Portail:Grèce antique/Lumière sur.../Archives/072009

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hermès d'Olympie

Le musée archéologique d'Olympie est l'un des principaux musées de Grèce. Il abrite les découvertes faites sur l'Altis, le site d'Olympie — des objets allant de la préhistoire à l'époque romaine, voire jusqu'aux VIe – VIIe siècles. Ses pièces maîtresses sont l’Hermès portant Dionysos enfant de Praxitèle, les frontons du temple de Zeus, la Victoire de Paionios ainsi que la coupe ayant appartenu à Phidias. L'ampleur de sa collection de bronzes antiques en fait la plus importante du monde.

Un premier bâtiment, rendu nécessaire par l'ampleur des découvertes pendant les travaux de fouilles du site d'Olympie, est financé par le banquier philanthrope Andréas Syngrós et achevé en 1888, sur les plans des architectes et archéologues allemands, Wilhelm Dörpfeld et Friedrich Adler, qui avaient commencé les fouilles du site. Érigé sur la colline de Drouva, à la sortie de la ville, il était le premier musée grec construit hors de la capitale. Endommagé par un tremblement de terre en 1954 et devenu trop petit, il est remplacé par un « nouveau musée », œuvre de Pátroklos Karantinós, inauguré en 1982, puis rénové dans le cadre de la préparation des Jeux olympiques de 2004.