Porokhane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Porokhane (ou Prokhane) est un village du Sénégal, situé près de Nioro du Rip dans la région de Kaolack.

C'est un lieu de pèlerinage annuel (magal) où des centaines de milliers de personnes[1] – surtout des femmes – rendent hommage à Mame Diarra Bousso, la mère d'Ahmadou Bamba, le fondateur du mouridisme. Elle mourut en effet à Porokhane en 1866, à l'âge de 33 ans. Le mausolée et le puits de Mame Diarra Bousso figurent sur la liste des sites et monuments historiques classés au Sénégal[2].

Porokhane est le chef-lieu de la communauté rurale du même nom. Parmi les villages, Prokhane Ouolof, Prokhane Peuhl et Prokhane Toucouleur comptaient respectivement 321, 300 et 600 habitants lors du dernier recensement[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cheikh Guèye, Touba : la capitale des mourides, ENDA, Dakar ; Karthala, Paris, 2002, p. 205 (ISBN 2-84586-262-8)
  2. Arrêté n° 12.09.2007 portant publication de la liste des sites et monuments historiques classés [1]
  3. Source PEPAM [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en)(fr) Eva Evers Rosander (dir.), Transforming female identities : women's organizational forms in West Africa, Nordiska Afrikainstitutet, Uppsala, 1997, 243 p. (ISBN 91-7106-403-6) (actes bilingues d'un congrès tenu à Ngaoundéré au Cameroun en 1993)
  • Abdou Seye, Des hommes autour du Serviteur de l'Envoyé - Aperçu biographique de disciples de Cheikh Ahmadou Bamba, Édition 1438 h / 2017. lien