Pont romain du Pouzin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouzin.
Pont romain du Pouzin
Pont romain. Le Pouzin (Ardeche, France) 1.JPG
Présentation
Destination initiale
Pont (voie communale)
Style
IIe siècle
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de l’Ardèche
voir sur la carte de l’Ardèche
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Rhône-Alpes
voir sur la carte de Rhône-Alpes
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le pont romain du Pouzin est un ouvrage d'art certainement construit au début du IIe siècle et situé au Pouzin, en Ardèche. Le pont romain fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Description[modifier | modifier le code]

Le pont se trouve sur le territoire des Helviens, à proximité de la capitale Alba[2], dans une région où les échanges ne peuvent se faire qu'au prix de lourds travaux routiers[3].

L'appareillage du pont laisse à penser qu'il a été construit au début du IIe siècle. Il franchit la rivière Ouvèze à un rétrécissement de son cours, peu avant que celle-ci ne se jette dans le Rhône (rive droite). Il devait donc être situé sur la partie nord de la voie dite « d'Antonin le Pieux », c'est-à-dire reliant Nîmes à Clermont, en passant par Alba[2].

Le pont présente une arche unique de 14,10 m d'ouverture reposant sur deux culées massives, en gros appareil de grès[2].

Les deux faces est et ouest sont en petit appareil de moellons calcaires (opus vitatum) liés à la chaux d'environ 100 mm d'épaisseur et 190 de longueur. Les voûtes sont surmontées de deux bandeaux de grès de 45 cm de longueur sur 9 à 11 cm d'épaisseur. On relève des traces de restaurations anciennes[3].

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Le pont a été inscrit aux monuments historiques par arrêté du 30 décembre 1998.

Il est encore en usage comme voie publique et appartient à la commune du Pouzin.

Détail de l'appareillage de pierre

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA07000006, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a, b et c Laurent Strippoli, Joëlle Dupraz, Territoire Helvien. Les ponts antiques
  3. a et b André Blanc, « Ponts gallo-romains et très anciens de l'Ardèche et de la Drôme » dans Gallia, vol. 24, 1966, p. 77-99

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Blanc, Ponts gallo-romains et très anciens de l'Ardèche et de la Drôme, p. 77-99, Gallia, 1966, no 24-1 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]