Popcorn Time

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Popcorn Time
Description de l'image Popcorn Time logo.png.

Description de cette image, également commentée ci-après
Big Buck Bunny dans Popcorn Time 0.3.8.
Informations
Développé par Pochoclín et plusieurs contributeurs de différents pays
Première version
Dernière version 0.3.10 ()
Dépôt github.com/popcorn-official/popcorn-desktop et github.com/popcorn-official/popcorn-androidVoir et modifier les données sur Wikidata
État du projet Actif
Écrit en JavaScriptVoir et modifier les données sur Wikidata/ HTML, CSS et JavaScriptVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Multiplate-forme
Langues Multilingue (44 langues)
Type Client BitTorrent, streaming
Licence GPL-3.0+ (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web popcorntime.sh

Popcorn Time est un logiciel libre de lecture en continu de vidéo par internet via le protocole réseau pair à pair BitTorrent. Il est distribué sous licence GPLv3.

Il permet de faire des recherches parmi les vidéos disponibles sur le réseau BitTorrent et de les visualiser instantanément en haute définition avec des sous-titres dans différentes langues.

Développement[modifier | modifier le code]

Popcorn Time a été développé par un groupe de développeurs de Buenos Aires dont la mascotte est "Pochoclín". Il est disponible publiquement en février 2014, son esthétique soignée et sa facilité d'utilisation le rendent rapidement populaire[1].

En mars 2014, en raison de la diffusion d’un nombre important de vidéos de l’industrie cinématographique d'Hollywood, aux États-Unis et bien que le logiciel n'ait rien d’illégal et soit majoritairement utilisé dans d'autres pays, les industriels réussissent à faire retirer le logiciel des serveurs l’hébergeant. Le 14 mars, les développeurs principaux annoncent jeter l’éponge[2]. Celui-ci étant diffusé sous la licence libre GPLv3, des dérivés apparaissent dans les heures et jours qui suivent[3].

Le logiciel continue à évoluer sur plusieurs réseaux, il en existe différentes versions. Il est désormais développé pour Android, GNU/Linux, Mac et Windows et dispose d'un client VPN intégré[4].

Il est compatible avec le Chromecast de Google[5], AirPlay d'Apple et le standard DLNA[6], permettant ainsi de visionner le contenu sur une TV ou un appareil compatible comme une console de jeu et certaines box Internet.

Depuis août 2015, le site web original de Popcorn Time redirige vers « popcorntime.io »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), après que certains développeurs ont annoncé qu'ils reconnaissaient désormais ce dérivé comme le successeur de leur application[7].

Plusieurs versions coexistent désormais depuis la fermeture du principal dérivé .io : popcorntime.sh, popcorntimece.ch et d'autres versions contenant potentiellement des logiciels malveillants. Ce sont deux versions corrigées du fork .io, la deuxième est maintenue par la communauté de Reddit.

Événements remarquables[modifier | modifier le code]

Schéma de la ramification du projet Popcorn Time
  • En juillet 2014, le MPAA (Hollywood) a demandé à GitHub, qui hébergeait le code source de Popcorn Time, de le supprimer[8],[9].
  • Également en 2014 , l'industrie Hollywoodienne du film s'attaque aux utilisateurs Allemands de l'application par l’intermédiaire de cabinets d'avocats et leur somme de payer des amendes allant jusqu’à 840 euros[10].
  • En janvier 2015, le directeur de Netflix, Reed Hastings, décrit Popcorn Time comme un de ses principaux concurrents dans une lettre à ses investisseurs[11].
  • En avril 2015, la justice britannique a fait bloquer une liste de sites liés à Popcorn Time[12]. L'Italie ordonne un blocage similaire en août 2015[13]. Ces décisions limitent l'accès aux sites web de l'application, sans pour autant empêcher le logiciel de fonctionner une fois installé.
  • En octobre 2015, un désaccord dans l'équipe de développement du fork le plus populaire de Popcorn Time, popcorntime.io, à propos de l'implémentation d'un VPN payant dans le logiciel, pousse l'équipe à stopper le projet et à s'orienter vers Butter, projet hébergé sur butterproject.org, logiciel libre mettant à disposition des contenus appartenant au domaine public[14] mais incluant aussi une option facultative pour regarder du contenu piraté[15].
  • En novembre 2015, l'un des développeurs de « popcorntime.io »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) informe le site TorrentFreak qu'un retour du dérivé est en projet[16].
  • En janvier 2016, le dérivé est situé à l'adresse popcorntimece.ch[17] et le code source est disponible sur GitHub[18].
  • En février 2016, un dérivé, considéré comme officiel par la communauté Reddit[19], de popcorntime.io voit le jour sous le nom de popcorntime.sh. Toutefois, on ne sait pas qui se cache derrière ce projet[20],[21] et l'un des anciens développeurs de popcorntime.io nommé « Wally », aussi fondateur de VPN.ht[22], considère ce projet comme un simple dérivé[23]. Le groupe en revanche se considère comme la relève officielle de Popcorn Time[24]. Ce dérivé ne propose plus de VPN intégré, indique les API utilisées et utilise une version modifiée de Butter[25].

Légalité[modifier | modifier le code]

Même si le logiciel en lui-même est légal, l'utiliser afin de regarder du contenu protégé par le droit d'auteur ne l'est pas. En fait, Popcorn Time utilise le BitTorrent pour acheminer le contenu (films, séries) vers l'utilisateur, qui à son tour partage ce contenu avec les autres, et ainsi la Hadopi, qui a autorité en France en matière de téléchargement illégal, peut remonter jusqu'à l'identité de la personne concernée et déclencher une « riposte graduée » pour avertir et éventuellement sanctionner[26]. Au Danemark, de nombreux internautes ont reçu des courriers leur indiquant de payer une amende pour avoir eu une utilisation illégale de Popcorn Time[27]. Par ailleurs, en 2015, un Danois a été condamné pour avoir créé un site informatif sur la façon d'installer et d'utiliser Popcorn Time[28].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Popcorn Time, la aplicación que será la revelación del 2014 », sur tecnovortex.com, (consulté le 15 février 2014).
  2. « Popcorn Time « le pire cauchemar d'Hollywood » n'est déjà plus 2/3 », Framablog (consulté le 29 mai 2014)
  3. « Popcorn Time rend les armes, mais la suite arrive », Numérama (consulté le 29 mai 2014)
  4. (en) « Popcorn Time 0.3.6 and Popcorn Time for Android », sur popcorntime.io (consulté le 25 décembre 2014).
  5. « Popcorn Time pour Android supporte maintenant le Chromecast », sur presse-citron.net, (consulté le 21 novembre 2014).
  6. « Popcorn Time sur Android ajoute VPN, AirPlay et Chromecast », sur www.numerama.com (consulté le 3 septembre 2015)
  7. « Les créateurs de Popcorn Time refont surface » (consulté le 3 septembre 2015)
  8. « Hollywood fait supprimer du code source de Popcorn Time », Numérama (consulté le 29 juillet 2014)
  9. « Code source de Popcorn Time supprimé sur [[GitHub]] » [archive du ], GitHub (consulté le 29 juillet 2014)
  10. http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2014/11/08/si-pensiez-pouvoir-regarder-films-peinards-popcorn-time-255922
  11. (en) « Netflix Sees Popcorn Time As a Serious Competitor », sur TorrentFreak (consulté le 3 septembre 2015)
  12. (en) « England and Wales High Court (Chancery Division) Decisions » (consulté le 3 septembre 2015)
  13. « Popcorn Time devra être bloqué par les FAI en Italie », sur www.numerama.com (consulté le 3 septembre 2015)
  14. « Piracy service Popcorn Time now has a legal alternative called Butter », sur The Verge (consulté le 12 novembre 2015)
  15. (en-US) « Popcorn Time creators back away from copyrighted content with 'Project Butter' », sur The Next Web, https://plus.google.com/115081025762845243709/ (consulté le 18 novembre 2015)
  16. (en-US) « Popcorn Time's Alive, Full Comeback In the Works - TorrentFreak », sur TorrentFreak, http://torrentfreak (consulté le 18 novembre 2015)
  17. « Download working installers or fix your current version from popcorntime.io here. • /r/PopCornTime », sur reddit (consulté le 15 janvier 2016)
  18. « PTCE-Public/popcorn-desktop », sur GitHub (consulté le 15 janvier 2016)
  19. « Popcorn Time • /r/PopCornTime », sur reddit (consulté le 24 février 2016)
  20. Julien Lausson, « Popcorn Time est de retour, mais on ignore qui le gère - Tech - Numerama », sur Numerama (consulté le 25 février 2016)
  21. (en-US) Owen Williams, « The official Popcorn Time is alive, but nobody knows why », sur The Next Web (consulté le 24 février 2016)
  22. (en-US) « Popcorn Time's Alive, Full Comeback In the Works - TorrentFreak », sur TorrentFreak (consulté le 24 février 2016)
  23. « The original Popcorn Time is back from the dead — but nobody knows who’s running it • /r/PopCornTime », sur reddit (consulté le 24 février 2016)
  24. « We are officially back », sur Popcorn Time Blog (consulté le 24 février 2016)
  25. 01net, « Popcorn Time : mais qui se cache derrière le retour surprise du Netflix pirate ? », sur 01net (consulté le 25 février 2016)
  26. Julien Lausson, « Hadopi : une internaute condamnée à 200 euros d’amende pour 5 films piratés », sur numerama.com, (consulté le 13 avril 2018)
  27. « Des utilisateurs de Popcorn Time à l'amende, les Belges doivent-ils s'inquiéter? », sur 7sur7.be, (consulté le 13 avril 2018)
  28. « Popcorn Time : un homme condamné pour avoir diffusé un tutoriel consacré à la solution », sur fredzone.org, (consulté le 13 avril 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]