédoine (Република Македонија en macédonien (Republika Makedonija)), est un État d'Europe du Sud, au centre de la péninsule balkanique et sans accès à la mer. Cette ancienne république yougoslave est candidate à l'adhésion à l’Union européenne depuis le 22 mars 2004.

La population se concentre dans le nord-ouest du pays, où se trouve la capitale et plus grande ville, Skopje, qui compte un peu plus de 500 000 habitants. Dans le reste du pays sont disséminées de nombreuses petites villes, installées dans les rares plaines d'un pays essentiellement montagneux.

Lumière sur... modifier ]

Armoiries historiques de la Macédoine.

La République de Macédoine, petit État du sud des Balkans, est devenue indépendante en 1991, en se séparant de la République fédérative socialiste de Yougoslavie. Le nom de « Macédoine » correspond toutefois à un ensemble géographique et historique beaucoup plus vaste et habité par de nombreux peuples différents. Cet ensemble a, au cours des siècles, maintes fois changé de forme, et fut inclus ou divisé dans plusieurs États successifs. La république actuelle n'occupe que 30 % de la région dans sa forme antique et regroupe la grande majorité du peuple slave macédonien.

L'histoire du pays commence au Néolithique : l'homme s'installe alors dans les petites vallées, et y fonde les premiers villages. Apparaissent par la suite quelques cultures propres au territoire de la République, influencées notamment par la civilisation illyrienne. Ce sont les Illyriens qui introduisent l'usage des métaux, et le pays est ensuite influencé par les Grecs, puis les premiers États structurés apparaissent à l'âge du fer. Le territoire de la République moderne est alors majoritairement inclus dans les royaumes de Dardanie et de Péonie, monarchies structurées avec des villes fortifiées. Ces États sont envahis au IVe siècle av. J.-C. par Philippe II de Macédoine, et font donc désormais partie de la Macédoine antique, née dans le nord de la Grèce au IXe siècle av. J.-C.. Ce royaume est à son tour envahi par les Romains au IIe siècle av. J.-C.. Ceux-ci réorganisent la région, et laissent de nombreux monuments et plusieurs grandes villes. La région fait ensuite partie de l'Empire romain d'Orient (empire byzantin), auquel le pays doit sa tradition chrétienne orthodoxe.

Les Slaves, principaux ancêtres culturels de la nation moderne, s'installent au VIIe siècle, et forment leurs propres États, comme les royaumes de Serbie ou de Bulgarie, qui se substituent à l'autorité de Constantinople. Ces royaumes sont envahis au XIVe siècle par les Ottomans, qui conservent la Macédoine jusqu'en 1912. Ceux-ci encouragent le développement des villes, où se concentre l'élite économique musulmane, alors que les campagnes, où vivent les chrétiens, sont livrées à la pauvreté, à l'insécurité et à l'exode rural. Cette migration, d'abord vers les montagnes, entraîne l'émergence des haïdouks, hors-la-loi qui luttent contre la puissance ottomane. Cet exode s'oriente ensuite vers les villes, et fait naître une première élite économique slave à la fin du XVIIIe siècle. L'Empire ottoman est alors sur le déclin, et, après les indépendances grecque et bulgare, naît une première conscience slavo-macédonienne. La région est nettement sous-développée, et son identité culturelle reste incertaine. De plus, les Grecs, les Bulgares et les Serbes tentent d'inculquer aux Macédoniens un sentiment d'appartenance à leur pays respectif, afin de pouvoir facilement annexer la région. De grandes organisations de libération voient le jour à la fin du XIXe siècle et en 1903

Image du mois modifier ]

Mosaïque romaine à Heraclea Lyncestis, l'ancienne Bitola

Mosaïque romaine à Heraclea Lyncestis, l'ancienne Bitola

Le saviez-vous ? modifier ]

L'église byzantine de St-Jean de Kaneo et le lac d'Ohrid.
  • Le lac d'Ohrid, situé au sud-est du pays, est l'un des plus vieux d'Europe : il existe depuis quatre millions d'années.
  • La salade « macédoine » s'appelle ainsi car elle rappelle, par sa composition variée, la diversité ethnique de la Macédoine à l'aube du XXe siècle. Mais en Macédoine, ce type de salade est dite « à la française ».
  • La Macédoine est la seule république yougoslave dont l'indépendance a été acquise pacifiquement dans les années 1990 ; les affrontements qui ont opposé en 2003 les communautés albanophone musulmane d'un côté, et slavophone chrétienne de l'autre, ont été rapidement stoppés grâce à la mise en place du dispositif Eurofor-Concordia.
  • « ARYM » ou « FYROM » ? Ces acronymes, le premier français, le second anglais et signifiant « Ancienne république yougoslave de Macédoine », sont le nom officiel du pays à l'ONU. Celui que le pays s'est donné, n'est admis que par une partie de la communauté internationale, en raison d'une controverse non-résolue avec la Grèce pour qui le nom de « Macédoine » seul, sans un complément comme « slave » ou « du Vardar » ne peut se référer qu'à la Macédoine antique ou à la Macédoine grecque, de culture hellénique.


Les catégories modifier ]

Sélection d'articles modifier ]

P history.png Histoire

Gnome-globe.svg Géographie

Le lac de Mavrovo
Le mont Korab





Chess.svg Politique

Le Parlement macédonien

Postscript-viewer.svg Culture

Population
Costume de Gostivar

Groupes ethniques (reconnus constitutionnellement) : Macédoniens • Albanais • Turcs • Roms • Serbes • Valaques • Bulgares

Langue officielle : macédonien (alphabet macédonien)

Religions : Église orthodoxe • Islam

Littérature

Écrivains : Murat Isaku • Yordan Hadji Konstantinov-Djinot • Slavko Janevski • Joachim Křcovski • Frères Miladinov • Krste Misirkov • Kiril Peïtchinovitch • Kotcho Racin • Vlada Urošević • Venko Markovski • Partenija Zografski

Musique

Chanteurs : Toše Proeski • Vlado Janevski • Vlatko Ilievski • Gjoko Taneski
Chanteuses : Karolina Gotchéva • Elena Risteska • Tania Tzarovska • Anja Veterova
Groupes de rock : Leb i Sol • Arhangel • Anasatasia • Padot na Vizantija • Aleksandar Makedonski • Mizar • Badmingtons
Musique classique : Simon Trpčeski • Blagoj Nacoski
Jazz : Vlatko Stefanovski
Musique tzigane : Kočani Orkestar • Esma Redžepova
Concours Eurovision de la chanson

Cinéma

Réalisateurs : Frères Manakis • Milcho Manchevski • Stole Popov
Festivals de cinéma : Festival international du film des frères Manaki

Gastronomie

Économie

Nuvola apps ktimer.png Sport

JO d'été de 2008 - JO d'hiver de 2006...

Football : Fédération - Footballeurs - Entraîneurs - Coupe - Championnat - Clubs...

Basket-ball

Volley-ball : Équipe nationale

David face.png Patrimoine

Le monastère d'Osogovo
Fresque de l'église de Nerezi


Voir aussi modifier ]

Le projet coordonnant les efforts sur la rédaction des articles ayant trait à la Macédoine.

Portails connexes : Portal.svg
Ressources Wikimédia : Wikimedia-logo.svg
Commons-logo.svg  Rechercher un document multimédia, une illustration (La Macédoine sur Commons)
Wikisource-logo.svg  Rechercher un document
Wikiquote-logo.svg  Rechercher une citation
Wikibooks-logo.svg  Rechercher un livre (La Macédoine sur Wikibook)
Wiktionary-logo.svg  Définition (La Macédoine sur Wiktionnaire)
Wikinews-logo.svg Rechercher une information (La Macédoine sur Wikinews)