Popenguine-Ndayane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Popenguine)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Popenguine-Ndayane
Popenguine-Ndayane
Falaises de Popenguine
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Thiès
Département Mbour
Maire
Mandat
Mansour Thiandoum
2009-2014
Démographie
Gentilé Popenguinois
Population 3 380 hab. (2003)
Géographie
Coordonnées 14° 33′ 27″ nord, 17° 06′ 50″ ouest
Altitude m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Popenguine-Ndayane

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Popenguine-Ndayane

Popenguine-Ndayane est une commune du Sénégal, située à 70 km au sud de Dakar, sur la Petite-Côte, dans le département de M'bour et la région de Thiès. Depuis 2008, elle réunit deux localités, Popenguine et Ndayane.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé il y a 350 ans, le village s'appelait d'abord Poponguine. Il est devenu Popenguine à l'initiative du président Léopold Sédar Senghor dont l'un des poèmes s'intitule Retour à Popenguine. La commune est le lieu de villégiature favori des chefs d'État du Sénégal.

Administration[modifier | modifier le code]

Popenguine faisait partie de la communauté rurale de Diass. Il a été érigé en commune en juillet 2008[1]. La Forêt classée de Popenguine et la Réserve naturelle de Popenguine sont incluses dans le périmètre communal.

Popenguine est érigé en commune avec Ndayane et Popenguine sérère, avec comme dénomination « Popenguine-Ndayane ». Le premier maire est Mamadou Mansour Thiandoum, élu le 14 avril 2009 par un conseil municipal de 36 membres.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les localités les plus proches sont Santiaba, Keuri Kaw, Tiambokh, Poponguine Serere, Gamboulem et Tialane.

Dakar, la capitale, se trouve à 71 km[2].

Physique géologique[modifier | modifier le code]

« Coupe de Popenguine au cap de Naze » (coupe géologique Nord-Sud de 1901)

Population[modifier | modifier le code]

En 2009, Popenguine-NDAYANE comptait 12 000 habitants et plus de 380 ménages.

Activités économiques[modifier | modifier le code]

La messe du dimanche à Notre-Dame de la Délivrande

Village de pêcheurs et d'agriculteurs à l'origine, il est aujourd'hui connu principalement comme un lieu de pèlerinage catholique (Basilique Notre-Dame de la Délivrance) et pour son aire protégée, la Réserve naturelle de Popenguine.

Jumelages et partenariats[modifier | modifier le code]

Personnalités nées à Popenguine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Décret no 2008-748 du 10 juillet 2008 portant création de communes dans les régions de Fatick, Kaffrine, Kaolack, Kédougou, Kolda, Louga, Matam, Saint-Louis, Sédhiou, Tambacounda, Thiès et Ziguinchor, Journal officiel de la République du Sénégal, no 6446 du 31 décembre 2008
  2. Dakar et ses environs, carte 1/16 000, édition 2007-2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Ça twiste à Popenguine, film de fiction de Moussa Sène Absa, 1993 [1]
  • (da)(fr) L’Hôtel de mes rêves (Drømmenes hotel), film documentaire danois de Helle Toft Jensen (coproduction ARTE/NDR, 2005, 52 min) : après quelques années passées en Belgique, un homme revient dans sa région d'origine, tente d'ouvrir un complexe hôtelier à Popenguine et se heurte à bien des difficultés [2]
  • Popenguine, film documentaire écrit par Anne Sophie Reinhardt, réalisé par Ludovic Lang, coproduction Big Bang Films/KTO, 2013 : à l'occasion du 125e pèlerinage dédié à la Vierge Noire, [3]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :