Wikipédia:Sélection/Cherbourg-en-Cotentin

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Construction de sous-marins à Cherbourg

Le Combat du Kearsarge et de l'Alabama, Édouard Manet, 1865

Cherbourg est spécialisé depuis longtemps dans la construction de sous-marins militaires. C'est le seul port français à avoir atteint dans cette spécialité un savoir-faire exceptionnel, de réputation mondiale.

La construction de sous-marins a commencé à la fin du XIXe siècle. Le premier sous-marin, le Morse, a été lancé le 4 juillet 1899. Depuis, plus de cent sous-marins ont été mis à l'eau à Cherbourg. Le premier sous-marin à propulsion nucléaire, le Redoutable, a été lancé à Cherbourg le 29 mars 1967.

Cherbourg héberge aussi la Cité de la Mer qui expose Le Redoutable, premier sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) français. C'est le plus grand sous-marin visitable au monde.

Cherbourg-Octeville

Cherbourg.jpg

Cherbourg-Octeville (prononciation : /ʃεʁbuʁɔktəvil/) est une ancienne commune française, dans le département de la Manche et la région Basse-Normandie. Elle résulte de la fusion des villes de Cherbourg et d'Octeville en l’an 2000. Elle devient commune déléguée en 2016 à la suite de la création de la commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin

Située au nord de la péninsule du Cotentin, protégée par la rade artificielle la plus grande au monde, entre la Hague et le Val de Saire, la cité a été au cours des siècles une place stratégique disputée entre Anglais et Français. Citée comme l’une des deux « clés du royaume » par Vauban, elle est devenue, par de colossaux travaux d’aménagement maritime, un port militaire de premier ordre sous l’impulsion de Louis XVI et Napoléon Ier. Escale des prestigieux paquebots transatlantiques dans la première moitié du XXe siècle, Cherbourg a été l’objectif premier des troupes américaines lors du Débarquement de Normandie.

Préfecture maritime avec son port militaire, halieutique, plaisancier et de passagers transmanche, handicapé par son isolement pour être un grand port marchand, c'est un pôle de construction navale important, une ville ouvrière dans un arrière-pays rural.

La Glacerie

Église Notre-Dame de la Glacerie (4).JPG

La Glacerie est une ancienne commune française, dans le département de la Manche crée en 1901 par démembrement du territoire de Tourlaville et transformée en commune déléguée en 2016 à la suite de la création de la commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin.

Sa renommée est lié à Richard Lucas de Néhou, propriétaire au XVIIIe siècle d'une manufacture de verre et de glaces, qui fournira notamment la galerie des Glaces du château de Versailles dans le cadre de la Manufacture royale de glaces de miroirs. Fermée en 1834, la manufacture fut presque intégralement détruite lors des bombardements alliés de 1944.

La ville est aussi connue pour son hippodrome qui accueille plusieurs courses de trot.

Querqueville

FortQuerqueville2.JPG

Querqueville est une ancienne commune française, dans le département de la Manche transformée en commune déléguée en 2016 à la suite de la création de la commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin.

Une grande digue longue de 1 200 mètres a été construite en 1890 pour fermer la grande rade de Cherbourg. Le fort de Chavagnac, situé un peu en retrait, à l'intérieur de la rade, était destiné à la protéger. Le fort de Querqueville (ici en photo) a quant à lui été construit au XVIIIe sur les plan de baron Haxo pour assurer la défense de la passe de l'Ouest.

Rare sanctuaire mérovingien à avoir échappé à la destruction par les Vikings, la chapelle Saint-Germain date des Xe et XIe siècles. La commune abrite également plusieurs imposantes bâtisses comme le château de Querqueville ou le manoir de la Coquerie.

Julien et Marguerite de Ravalet

Pont de pierre au Château des Ravalet.JPG

Julien et Marguerite de Ravalet sont les enfants de Jean III de Ravalet, seigneur de Tourlaville. Frère et sœur, leur complicité fraternelle se mue en amour platonique, qui contraint leurs parents à les séparer. Après un mariage malheureux pour Marguerite avec un seigneur du fief de Haupitois à Lieusaint, elle s'enfuit à Fougères pour retrouver son frère.

Cachés plus tard à Paris, ils seront arrêtés et jugés pour adultère et inceste, puis exécutés le 2 décembre 1603 au matin, en place de Grève à Paris.

Le drame a inspiré Jules Barbey d'Aurevilly pour son roman Une page d'histoire. et François Truffaut écrira en 1973 le scénario de Marguerite et Julien, film réalisé 40 ans plus tard par Valérie Donzelli.

Vedettes de Cherbourg

Ateliers des Constructions mécaniques de Normandie (CMN), à Cherbourg-Octeville.jpg

L'affaire des vedettes de Cherbourg est un évènement qui a éclaté dans la nuit de Noël 1969 lorsque des navires construits à Cherbourg furent détournés pour être livrer en Israël malgré l'embargo sur les armes qui le visait.

La France avait passé un contrat avec l'État d'Israël pour la vente de douze vedettes lance-missiles (les patrouilleurs de classe Sa'ar III). Les navires sont construits par le chantier naval des Constructions mécaniques de Normandie (ici en photo) à Cherbourg et en partie expédiés.

Après la Guerre des Six Jours, le général de Gaulle décrète un embargo sur la vente d'armes à destination d'Israël. Cinq vedettes qui étaient bloquées dans le port sont détournées par un commando composé de cent cinquante marins et officiers israéliens et acheminer vers le port d'Haïfa une semaine plus tard.

Les gouvernements étrangers se permettent de railler l'efficacité du ministère de la Défense qui se font voler des armes. Selon certains historiens, les services secrets français étaient au courant et on laisser faire la manœuvre pour s'extirper d'une situation géopolitique plus complexe.

Gare transatlantique de Cherbourg

Dessin de la Gare maritime en 1933

La gare de Cherbourg-Transatlantique ou encore la gare de Cherbourg-Maritime est une gare ferroviaire et maritime, en service entre les années 1930 et 1960, située sur la commune française de Cherbourg-Octeville (Manche). Elle a été à cette époque, l'une des plus importantes des gares de la Basse-Normandie. La gare transatlantique se trouvait à l'extrémité de la Ligne SNCF Paris-Cherbourg.

Lire l'article

Gare de Cherbourg

La gare SNCF de Cherbourg

La gare de Cherbourg est une gare ferroviaire située sur la commune française de Cherbourg-Octeville (département de la Manche). Elle se trouve au pied de la montagne du Roule. Elle est la deuxième gare de Basse-Normandie après Caen. La gare se trouve à l'extrémité de la ligne de chemin de fer de Paris Saint-Lazare à Cherbourg.


Lire l'article

Zéphir Bus

Zéphir Bus est une compagnie de bus urbain qui dessert la Communauté urbaine de Cherbourg. Elle appartient au groupe Kéolis, premier opérateur privé de transport public de voyageurs en France.

Le réseau Zéphir Bus est géré par le groupe Kéolis par délégation de service public et la Communauté urbaine de Cherbourg.

Zéphir Bus dessert les 5 communes de l’agglomération cherbourgeoise : Cherbourg-Octeville, Équeurdreville-Hainneville, La Glacerie, Querqueville et Tourlaville

Lire l'article

ASC Seagulls Baseball Club

Les Seagulls de Cherbourg est un club de baseball basé dans la ville de Cherbourg.

Le club est fondé en 1986 sous le nom de Batboys de Cherbourg. Il est rebaptisé Seagulls de Cherbourg en 1989. De 1986 à 1993, le club évolue en division régionale, puis joue en Nationale 2 en 1994 et 1995. Championne de France de Nationale 2 en 1995, l’équipe senior joue en Nationale 1B (deuxième division à l'époque) en 1996 et 1997. Vice-Championne de Nationale 1B en 1997, elle évolue en Nationale 1A (première division à l'époque) en 1998, mais est rétrogradé en fin de saison et joue à nouveau en Nationale 1B de 1999 à 2001. En 2002 et 2003, le club est à nouveau au plus haut niveau en Division Élite (première division). Le club redescend en Nationale 1A à la fin de la saison 2003. L'équipe décroche le titre de Nationale 1A en 2006, mais décline l'accession en Élite pour des raisons administratives et financières.

Lire l'article

Fastship

Fastship est une compagnie de liaison maritime rapide Franco-Américaine qui est géré par les Américains, Elle consiste de faire de porte à porte entre les États-Unis et la France (et les pays Européens) fondé sur un service transatlantique maritime assuré par des navires porte-conteneurs rapides entre un port américain unique, Philadelphie, et un port unique du continent européen, Cherbourg.
Lire l'article

Stade Maurice-Postaire

Le stade Maurice-Postaire est le stade principal de Cherbourg-Octeville (Manche).

Il s'agit d'un stade municipal dont la capacité actuelle est de de 7 000 places, dont 1 300 sont couvertes en deux tribunes. Il est principalement dédié au football. Mais il dispose aussi d'une piste d'athlétisme. Des courts de tennis et un gymnase complètent ses installations

Lire l'article

Aéroport de Cherbourg - Maupertus

Airbus A320 de la SATA Air Açores Internacional en provenance de Lisbonne, sur le tarmac de Maupertus, le 23 septembre 2006.

L'Aéroport de Cherbourg - Maupertus est un aéroport situé à Maupertus-sur-Mer et en partie à Gonneville, à 11 kilomètres à l'est de Cherbourg-Octeville dans la Manche (Basse-Normandie) qui dessert le Cotentin.

Lire l'article

Tendance Ouest

Tendance Ouest (anciennement Radio Manche) est une station de radio basée à Saint-Lô qui émet dans toute la Manche de Cherbourg-Octeville au Mont-Saint-Michel. Tendance Ouest a été créée le 22 novembre 1982 et porte son nom actuel depuis le 5 février 2007après le changement de nom de Radio Manche.
Lire l'article

Rade de Cherbourg

La rade de Cherbourg est la plus grande rade artificielle du monde[réf. nécessaire], avec une superficie d'environ 1500 hectares.

Elle a été commencée en 1783, la digue centrale a été achevée en 1853, et elle est pourvue de trois forts en 1860. Elle est construite à 4 km de la côte, la digue du large mesure 3 640 m, avec une largeur moyenne de 100 m à sa base et 12 m à son sommet, et une hauteur de 27 m. L'ensemble des trois digues fait plus de 6 kilomètres.

L'ouverture de la passe de l'Est et de 950 mètres, celle de de la passe de l'Ouest de 2,3 km. Sa profondeur maximale est de 13 mètres à marée basse.

Lire l'article

Bataille de Cherbourg

39 000 Allemands sont faits prisonniers à Cherbourg

La bataille de Cherbourg s'engage le 6 juin 1944 avec le débarquement de Normandie. Cet épisode de la bataille de Normandie, qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale, voit les troupes américaines, après trois semaines d’âpres combats, encercler et prendre le port fortifié de Cherbourg (département de la Manche).

Quand les Alliés établissent leurs plans pour libérer la France, les stratèges jugent en effet indispensable la prise d’un port en eau profonde pour s’assurer un corridor de ravitaillement direct depuis les États-Unis. Sans ce port, l’équipement devait transiter par la Grande-Bretagne pour y être déchargé, rendu hydrorésistant et rechargé sur des engins de débarquement avant d'être acheminé en France. Cherbourg, sur la péninsule du Cotentin, est le seul port en eau profonde à proximité des plages du débarquement.

Lire l'article

Le Trident

Le Trident est un regroupement de trois salles de spectacles à Cherbourg-Octeville, labellisé Scène nationale le après la fusion de deux entités, le Théâtre de Cherbourg-Scène nationale et le Théâtre de la Butte-CCPO. Les trois salles de spectacles sont le théâtre à l'italienne de Cherbourg, le théâtre de la Butte à Octeville et le Vox.

Avant la Révolution française, le théâtre de Cherbourg était située rue de la Comédie. Il est transféré en 1833 au 18 rue de la Paix, puis un nouveau théâtre est édifié rue de l'Alma, bâti sur les terrains et aux frais du Docteur Loysel. Il est orné d'une façade élégante, ornée des bustes des principaux auteurs dramatiques, et doté d'une salle richement décorée, entourée de deux galeries superposées en fer à cheval, avec une grande scène et le foyer au premier étage. Des cafés sont installés de chaque côté du péristile. À cette époque, Cherbourg possède une troupe permanente, moitié opéra-comique, moitié dramatique[1].

Mais mal conçu et trop petit dès son ouverture, il est rapidement décidé d'en bâtir un nouveau, place du Château, à l'emplacement d'une partie de la halle aux grains. Le théâtre, à l'italienne comme les grandes salles parisiennes de l'époque, est inauguré en 1882.

Lire l'article

  1. Le voyageur à Cherbourg en 1858. Cherbourg : Bedelfontaine & Syffert, 1858. p 22

Combat naval à Cherbourg (1864)

Le Combat du Kearsarge et de l'Alabama, Édouard Manet, 1865
Le combat naval à Cherbourg dans le cadre de la guerre de Sécession des États-Unis d'Amérique eut lieu le 19 juin 1864.

La corvette (voilier à vapeur) sudiste CSS Alabama, avait été construite en Angleterre par le chantier Laird. En vingt-deux mois, son équipage arraisonna 447 navires marchands, en coula 67, dont un bâtiment militaire, la canonnière Hatteras, devant les côtes du Texas. Le 11 juin 1864, elle se présente devant le port de Cherbourg pour y effectuer de grosses réparations et ravitailler.

Le consul des États-Unis, Édouard Liais, donne aussitôt l'alerte. Une frégate, le USS Kearsarge se présente. L'Alabama fut finalement autorisé à embarquer du charbon avant d'être raccompagné à la limite des eaux territoriales par le croiseur français La Couronne. Les gazettes ayant grandement relayé l'affaire, on vint même de Paris en train pour assister au combat naval.

Lire l'article

Musée Thomas-Henry

Le Départ pour Jersey de Fouace

Le Musée des Beaux-Arts Thomas Henry est situé à Cherbourg-Octeville (Manche). Il compte environ 300 œuvres, principalement des peintures, datant du XVe siècle au XIXe siècle. C'est le troisième musée de Normandie au regard de l'importance de ses collections

Lire l'article

Abbaye Notre-Dame du Vœu

L'Abbaye Notre-Dame du Vœu est un édifice religieux catholique implanté à Cherbourg-Octeville, rue de l'Abbaye. Pillée et brûlée de nombreuses fois, abandonnée par les religieux avant la Révolution française, elle est restauration depuis 40 ans.

Lire l'article

Port militaire de Cherbourg

Carte sur la Rade de Cherbourg

Cherbourg est un port militaire depuis la fin du XVIIIe siècle.
Étudié au XVIIe siècle, la construction du port militaire de Cherbourg a été voulue par le roi Louis XVI. Les travaux débutent dans les années 1780. L'île Pelée est fortifiée tandis qu'on immerge, en présence du roi, des cônes en bois remplis de pierre au large du port pour servir de fondations à une digue. Les travaux sont interrompus par la Révolution française.

Lire l'article

Ligne de Mantes-la-Jolie à Cherbourg

Une voiture Intercités Normandie en gare de Cherbourg

La ligne Mantes - Cherbourg est l'une des grandes artères radiales du réseau ferré français. Elle forme avec le tronc commun entre Paris-Saint-Lazare et Mantes-la-Jolie (ligne Paris - Le Havre) la grande radiale Paris - Cherbourg, qui dessert la Basse-Normandie et le Cotentin.

Longue de 314 km (371 depuis Paris-Saint-Lazare), elle dessert notamment les agglomérations de Mantes-la-Jolie, d'Évreux, de Caen et de Cherbourg-Octeville.

C'est une ligne électrifiée à double voie appartenant au réseau national et gérée par Réseau ferré de France.

Cette ligne est la ligne Intercités la plus profitable de la SNCF.

Lire l'article