Ponta Delgada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ponta Delgada
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Région autonome des Açores
Sous-région Région autonome des Açores
Maire
Mandat
Pedro Nascimento Cabral (PSD)
2021 -
Démographie
Population 68 809 hab. (2011)
Densité 295 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 44′ 47″ nord, 25° 40′ 01″ ouest
Superficie 23 299 ha = 232,99 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Açores
Voir sur la carte topographique des Açores
City locator 14.svg
Ponta Delgada
Géolocalisation sur la carte : Açores
Voir sur la carte administrative des Açores
City locator 14.svg
Ponta Delgada
Portes de la ville

Ponta Delgada est une ville portugaise, située sur la côte sud de l'île de São Miguel, dans l'archipel des Açores. C'est une des capitales administratives et le centre économique le plus important de la région autonome des Açores. C'est aussi une ville historique avec des églises et des couvents.

Vieille de plus de cinq siècles, la ville a une topographie relativement plate et est dotée d'infrastructures modernes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tout d'abord village de pêcheurs, la localité connut un développement rapide, notamment après le tremblement de terre de 1522, qui anéantit l'ancienne capitale Vila Franca do Campo. C'est alors que fut érigée une ville, qui, sous le règne de Jean III de Portugal, obtint par charte royale du le titre de cité, la deuxième (après celle d'Angra, siège de l'évêché) à être instituée dans l'archipel.

Le chroniqueur Gaspar Frutuoso nous rapporte :

« Cette ville de Ponta Delgada est ainsi appelée, car elle se trouve près d'une pointe rocheuse, élancée et non massive comme d'autres que l'on trouve sur l'île, presque à ras d'eau, à laquelle on donna le nom de pointe de Santa Clara, d'après l'ermitage de Santa Clara qui fut édifié tout près de là... »[1].

Pendant la Première Guerre mondiale, elle fut bombardée le par le sous-marin allemand U 115. L'année suivante, Ponta Delgada accueillit une base navale de la US Navy, équipée de navires, de sous-marins et d'hydravions Curtiss MF.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune s'étend sur toute la partie ouest de l'île de São Miguel. D'une superficie de 231,90 km², est divisée en 24 freguesias[2]. Sa population est de 68 809 habitants selon le recensement de 2011, les estimations pour 2021 indiquent une baisse moins marquée que pour la moyenne de l'archipel [3].

Les principaux attraits naturels de la commune sont entre autres les lacs de Sete Cidades, la Réserve forestière et de loisirs du Pinhal da Paz, la grotte du Carvão, avec un centre d'interprétation et la possibilité d'une visite guidée dans cette grotte qui passe en partie sous la ville de Ponta Delgada, l'îlot de São Roque, les îlots dos Mosteiros et la zone balnéaire de Ferraria. La commune offre aussi la possibilité de pratiquer l'observation des cétacés, la plongée sous-marine et la randonnée dans la nature.

Les Romeiros, manifestation religieuse typique de l'île, se tiennent au moment du Carême. Quelques dizaines d'hommes parcourent l'île à pied, huit jours durant, priant et chantant dans toutes les églises et chapelles qui se trouvent sur leur chemin.

Climat[modifier | modifier le code]

Comme pour le reste de l'archipel, le climat de Ponta Delgada est un climat tempéré océanique. L'Océan Atlantique et le Gulf Stream exercent un effet modérateur sur les températures, qui confère à la ville, à l'île de São Miguel et aux Açores en général une faible amplitude thermique. Les précipitations se répartissent d'une manière à peu près régulière sur toute l'année, bien qu'elles soient plus abondantes en hiver.

Elle est affectée en hiver, comme le reste de l'archipel, par des vents forts intenses la plupart du temps de direction sud-ouest dus passage de dépressions, alors que l'été connaît des vents venant du nord. Le ciel est souvent nuageux, d'où une insolation variable.

Relevé météorologique de Ponta Delgada
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 11,6 11 11,6 12,1 13,3 15,4 17,2 18,4 17,8 15,9 13,9 12,6 14,2
Température moyenne (°C) 14,3 13,9 14,5 15,1 16,5 18,6 20,8 22 21,3 19 16,8 15,3 17,3
Température maximale moyenne (°C) 17 16,8 17,3 18,1 19,7 21,8 24,3 25,6 24,7 22,1 19,6 17,9 20,4
Précipitations (mm) 133,4 107,3 100,4 72 53,1 36,7 29,5 38,4 86,4 112,6 130,5 126,8 1 027,1
Nombre de jours avec précipitations 22 19 18 17 15 14 13 11 16 18 20 21
Source : Organisation météorologique mondiale, 21 avril 2010


Démographie[modifier | modifier le code]

Population de la commune de Ponta Delgada (1849 – 2011)
1849 1900 1930 1960 1981 1991 2001 2011
31 344 52 120 54 790 74 306 63 804 61 989 65 854 68 809

Freguesias[modifier | modifier le code]

Nom
Ajuda da Bretanha
Arrifes
Candelária
Capelas
Covoada
Fajã de Baixo
Fajã de Cima
Fenais da Luz
Feteiras
Ginetes
Livramento
Mosteiros
Pilar da Bretanha
Relva
Remédios
Santa Bárbara
Santa Clara
Santo António
São José
São Pedro
São Roque
São Sebastião (anciennement Matriz)
São Vicente Ferreira
Sete Cidades

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Sur la place Gonçalo Velho, qui s'ouvre sur le port, se dressent la statue du découvreur de l'île et les portes de la ville (XVIIIe siècle), derrière lesquelles on découvre l'Église Matrice et, sur la gauche, l'hôtel de ville baroque.

On peut entre autres visiter à Ponta Delgada le Musée militaire des Açores, aménagé dans le fort de São Brás, et le Musée Carlos Machado, qui comporte un Centre d'art sacré ainsi que des collections ayant trait à l'ethnographie régionale, à l'histoire naturelle, aux jouets, à l'art africain, etc. On y trouve également diverses galeries d'art, comme le Centre culturel de Ponta Delgada et la Galeria Fonseca Macedo, et aussi les théâtres Teatro Micaelense, et Coliseu Micaelense, l'ancien Collège des Jésuites abritant aujourd'hui la bibliothèque publique et les Archives régionales de Ponta Delgada, de même que la bibliothèque municipale.

En ce qui concerne l'architecture religieuse, le Couvent de Nossa Senhora da Esperança abrite l'image du Christ des miracles, point de départ des plus grandes fêtes religieuses de l'archipel des Açores, qui se tiennent le cinquième dimanche après Pâques. Mentionnons également l'église Saint Joseph (São José), l'Église Matrice ou Saint Sébastien (São Sebastião), avec son élegant portail manuélin, l'église Saint Pierre (São Pedro), où l'on admirera, à droite du chœur, la statue de Nossa Senhora das Dores ((Notre-Dame-des-Soupirs), le Convento da Graça (couvent qui abrite l'actuelle Académie des Beaux-Arts et le Conservatoire régional de Ponta Delgada), et enfin, la synagogue.

On ne manquera pas non plus de visiter les grands jardins et palais des XIXe et XXe siècles, comme le Palácio de Sant'Ana et le Palácio do Canto.

Economie[modifier | modifier le code]

Commerces[modifier | modifier le code]

Les « Portas do Mar » (Portes de la Mer) sont une infrastructure dotée de divers espaces commerciaux, restaurants et esplanades; elles possèdent un parking souterrain, un port de croisière, une gare maritime, un pavillon polyvalent, une marina, un amphithéâtre en plein air, plusieurs piscines naturelles et une promenade le long de la mer[4].

L'avenue Infante Dom Henrique est aussi dotée d'un centre commercial comprenant diverses boutiques et hôtels[source secondaire souhaitée]

Le centre commercial Parque Atlântico, comptant plus de 100 boutiques et divers restaurants et cinémas, est aussi un agréable espace de loisirs[source secondaire souhaitée].

Transports[modifier | modifier le code]

Transports aériens[modifier | modifier le code]

La ville est dotée d'un aéroport international qui la relie au reste de l'Europe, l'Amérique du Nord et aux autres îles de l'archipel[5].

Transports routiers[modifier | modifier le code]

Un réseau de transports collectifs urbains[6] et interurbains[7] est en place.

Transports maritimes[modifier | modifier le code]

Le port de la ville est le plus important de l'archipel. Il peut accueillir des bâtiments d'une longueur allant jusqu'à 250 mètres de long. Il est doté d'un terminal pour passagers. Le trafic de marchandises porte essentiellement sur les produits manufacturés, pétroliers, alimentaires, chimiques et les matériaux de constructions, en conteneurs ou en vrac[8].

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Gaspar Frutuoso, Saudades da Terra, vol. IV,
  2. (pt) « Juntas de freguesia », sur cm-pontadelgada.p (consulté le )
  3. (pt) « Principais Resultados Preliminares », sur srea.azores.gov.pt (consulté le )
  4. (pt) « Portas do Mar », sur cm-pontadelgada.pt (consulté le )
  5. (en) « Welcome to Ponta Delgada Airport », sur aeroportopontadelgada.pt (consulté le )
  6. (pt) « Transportes e mobilidade », sur cm-pontadelgada.pt (consulté le )
  7. « Transports et déplacements Açores », sur routard.com (consulté le )
  8. (en) « Ponta Delgada (Azores) », sur shipnext.com (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]