Pool de l'or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le pool de l'or fut créé en 1961 avec le plan Kennedy et fut dissous en mars 1968 du fait d'une spéculation trop forte. Il regroupait les principales banques centrales mondiales qui, décidées à maintenir la parité or à 35 dollars l'once, décidèrent de coordonner leurs actions en intervenant sur les marchés, comme le voulait le système de Gold Exchange Standard tel que pratiqué dans le régime de Bretton Woods. Cet accord devait parallèlement permettre de diminuer la pression sur les réserves d'or américaines permettant de garantir la convertibilité du dollar américain en or [1].

La France du Général de Gaulle quitta de manière secrète ce pool en 1967, ne voulant plus contribuer au maintien de la puissance financière américaine. La même année, la livre sterling est dévaluée, ce qui empêche le gouvernement britannique de maintenir son soutien au pool.

Cela contribua par le fait même à créer un double marché de l'or: un pour les banques centrales où la parité reste à 35$ l'once d'or et un marché libre de l'or où son prix fluctue en fonction de l'offre et de la demande.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joanne Gowa. Closing the gold window, 1983, p.53

Voir aussi[modifier | modifier le code]