Port de Long Beach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Port de Long Beach
POLB Cranes.JPG

Une partie du port.

Présentation
Type
Trafic
72,82 Mt (2011)
et 6,06 millions d'EVP (2011)[1]
Superficie
13 km²
Places
52e port mondial et 4e des États-Unis (2011)[1]
Géographie
Coordonnées
Pays
État
Commune
Localisation sur la carte de Californie
voir sur la carte de Californie
Legenda port.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Legenda port.svg
Localisation sur la carte du grand Los Angeles
voir sur la carte du grand Los Angeles
Legenda port.svg

Le port de Long Beach est un port situé à Long Beach, au sud de Los Angeles, en Californie. En 2011 il était le quatrième port des États-Unis d'Amérique, et le cinquante-deuxième du monde, au niveau de son activité. La zone portuaire occupe 13 km² et est adjacente au port de Los Angeles.

Situation[modifier | modifier le code]

On voit d'en haut les installations portuaires et une partie de la photographie comprend l'océan Pacifique.
Vue aérienne du port.

Le port de Long Beach se situe, comme celui de Los Angeles auquel il est adjacent, dans la baie de San Pedro, dans la ville de Long Beach. Éloigné d'environ trente kilomètres du centre-ville de Los Angeles, et de moins de trois kilomètres du centre de Long Beach, le port est directement ouvert sur l'océan Pacifique.

La sécurité du port de Long Beach est assurée par la Long Beach Harbor Patrol[2]. À l'instar de son voisin, le port de Long Beach peut aussi compter sur plusieurs bateaux-pompes afin de lutter contre d'éventuels incendies[3].

Comme pour le port de Los Angeles, la zone portuaire de Long Beach est située à côté de la route inter-État 110 (Interstate 110). Elle est aussi à proximité de l'aquarium du Pacifique.

Historique[modifier | modifier le code]

Le port de Long Beach est fondé le , à l'embouchure du Los Angeles[4]. Après la Seconde Guerre mondiale le port est considéré comme le « port le plus moderne des États-Unis »[5].

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Vue de centaines de conteneurs. Au loin, le pont Vincent-Thomas est visible.
Le port de Long Beach et ses conteneurs.

Terminaux[modifier | modifier le code]

La société Hanjin Shipping possède des parts sur le principal terminal du port de Long Beach[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En 2011, le port de Long Beach était classé 52e plus important port mondial en termes de volume, le plaçant 4e port des États-Unis, devant, entre autres, son voisin de Los Angeles. En revanche, concernant le trafic de conteneurs, le port de Long Beach arrivait à la 20e place mondiale — étant cette fois-ci derrière le port de Los Angeles, 16e — grâce à 6 061 091 conteneurs (équivalent vingt pieds) y ayant transité, faisant du port de Long Beach le second américain[1].

Statistiques des ports américains.

Les principaux partenaires commerciaux du port de Long Beach sont similaires à ceux du port de Los Angeles : ils proviennent en effet surtout de pays asiatiques tels que la Chine, la Corée du Sud, le Japon ou le Viêt Nam, mais également de pays océaniens, comme l'Australie[7].

En 2014, les ports de Los Angeles et de Long Beach connaissent leurs meilleurs résultats économiques depuis la période d'avant-crise[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c [PDF] « World Port Ranking 2011 », sur http://aapa.files.cms-plus.com/ (American Association of Port Authorities).
  2. (en) Harbor Patrol
  3. (en) World's Most Advanced Fireboat Dedicated at Port
  4. (en) History
  5. White 2009, p. 47
  6. (en) Andrew Khouri, « Shipping giant Hanjin, majority owner of biggest Long Beach terminal, files for bankruptcy protection », sur Los Angeles Times,‎ (consulté le 12 mars 2017).
  7. (en) Port of Long Beach - trading partners
  8. (en) Andrew Khouri, « Ports of L.A. and Long Beach see best year since before recession », sur Los Angeles Times,‎ (consulté le 12 mars 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael D. White, The Port of Long Beach, Arcadia Publishing, coll. « Images of America », , 127 p. (ISBN 9780738569857, lire en ligne).

Lien externe[modifier | modifier le code]