Portail:Ordre cistercien

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Portail:Cistercien)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ordre cistercien.svg Portail Ordre cistercien L'ordre cistercien est un ordre monastique créé au XIIe siècle et parti de l'abbaye de Cîteaux, en Bourgogne. Cette abbaye avait été fondée en 1098 par Robert de Molesme. L'ordre cistercien se développe considérablement sous l'abbatiat d'Étienne Harding, en particulier grâce à la personnalité marquante de Bernard de Clairvaux. Répandu à travers toute l'Europe dès le milieu du XIIIe siècle, l'ordre stagne ensuite et entre en crise à partir de 1350, à cause des guerres, de la peste noire, puis de la mise en place du régime de la commende, enfin fermeture de toutes les abbayes britanniques et de nombreuses abbayes dans les pays luthériens. Au XVIIe siècle, plusieurs réformes tentent une restauration de la ferveur initiale de l'ordre : Feuillants, Bernardines réformées et surtout Trappistes. La Révolution française puis les conquêtes napoléoniennes ont pour conséquence la fermeture de toutes les abbayes de France, de Belgique, d'Allemagne, ainsi qu'une partie de celles situées en Italie ; paradoxalement, elles aident à la refondation de l'ordre trappiste, principalement sous la conduite d'Augustin de Lestrange, ainsi qu'à sa diffusion hors de l'Europe.

235 articles sont actuellement liés au portail.

Articles labellisés [modifier

Vue générale des restes de l'église abbatiale (façade nord-ouest).

L'abbaye de Beaugerais (ou abbaye de Baugerais) est une ancienne abbaye cistercienne, située sur le territoire de l'actuelle commune de Loché-sur-Indrois, dans le département d'Indre-et-Loire, en France.

Fondée au milieu du XIIe siècle par un ermite qui bénéficie de l'appui des augustins de Sainte-Barbe-en-Auge (Mézidon-Canon, département du Calvados), elle passe très vite sous le contrôle des cisterciens de l'abbaye de Louroux ; s'ensuivent alors deux siècles de richesse, grâce aux nombreux dons des seigneurs et des riches propriétaires, mais Beaugerais est implantée dans une zone géographique où abbayes et prieurés sont déjà nombreux, ce qui occasionne certains « conflits de voisinage ». Dès la première moitié du XIVe siècle, la situation change du tout au tout : arrêt des dons, nécessité pour l'abbaye de participer financièrement à la guerre de Cent Ans, pillage et possible destruction partielle des bâtiments par les Anglais dans les années 1360, ou en tout cas réaménagement en profondeur des bâtiments avec construction d'une nouvelle abbatiale. Un siècle plus tard, l'abbaye de Beaugerais passe sous le régime de la commende, l'un de ses plus célèbres abbés étant au XVIIe siècle Michel de Marolles. Elle se redresse temporairement, ses bâtiments sont reconstruits mais le nombre de ses moines diminue inexorablement. Lorsque survient la Révolution française, ils ne sont plus que deux. L'abbaye est vendue comme bien national en 1792 et la plupart des bâtiments détruits moins de dix ans plus tard.

Au XXIe siècle, il ne reste des bâtiments de Beaugerais que la nef de la première abbatiale amputée de l'une de ses travées — le chœur et le transept ont disparu —, quelques pans de murs attribuables à une seconde abbatiale et une toute petite partie du cloître. Ces vestiges sont inscrits au titre des monuments historiques.

Images de qualité [modifier

Monasterio de Santa María de Huerta, Santa María de Huerta Soria, España, 2015-12-28, DD 43-45 HDR.JPG

Réfectoire des convers de Huerta, en Espagne.


Autres projets [modifier

Actualités [modifier

Les restes du chœur de l'abbatiale de Preuilly.

2018

Octobre

Septembre


Janvier


Index thématique [modifier


Congrégations

Abbayes

Cisterciens célèbres


Articles récents [modifier

Articles labellisés [modifier