Pont roman de Mane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pont Roman de Mane
Image illustrative de l’article Pont roman de Mane
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Commune Mane
Coordonnées géographiques 43° 55′ 48″ N, 5° 45′ 24″ E
Fonction
Franchit La Laye
Fonction désaffecté, piétonnier
Caractéristiques techniques
Type en dos d'âne
Matériau(x) pierre
Construction
Construction XIIe siècle
Historique
Protection Logo monument historique Classé MH (1970)
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Pont Roman de Mane
Géolocalisation sur la carte : Alpes-de-Haute-Provence
(Voir situation sur carte : Alpes-de-Haute-Provence)
Pont Roman de Mane
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pont Roman de Mane

Le pont roman de Mane ou pont sur la Laye ou pont des trois arches (ou, improprement, pont romain) est un pont de pierre à trois arches qui franchit la Laye à Mane, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Pont sur la Laye, à Mane

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est un pont roman à becs, du XIIe siècle ou du XIIIe siècle, qui pourrait être daté de la même époque que le prieuré Notre-Dame de Salagon[1].

Seule la plus grande arche est médiévale. Un document[2] montre que les deux plus petites, côté est, et les becs ont été construits en 1626 pour remplacer le remblai initial qui faisait barrage, emporté par une crue de la Laye. Il se peut que la grande arche ait été reprise à cette occasion. Les minutes notariales donnent des détails techniques sur la construction par Anthoine Christol, maçon à Mane.

Il a été classé monument historique par un arrêté du [3].

Pont sur la Laye, à Mane

Dimensions[modifier | modifier le code]

Les trois arcs en plein cintre sont hauts respectivement de 6,90 m, 3,40 m et 1,60 m. La longueur du pont atteint 40 m et le tablier a une largeur de 3,20 m [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, , 559 p., p. 421.
  2. Document retrouvé par Marie-Madeleine Viré.
  3. Notice no PA00080416, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  4. Pont roman de Mane, sur Structurae.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Colin O'Connor, Roman Bridges, Cambridge, Cambridge University Press, , 1re éd., 235 p. (ISBN 978-0-521-39326-3, LCCN 92030900), p. 96 et suiv., 169, 171
  • (fr) Philippe Auran, Guy Barruol, Jacqueline Ursch, D'une rive à l'autre. Les ponts de Haute-Provence de l'Antiquité à nos jours, p. 96-98, Les Alpes de lumière (no 153), Forcalquier, 2006 (ISBN 2-906162-81-7)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]