Portail:Australie/Arborescence

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le portail   L'arborescence   Les articles   Le projet   Discussions

Arborescence des catégories[modifier le code]

Cette page permet une navigation des articles au travers de l'arborescence des catégories concernant l'Australie. Il est donc important que chaque article soit rattaché à au moins une catégorie pour qu'elle soit accessible ici. Pour dérouler une catégorie cliques sur [+].


Arborescence des sous-portails[modifier le code]

Thème Portail Nombre d'articles liés Nombre d'ébauches Nombre de catégories liées
Australie-Méridionale Portail:Australie-Méridionale 650 95 66
Australie-Occidentale Portail:Australie-Occidentale 1 459 169 102
Brisbane Portail:Brisbane 187 23 29
Melbourne Portail:Melbourne 648 56 71
Nouvelle-Galles du Sud Portail:Nouvelle-Galles du Sud 2 389 109 195
Perth (Australie-Occidentale) Portail:Perth (Australie-Occidentale) 0 0 0
Queensland Portail:Queensland 1 855 156 118
Sydney Portail:Sydney 809 114 119
Tasmanie Portail:Tasmanie 500 143 53
Territoire de la capitale australienne Portail:Territoire de la capitale australienne 160 29 42
Territoire du Nord Portail:Territoire du Nord 342 51 44
Victoria Portail:Victoria 1 325 56 130
Australie Portail:Australie 17 695 868 2 445

Sélection par sous-portail[modifier le code]

Australie-Méridionale

Confluence du Murray et du Darling

Le Murray (en anglais : Murray River) est un fleuve d’Australie d'une longueur de 2 530 kilomètres de sa source dans la Cordillère australienne à son embouchure dans l'océan Indien.

Né dans les Alpes australiennes, il draine la partie sud-est du pays et se jette dans l’océan Indien près d’Adélaïde après avoir reçu l’apport de ses deux grands affluents : le Murrumbidgee et surtout le Darling. Bien qu'étant le plus long d'Australie, le fleuve présente un débit faible pour un cours d’eau de cette importance en raison des précipitations insuffisantes sur les régions qu'il traverse et de l’utilisation massive de ses eaux par l’agriculture et les villes proches de ses rives.

Le Murray, largement présent dans la mythologie des Aborigènes (qui l'appelaient Millewa), n’a été exploré qu'au cours de la première moitié du XIXe siècle par les Européens installés dans le pays mais a joué ensuite un grand rôle dans la mise en valeur de l’Australie grâce à la navigation de nombreux bateaux à vapeur et au développement des activités agricoles. Sa faune et sa flore endémiques offrent un riche patrimoine naturel, aujourd’hui menacé par l’introduction d’espèces invasives et par la surexploitation de ses eaux.

Australie-Occidentale

Malurus elegans, spécimen mâle.

Le Mérion élégant (Malurus elegans) est une espèce de passereaux de la famille des Maluridae. Il est sédentaire et endémique du sud-ouest de l'Australie-Occidentale.

Il présente un dimorphisme sexuel important. Le mâle, en période de reproduction, a un plumage fortement coloré, avec le sommet de la tête, les joues et le haut du dos d'un bleu-argenté iridescent, les épaules rouges contrastant avec la gorge noire, la queue et les ailes gris-brun et le ventre gris-pâle. Les mâles non-reproducteurs, les femelles et les jeunes ont un plumage essentiellement gris-brun, les mâles pouvant avoir quelques plumes bleues et noires. Il n'y a pas de sous-espèce connue. Similaires en apparence et étroitement liés, le Mérion de Lambert (Malurus lamberti) et le Mérion à gorge bleue (M. pulcherrimus) sont considérés comme des espèces distinctes car il n'existe aucune forme intermédiaire là où ces deux espèces cohabitent. Bien que le Mérion élégant soit localement commun, on observe une diminution de ses effectifs...

Nouvelle-Galles du Sud

Équipe de Glebe en 1911.

Glebe District Rugby League Football Club, dit Glebe, est un ancien club de rugby à XIII australien, présent lors de la fondation de la New South Wales Rugby League (championnat de rugby à XIII de Nouvelle-Galles du Sud (NSWRL)) en 1908 jusqu'à la disparition du club en 1929. Créé le , il s'agit du deuxième club de rugby à XIII en Australie à voir le jour. Les joueurs sont surnommés les « Dirty Reds » en raison de la couleur bordeaux de leurs maillots.

Basé à Glebe (en Nouvelle-Galles du Sud), le club dispute la plupart de ses matchs à domicile à Wentworth Park. Glebe est longtemps l'un des clubs les plus compétitifs du championnat remportant la saison régulière une fois en 1911 et terminant finaliste ou second du championnat à quatre reprises (1911, 1912, 1915 et 1922) lors de ses vingt-deux championnats disputés mais n'ayant jamais remporté le championnat. En 1929, à la suite d'un vote du comité général de la NSWRL, il est décidé d'exclure le club du championnat.

Queensland

Action de jeu des Broncos.

Les Brisbane Broncos sont un club professionnel australien de rugby à XIII basé à Brisbane, capitale de l'État du Queensland. Ils évoluent dans la National Rugby League (NRL) qui est le championnat élite d'Australie. Ils ont remporté à six reprises le championnat — en 1992, 1993, 1997, 1998, 2000 et 2006 — ce qui fait d'eux l'équipe la plus victorieuse du pays pendant les années 1990 et 2000. Ils n'ont jamais été battus en finale. Les Broncos disposent d'une des plus importantes bases de supporters du pays avec une affluence moyenne de plus de 33 000 spectateurs par match et enregistrent les plus hauts revenus de tous les clubs de NRL.

Le club est fondé en 1988 lors de l'expansion de la New South Wales Rugby League (NSWRL) à l'État du Queensland. Il devient plus tard l'un des clubs dominants de cette compétition, il joue un rôle majeur lors de la guerre de la Super League dans les années 1990 et poursuit sa domination lors de la réunification de la NRL. Les Broncos sont basés à Red Hill, dans la banlieue de Brisbane, où ils disposent de terrains d'entraînement mais disputent leurs matchs au Suncorp Stadium à Milton. Il s'agit du seul club australien coté en bourse.

Tasmanie

Le thylacine, appelé également loup marsupial, loup de Tasmanie ou encore tigre de Tasmanie, est un mammifère marsupial carnivore de la taille d’un loup, au pelage tigré. Depuis 1936, l’espèce est considérée comme éteinte.

Son nom scientifique est Thylacinus cynocephalus, de la famille des thylacinidés. Il était la dernière espèce survivante de son genre mais on a trouvé de nombreux fossiles d’espèces voisines dont les plus anciens remontent au début du Miocène. L’animal apparenté le plus proche encore en vie est le diable de Tasmanie.

Il était largement répandu en Australie et en Nouvelle-Guinée il y a plusieurs milliers d’années, mais des bouleversements réduisirent son habitat à la Tasmanie au sud-est de l’Australie, notamment l’introduction du dingo vers le 3e millénaire av. J.‑C.. On attribue sa disparition de Tasmanie à sa chasse intensive encouragée par des primes d’abattage mais il y eut aussi l’introduction des chiens et l’enracinement des colons dans son milieu naturel.

Le thylacine se nourrissait de toutes espèces d’animaux, notamment de kangourous, de wallabies et d’oiseaux nichant à terre. Il était plutôt nocturne ou semi-nocturne, se déplaçait lentement et était maladroit dans ses mouvements. Il chassait généralement seul.

Territoire de la capitale australienne

Lumière sur ....Canberra

Parl Triangle.

Canberra est la capitale de la fédération australienne et du Territoire de la capitale australienne. La ville est située à l'extrémité nord du territoire de la capitale, à 280 kilomètres au sud-ouest de Sydney et à 650 km au nord-est de Melbourne. Le site de Canberra a été choisi comme capitale australienne en 1908 ; ce choix fut un compromis entre les deux villes rivales de Sydney et Melbourne, les deux plus grandes villes d'Australie. Le terme de « canberra » désigne un « lieu de rassemblement » en ngunawal, la langue aborigène locale.

Canberra offre une particularité pour une ville australienne : ses plans ont été réalisés avant de commencer la moindre construction. Ce n'est qu'après un concours international remporté par le couple d'architectes américains Walter Burley Griffin et Marion Mahony Griffin que commença le développement de la capitale en 1913. La conception de la ville fut fortement influencée par l'idée de ville verte ; ainsi Canberra possède de vastes zones de végétation naturelle qui lui ont valu le nom de « capitale du bush ». Bien que la croissance de la ville ait été fortement ralentie par les deux guerres mondiales et la Grande Dépression, Canberra est devenue une ville florissante après la Seconde Guerre mondiale lorsque le Premier ministre Robert Menzies encouragea son développement et créa la National Capital Development Commission (Commission pour le développement de la capitale nationale) en lui donnant des pouvoirs exécutifs. Cette commission sera supprimée en 1988 et remplacée par la National Capital Authority (l'Autorité de la capitale nationale) qui permet à l'État de garder une certaine influence sur le territoire même s'il est devenu maintenant autonome.

Siège du gouvernement australien, Canberra abrite aussi le Parlement et la Haute Cour ainsi que de nombreux ministères et directions nationales mais c'est également le siège de nombreuses institutions sociales et culturelles comme la Galerie nationale, le National Museum, le Mémorial de la guerre, l'Université nationale australienne, l'Institut des Sports et la Bibliothèque nationale. Les officiers de l'armée australienne sont formés au Collège militaire royal de Duntroon et l'Académie militaire est également située dans la capitale.

Selon un recensement réalisé en 2006, la ville possède 323 056 habitants. Comme elle a une forte proportion de fonctionnaires, le gouvernement fédéral est le plus gros employeur de Canberra. La ville connait un taux de chômage plus faible et un revenu moyen plus élevé que la moyenne nationale, tandis que les prix sont relativement élevés, en partie à cause des restrictions de droit de construction. Le niveau d'éducation de la population est supérieur au reste du pays tandis que sa population est plus jeune.

Territoire du Nord

Vue aérienne d'Uluru.

Uluru, aussi connu sous le nom d'Ayers Rock, est un inselberg en grès situé dans le Territoire du Nord, au centre de l'île principale de l'Australie. Il s'élève à 348 mètres au-dessus de la plaine. C'est un lieu sacré pour les peuples aborigènes Pitjantjatjara et Yankunytjatjara, à la base duquel ils pratiquent parfois des rituels et réalisent des peintures rupestres d'une grande importance culturelle. Ceci combiné à ses singularités géologiques et hydrologiques, ainsi qu'aux remarquables teintes qu'il peut prendre, en particulier au coucher du soleil, en a fait un des emblèmes de l'Australie, depuis sa découverte par les Occidentaux en 1873.

Il est classé sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO au travers du parc national d'Uluru-Kata Tjuta dont il est, avec Kata Tjuta (aussi connu sous le nom de monts Olga), l'une des formations emblématiques. Ce parc protège des espèces fragiles, adaptées au climat aride de l'outback, et qui constituent une ressource importante pour les Anangu. Il est devenu une attraction touristique phare à partir des années 1940. Ce statut a provoqué diverses réactions des aborigènes, surtout lorsque certains des 400 000 touristes qui défilent chaque année s'aventurent à escalader le rocher.

Victoria

Photographie de la ligne des stands, lors des essais libres du vendredi

Le Grand Prix automobile d’Australie 2011 (2011 Formula 1 Qantas Australian Grand Prix), disputé le sur le Circuit de l’Albert Park à Melbourne, est la 840e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s’agit de la vingt-septième édition du Grand Prix d’Australie comptant pour le championnat du monde de Formule 1, la seizième se tenant à Melbourne, les premières éditions comptant pour le championnat, de 1985 à 1995, s’étant disputées sur le circuit d’Adélaïde. Cette épreuve est la manche d’ouverture du championnat 2011, à la suite de l’annulation, le , du Grand Prix de Bahreïn en raison de l’instabilité politique du pays.

L’épreuve est remportée par l’Allemand Sebastian Vettel, pilote Red Bull et champion du monde en titre. Parti en pole position, il mène la course pendant 55 des 58 tours de course et devance l’Anglais Lewis Hamilton (McLaren) de plus de vingt-deux secondes et le Russe Vitaly Petrov (Renault) de trente secondes. Petrov signe à cette occasion son premier podium en Formule 1, le premier d’un Russe dans la discipline. Chez les constructeurs, Red Bull Racing prend la tête du championnat des constructeurs avec 35 points devant McLaren, Ferrari, Renault, Toro Rosso et Force India, six des douze écuries en lice ayant inscrit des points.

Le Grand Prix est également marqué par la non-qualification des deux pilotes Hispania Racing F1 Team qui n’ont pas réussi à réaliser un temps inférieur aux 107 % du meilleur temps de la première séance de qualification requis par le règlement 2011, et par la disqualification, peu après l’épreuve, des deux monoplaces Sauber en raison d’une infraction au règlement technique.

</noinclude>