Portail:Athlétisme/Disciplines

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

modifierIntroduction

La section Une discipline au hasard du portail permet de mettre en avant aléatoirement une épreuve parmi les différentes sélections proposées ci-dessous. Pour ajouter un article au tirage aléatoire, veuillez suivre les étapes ci-dessous :

  1. Cherchez le numéro de la première sous-page disponible à partir des différentes sélections proposées ci-dessous.
  2. Créez la sous-page à l'aide du numéro retenu. (Portail:Athlétisme/Disciplines/<# here>)
  3. Écrivez un résumé de l'article à l'aide du modèle Portail:Athlétisme/Disciplines/Modèle
  4. Liez la sous-page nouvellement créée à la liste des sélections (cette page).
  5. Repérez sur la page d'accueil du portail l'occurrence Portail:Athlétisme/Disciplines/{{rand|1|X}} et remplacez le X par le nombre total de sous-pages.

modifierSélection 1

Marathon de New-York
Le marathon est la plus longue des épreuves olympiques de course à pied, avec une distance de 42,195 km. Il fut créé à l'occasion des Jeux olympiques d'Athènes de 1896 pour commémorer la légende du messager grec Phidippidès qui parcourut la distance de Marathon à Athènes pour annoncer la victoire contre les Perses en 490 avant l'ère commune. C'est en 1921 que la distance fut définitivement fixée, en officialisant celle des Jeux olympiques de Londres (1908). La famille royale d'Édouard VII désirant en effet que la course démarrât du château de Windsor pour se terminer face à la loge royale dans le stade olympique. Cette distance a donc été mesurée précisément : 26 milles et 385 yards soit 42,195 km et est devenue la distance officielle du marathon.

modifierSélection 2

Yelena Slesarenko failing 2007.jpg
Le saut en hauteur est une discipline sportive en athlétisme. Les compétiteurs doivent franchir une barre horizontale en sautant après une course d'élan. La barre est montée par palier (de 5 cm en 5 cm au début de la compétition, puis de 3 en 3 cm), chaque athlète ayant droit à 3 essais à chaque hauteur proposée. Depuis quelques années, la tactique a fait son apparition : lorsqu'un sauteur a raté son premier essai (ou ses deux premiers essais) à une hauteur déterminée, il a le droit de conserver ses 2 essais (ou son dernier essai) à la hauteur suivante. Le record du monde actuel de la discipline est détenu par le Cubain Javier Sotomayor avec un saut à 2,45 m en 1993. Le record féminin est détenu par la Bulgare Stefka Kostadinova avec un saut à 2,09 m en 1987.

modifierSélection 3

John Flanagan.jpg
Le lancer du marteau est une discipline de l'athlétisme, originaire d'anciennes pratiques celtes, qui consiste à lancer un boulet en acier de 16 livres anglaises (7,257 kg) pour les hommes et 4 kg pour les femmes, le plus loin possible. Le boulet est fixé à une corde en acier reliée à une poignée. Le tout mesurant 1195 mm pour les femmes et 1215mm pour les hommes (mesure prise sous la barre horizontale de la poignée). Outre la longueur et le poids, la taille du boulet ainsi que la forme de la poignée sont réglementées. Le principe consiste pour le concurrent à lancer le marteau le plus loin possible sans sortir d'un cercle de lancement d'un diamètre de 2,135 m (7 pieds).

modifierSélection 4

Mens 100m finals British Champs and Olympic Trials.jpg
Le 100 mètres est une épreuve d'athlétisme consistant à parcourir, en ligne droite, un sprint. Il est couru au très haut niveau en moins de 10 secondes pour les hommes et 11 secondes pour les femmes. Historiquement, la course de vitesse est l'une des plus anciennes de l'athlétisme puisqu'on en retrouve la trace plusieurs siècles avant l'organisation des premiers Jeux olympiques antiques. Considérée comme l'épreuve reine de ce sport, le 100 mètres a supplanté le marathon en tant que discipline la plus prestigieuse des compétitions d’athlétisme, du fait du nombre accru de concurrents et de l'intérêt qu'elle suscite auprès des spectateurs. Des sprinteurs de renom, pour la plupart américains, ont marqué l'histoire de la discipline : de Jesse Owens dans les années 1930, à Jim Hines, premier homme à descendre sous les 10 secondes avec l'arrivée du chronométrage électronique en 1968, en passant par Bob Hayes à la carrière fulgurante. Plus récemment, Carl Lewis a assis sa domination durant les années 1980, Donovan Bailey et Maurice Greene dans les années 1990.

modifierSélection 5

Osaka07 D8M Antti Kempas.jpg
La marche athlétique est une discipline sportive qui relève de l'athlétisme dans laquelle les engagés doivent marcher sans jamais courir, c'est-à-dire qu'un pied au moins doit être en permanence en contact avec le sol tandis que la jambe de soutien doit être droite (pas pliée au genou) depuis le moment où le pied touche le sol jusqu'à ce qu'elle passe au-dessous du corps. La marche athlétique est une discipline olympique avec des épreuves disputées sur 20 km (hommes et femmes) et 50 km (hommes seulement). Les épreuves de marche athlétique se déroulent sur des pistes en circuit, des juges surveillant les athlètes pour relever les infractions aux règles. Il existe aussi des compétitions de fond non représentées aux J.O comme l'épreuve du Paris-Colmar ou Paris-Alsace.

modifierSélection 6

400m CIF San Diego Championship 2007.jpg
Le 400 mètres est une des épreuves phares de l'athlétisme consistant à parcourir un sprint long représentant la distance du tour de piste en extérieur et deux fois le tour sur une piste en salle. Elle est la discipline, qui est aujourd'hui, la plus disputée dans l'athlétisme dans la mesure où l'on y trouve la plus grande densité de coureurs, provenant du monde entier. L'épreuve consiste à effectuer un tour d'une piste mesurant 400 mètres, ou 440 yards pour les Anglo-saxons. Comme pour les autres épreuves de sprint, les coureurs de 400 m prennent leur départ à l'aide de starting-blocks. Ils doivent ensuite conserver le couloir qui leur a été affecté d'un bout à l'autre de l'épreuve, sans empiéter sur la ligne intérieure.

modifierSélection 7

Roy Griak Invitational-20070929.jpg
Le cross-country est une des épreuves de l'athlétisme qui consiste en une course nature hivernale dont les distances varient de 4 à 12 km, selon les catégories d'âge et le niveau de la compétition. Cette épreuve connait des spécialistes mais est souvent considérée comme une préparation hivernale pour la saison d'été sur piste ou sur route. Absent des Jeux olympiques et des championnats du monde d'été, le cross a ses propres championnats du monde. Autrefois, deux types de cross étaient proposés aux athlètes : le cross court (4 à 6 kilomètres) et le cross long (10 à 12 kilomètres). Depuis 2007, il n'existe plus qu'un championnat du monde de cross long. Comme en demi-fond la suprématie est africaine : Éthiopie et Kenya sont souvent les meilleurs.

modifierSélection 8

400 m haies 2006.jpg
Le 400 m haies est une course de vitesse au cours de laquelle les concurrents doivent franchir dix haies en métal et en bois. La première haie se trouve à 45 m de la ligne de départ et les suivants à 35 m les unes des autres, la dernière se trouve à 40 m de la ligne d'arrivée. Un élément technique important est le nombre de foulées entre les obstacles. Seuls une vingtaine d'athlètes parmi les meilleurs mondiaux passent en 13 foulées. Les autres passent en 15 foulées, voir plus à chaque intervalle. Le record du monde masculin a été réalisé à l'occasion des Jeux olympiques d'été de 1992 à Barcelone par Kevin Young avec un temps de 46s 78 et le record du monde féminin est l'œuvre de la russe Ioulia Petchenkina qui a couru en 52s 34 en 2003

modifierSélection 9

Finale du 800 m des Mondiaux d'Osaka en 2007
Le 800 m est une épreuve d'athlétisme de demi-fond, la plus courte de cette catégorie, correspondant à deux tours de piste. L'épreuve figure au programme olympique depuis la première édition des Jeux en 1896. Le record du monde de la discipline est détenu à ce jour par le Kényen David Lekuta Rudisha en 1 min 41 s 01, établi à Rieti (Italie) le 29 août 2010. La Tchèque Jarmila Kratochvílová détient depuis 1983 le record du monde féminin en 1 min 53 s 28. Cette course est considérée comme un véritable défi mental et physique. Elle requiert vitesse, endurance, résistance, ainsi qu'un savoir-faire tactique. L'originalité de la course réside dans le fait qu'aucun morphotype n'est avantagé : certains ont un profil de sprinter (400 m), d'autres de demi-fondeur (1500 m).

modifierSélection 10

Jolanda keizer
Le lancer du javelot est une discipline d'athlétisme où l'objet lancé est un javelot fait de métal soit en fibre de verre soit en fibre de carbone. Cette épreuve n'est pas toujours présente aux meetings d'athlétisme notamment en raison des règles de sécurité. Les règles du lancer de javelot sont équivalentes aux autres types de lancers (disque, marteau ou poids). Les compétiteurs ont tous droit à six essais. Dans les compétitions donnant droit à un titre, ou une prime nécessitant un classement, les lanceurs de javelot ont droit à trois essais, puis les huit meilleurs à l'issue de ces trois lancers ont la possibilité de lancer trois essais supplémentaires, le vainqueur est celui qui aura envoyé le plus loin possible le javelot, distance mesurée au centimètre près. La pointe du javelot doit toucher en premier le sol au moment de l'impact pour que l'essai soit validé.

modifierSélection 11

Brittney Reese Berlin 2009.JPG
Le saut en longueur est une épreuve d'athlétisme où les compétiteurs s'exercent à sauter le plus loin possible. Il était l'une des épreuves des Jeux olympiques antiques et est présent aux Jeux olympiques actuels. Le record du monde masculin est détenu depuis 1991 par l'Américain Mike Powell avec un saut à 8,95 mètres, le record du monde féminin est depuis 1988 la propriété de la Soviétique Galina Chistyakova avec 7,52 mètres. Les athlètes se lancent dans une course d'élan sur une piste rectiligne, prennent une impulsion sur leur meilleur pied (ou pied d'appel) juste avant une surface en plasticine, et sautent pour atterrir le plus loin possible dans un bac à sable. L'athlète qui dépasse la planche de plasticine ne verra pas son saut mesuré. On dit qu'il a mordu. Les concurrents ont généralement six essais et le gagnant est celui qui a réalisé le plus long saut mesuré.

modifierSélection 12

La perchiste Fabiana Murer
Le saut à la perche est une épreuve d'athlétisme faisant partie des sauts. Elle consiste, après avoir effectué une course d'élan d'une cinquantaine de mètres, à franchir sans la faire tomber une barre horizontale placée à plusieurs mètres de hauteur à l'aide d’une perche souple. Elle est par ailleurs la huitième épreuve du décathlon. Le saut à la perche de haut niveau nécessite les quatre qualités de l'athlétisme : la rapidité sur la course d'élan, la force pour appuyer sur la perche, la souplesse pour effectuer les mouvements en l'air et la qualité de pied au moment de l'impulsion. Pour sauter à la perche, deux techniques existent : la technique russe et la technique française, qui rendent les sauts différents mais qui ont toutes deux fait leurs preuves. Dans ces deux techniques, le choix de la perche est très important ; ces dernières sont faites en fibre de verre et en fibre de carbone et peuvent plier, cependant, cela n'a pas toujours été le cas. Lors de son invention dans la Grèce antique et dans d'autres régions du monde, elles étaient en bois et ne pliaient pas.

modifierSélection 13

Portail:Athlétisme/Disciplines/13

modifierSélection 14

Portail:Athlétisme/Disciplines/14

modifierSélection 15

Portail:Athlétisme/Disciplines/15

modifierSélection 16

Portail:Athlétisme/Disciplines/16

modifierSélection 17

Portail:Athlétisme/Disciplines/17

modifierSélection 18

Portail:Athlétisme/Disciplines/18

modifierSélection 19

Portail:Athlétisme/Disciplines/19

modifierSélection 20

Portail:Athlétisme/Disciplines/20