Portail:Cistercien

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arms of Ordo cisterciensis.svg Portail cistercien L'ordre cistercien est un ordre monastique créé au XIIe siècle et parti de l'abbaye de Cîteaux, en Bourgogne. Cette abbaye avait été fondée en 1098 par Robert de Molesme. L'ordre cistercien se développe considérablement sous l'abbatiat d'Étienne Harding, en particulier grâce à la personnalité marquante de Bernard de Clairvaux. Répandu à travers toute l'Europe dès le milieu du XIIIe siècle, l'ordre stagne ensuite et entre en crise à partir de 1350, à cause des guerres, de la peste noire, puis de la mise en place du régime de la commende, enfin fermeture de toutes les abbayes britanniques et de nombreuses abbayes dans les pays luthériens. Au XVIIe siècle, plusieurs réformes tentent une restauration de la ferveur initiale de l'ordre : Feuillants, Bernardines réformées et surtout Trappistes. La Révolution française puis les conquêtes napoléoniennes ont pour conséquence la fermeture de toutes les abbayes de France, de Belgique, d'Allemagne, ainsi qu'une partie de celles situées en Italie ; paradoxalement, elles aident à la refondation de l'ordre trappiste, principalement sous la conduite d'Augustin de Lestrange, ainsi qu'à sa diffusion hors de l'Europe.

130 articles sont actuellement liés au portail.

Articles labellisés [modifier

Blason de l'ordre.

L’ordre cistercien (ordo cisterciensis, o. cist.), également connu sous le nom d’ordre de Cîteaux ou encore de saint ordre de Cîteaux (sacer ordro cisterciensis, s.o.c.) est un ordre monastique chrétien réformé, son origine remonte à la fondation de l'abbaye de Cîteaux par Robert de Molesme en 1098.

L'ordre cistercien va jouer un rôle de premier plan dans l'histoire religieuse du XIIe siècle. Par son organisation et par son autorité spirituelle, il s'impose dans tout l'Occident, jusque sur ses franges. Son influence se révèle particulièrement forte à l'est de l'Elbe où l'ordre fait « progresser à la fois le christianisme, la civilisation et la mise en valeur des terres ».

Restauration de la règle bénédictine inspirée par la réforme grégorienne, l'ordre cistercien promeut ascétisme, rigueur liturgique et érige, dans une certaine mesure, le travail comme une valeur cardinale, ainsi que le prouve son patrimoine technique, artistique et architectural. Outre le rôle social, qu’il occupe jusqu’à la Révolution, l’ordre exerce une influence de premier plan dans les domaines intellectuel ou économique ainsi que dans le domaine des arts et de la spiritualité.

Il doit son considérable développement à Bernard de Clairvaux (1090-1153), homme d’une personnalité et d’un charisme exceptionnels. Son rayonnement et son prestige personnel en ont fait au XIIe siècle le plus célèbre des cisterciens. S'il n'en est le fondateur, il demeure le maître spirituel de l’ordre.

L'ordre cistercien comprend aujourd'hui plusieurs obédiences et congrégations. L'ordre de la « Commune Observance » comptait en 1988 plus de 1 300 moines et de 1 500 moniales, répartis respectivement dans 62 et 64 monastères. L'ordre cistercien de la stricte observance (aussi appelé o.c.s.o.) comprend actuellement près de 3 000 religieux trappistes et 1 875 trappistines, répartis respectivement dans quatre-vingt-onze abbayes et soixante couvents dans le monde entier.

Le symbole de l'ordre est la feuille d'eau (cîteaux).

Images de qualité [modifier

Monasterio de Santa María de Huerta, Santa María de Huerta Soria, España, 2015-12-28, DD 28-30 HDR.JPG

Chaire du réfectoire de Huerta, en Espagne.


Autres projets [modifier

Actualités [modifier

Assise.

Index thématique [modifier


Congrégations

Abbayes

Cisterciens célèbres


Articles récents [modifier

Articles labellisés [modifier