Pop Redemption

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pop Redemption

Réalisation Martin Le Gall
Scénario Mark Eacersall
Martin Le Gall
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films d'Avalon
22 h 22
Pays de production Drapeau de la France France
Genre comédie
Durée 94 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pop Redemption est une comédie française écrite et réalisée par Martin Le Gall, sortie en 2013.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En route pour le concert de sa vie, au Hellfest, un groupe de black metal, dénommé les Dead MaKabés, dont trois membres sur quatre veulent arrêter à cause d'une subite crise de la trentaine, se retrouve traqué par la gendarmerie nationale, à la suite d'un accident ayant dégénéré en homicide involontaire avec délit de fuite, et doit se faire passer pour un groupe de flower pop, All You Need Is Love, programmé au festival de la fraise, dans la petite bourgade de Saint-Peperac, à 400 kilomètres du Hellfest.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Quelques scènes du film ont été tournées lors de l'édition 2012 du festival de metal Hellfest Open Air, où les Dead MaKabés jouent live devant environ 2 000 personnes, sur une des mainstages (scènes principales), après la prestation de Guns N' Roses[1],[2],[3]. Steeve « Zuul » Petit du groupe Zuul FX coachera musicalement les acteurs du film[4].

Inspiration[modifier | modifier le code]

Le réalisateur révèle s'être inspiré d'une campagne de pub nommé « Londres au rabais » d'Eurostar parodiant des groupes de musiques comme par exemple les Beatles[5],[4].

Sortie et réception[modifier | modifier le code]

Le film sort le et est rapidement considéré comme un échec commercial, ne réunissant que 56 964 spectateurs la première semaine, puis 25 652 la seconde semaine. Sur les 219 salles projetant le film, moins d'une vingtaine le gardent pour une troisième semaine de projection. Au total, le film aura réuni 84 215 entrées lors des deux premières semaines d'exploitation[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tournage au Hellfest », sur allocine.fr (consulté le )
  2. « L'émission du 25/05/2013 (à 2,40 min) », sur canalplus.fr, (consulté le )
  3. « Hellfest 2012 « Inside Hell » Interview Alexandre Astier - HD », sur youtube.com,
  4. a et b AlloCine, « Les secrets de tournage du film Pop Redemption » (consulté le )
  5. Andre, « Londres au rabais | Pub en stock » (consulté le )
  6. Jonathan Hamard, « Julien Doré : le film "Pop Redemption" fait un flop au cinéma », sur chartsinfrance.net,
  7. « Les chiffres du Box Office, semaine par semaine, pour le film "Pop Redemption" », sur allocine.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]