Portail:Géorgie (pays)/Tableau principal

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lumière sur... Le saviez-vous ?
Zakarid Armenia 1200 map-fr.svg

L'Arménie zakaride ou Arménie zakarian (en arménien Զաքարյան Հայաստան) est le nom utilisé pour désigner les territoires arméniens donnés en fief par la reine Tamar de Géorgie aux membres de la famille des Zakarian, en 1201. Après la prise d'Ani par les Mongols en 1236, la suzeraineté de ces derniers se substitue à la suzeraineté géorgienne. Les Zakarian se maintiennent alors tant bien que mal jusque dans les années 1330, quand l'Arménie tombe aux mains de tribus turcomanes, et disparaissent des sources historiques vers 1360. Stricto sensu, la « période zakaride » couvre cependant la première moitié du XIIIe siècle, pour prendre fin vers 1260.

Sous le règne des princes Zakarian, ces territoires connaissent une stabilité relative qui voit les villes arméniennes s'enrichir. Plusieurs monastères sont en outre fondés, et on assiste à une véritable renaissance. À leur chute, la Grande-Arménie connaît une nouvelle période sombre de son histoire.



Importations. Exportations

Entre 2014 et 2018, le commerce extérieur (en millions de dollars) a varié de la manière suivante :

  • importations de 8 601 à 9 136,
  • exportations 2 861 à 3 356.

Il convient de noter que la monnaie nationale géorgienne (le lari) s'est dévaluée de 51,4% durant cette période (Source : National Statistics Office of Georgia. Monetary Statistics).


Pour les 10 premiers mois de l’année 2019, les principaux partenaires ont été

  • importations : la Turquie (17,7%), la Russie (10,6%), la Chine (9,8%), l’Azerbaïdjan (5,8%) et l’Allemagne (4,9%)

— 1,8% provenant de France —,

  • exportations : la Russie (13,5%), l’Azerbaïdjan (13,2%), l’Arménie (10,2%), la Bulgarie (7,6%) et l’Ukraine (6,6%)

— 0,7% vers la France —.

Source : National Statistics Office of Georgia. External Trade


Investissements directs étrangers

Entre 2014 et 2018, les investissements directs étrangers ont baissé de 1 813 à 1 265 millions de dollars.

En 2018, ces investissements provenaient principalement d'Azerbaïdjan (19,5%), des Pays-Bas (16,7%), de Grande-Bretagne (14,1%), des États-Unis (8,1%), de Chine (5,9%), de Panama (5,8%), de Russie (5,5%), de Turquie et du Luxembourg (3,9%)

— 1,9% provenant de France —.

Source : National Statistics Office of Georgia. Foreign Direct Investments

Actualité Cela s'est passé en décembre...
  • 3 décembre :
    • Le taux d'inflation atteint 7%, le plus haut depuis juin 2017.
    • Au Sommet de l'OTAN de Londres, le Secrétaire-général de l'Alliance Jens Stoltenberg réitère le souhait de l'Organisation d'accepter la Géorgie et l'Ukraine comme membres, sans pour autant offrir de délai.
  • 2 décembre :
    • Le député RG Akaki Zoïdzé quitte le parti au pouvoir après l'échec de son projet de loi pour organiser un référendum sur le système éléctoral du pays. Badri Basiachvili, membre du parti d'opposition MNU, remplace le député Nika Melia, qui est condamné dans un cas de fraude banquaire.
    • La France et la Géorgie organisent le premier tour de leurs discussions diplomatiques dans le cadre du Dialogue structuré Dimitri Amilakhvari, mis en place par les Présidents Zourabichvili et Emmanuel Macron de France en février.
    • En Abkhazie, le président séparatiste Raoul Khadjimba limoge son ministre des Affaires intérieures et son Procureur d'État suite à la crise politique liée au manque de réponse juridique dans la fusillade de Sokhoumi du 22 novembre.
    • Un groupe de protestataires soutenant le parti RG au pouvoir entamment une série de manifestation à travers le pays, pour faire balance aux nombreuses protestations de l'opposition qui durent depuis le mois de juin.


Pour les archives, allez ici

...1800

Georges XII de Géorgie.

Le roi Georges XII de Karthl-Kakhétie, de la dynastie Bagration, mourut le 28 décembre 1800. Il fut le second roi issu du Traité de Guiorguievsk et le dernier roi de la Géorgie indépendante.

Georges XII, né le 10 novembre 1746, avait succédé à son père, le roi Héraclius II, lors de la mort de celui-ci, le 11 janvier 1798, et fut couronné (c'est-à-dire reconnu par l'empire russe) le 5 décembre 1799. Son règne très court fut principalement dominé par les problèmes avec la Perse et des tensions familiales déchirèrent la cour de Telavi. Dernier roi de la Karthl-Kakhétie, royaume parfois considéré comme l'héritière de l'ancien royaume de la Géorgie unie, il mourut trois jours après Noël 1800 et la Russie brisa le Traité de Guiorguievsk, signé par son père en 1783, et décida d'annexer la Géorgie. Son fils aîné David dirigea le pays jusqu'au 18 janvier 1801 mais ne reçut jamais le titre de roi...

Photo du jour Carte du mois
Aujourd'hui le 12 décembre :
Église de Ertatsminda (Shida Kartli)
Depuis la Guerre d'Ossétie du Sud de 2008, la Géorgie a perdu de facto un tiers de son territoire. Aujourd'hui, l'indépendance de l'Abkhazie (en violet) et de l'Ossétie du Sud (en vert) est reconnue par la Fédération de Russie et la République de Nicaragua.